BLOGOKIDS, PETIT PRIX ET REFLEXIONS SUR LA CONSOMMATION

BLOGOKIDS, PETIT PRIX ET REFLEXIONS SUR LA CONSOMMATION

MINI PRIX 21.jpg MINI PRIX08.jpg MINI PRIX02.jpgMINI PRIX05.jpg MINI PRIX09.jpg MINI PRIX13.jpgMINI PRIX12.jpg MINI PRIX03.jpg Pour ce thème petit prix, nous abordons un sujet assez intéressant je trouve. Comment concilier une garde de robe peu chère avec une certaine éthique de consommation ? Vaste sujet dont j’avais envie de discuter ici en vous en disant plus sur mes habitudes.

J’ai été une grosse consommatrice de fringues, pour moi, pour les enfants et pour mon métier également. Tout y passait, les créateurs, les grandes enseignes, les pièces bon marché autant que les très belles pièces plus onéreuses. Je vous avoue que je ne me posais pas la question du « coût humain » de mes achats. En arrêtant de travailler, j’ai dû redoubler d’attention sur mes dépenses et la nécessité d’aller trouver des pièces toutes jolies dans la grande distribution devenait inévitable.

Sauf que c’est aussi à ce moment là que j’ai pris conscience que mes achats avaient un impact sur la vie d’autres personnes, qu’acheter un jeans à dix euros fabriqué à des milliers de kilomètres n’arrangeait bien que moi.

Le fameux dilemme consommation éthique et gestion du porte monnaie. Ne nous leurrons pas, dans un monde merveilleux j’aimerai pouvoir acheter nos vêtements chez des petits créateurs européens, avoir suffisamment de vêtements pour satisfaire mes coquetteries sans que ce soit outrageusement indécent, acheter responsable et ne pas me faire enfumer par la pub et notre société de consommation.

Je suis au regret de vous dire que tel n’est pas le cas. J’y travaille de plus en plus mais ce n’est pas encore gagné.

En écrivant ces lignes j’ai fait un tour mental de mes derniers achats : J’ai remarqué que depuis plusieurs mois, j’achète de moins en moins dans les grandes enseignes. La plupart du temps il s’agit de coup de cœur ou de quelque chose dont les enfants ont vraiment besoin. Cette question : en ai-je vraiment besoin est primordiale pour moi et a été le moteur de ma réflexion sur la consommation. Pour autant soyons francs je ne peux pas encore faire l’impasse de ces grands magasins. Malgré tout j’ai de plus en plus cette petite voix au fond de moi qui me dit de faire attention à ne pas remplir mon shopping bag sous prétexte que ce n’est pas cher.

De plus en plus souvent, je me dis : ça tu peux le faire toi même ! Avoir appris à coudre m’a sauvé bien des coups. J’ai acheté quelques livres de patrons, des basiques, modifiables facilement et j’ai pas mal cousu pour Violette ces derniers mois. En plus de la satisfaction de l’avoir fait moi même, j’ai aussi celle d’avoir « mieux consommé ». J’ai un stock pas possible de jolis tissus, autant qu’ils servent non ?

Je dirais pour finir que je fais attention à mes achats, j’essaie d’en fabriquer quelques uns, mais je ne peux raisonnablement pas faire l’impasse sur le pas cher/pas éthique. J’essaie simplement de trouver une proportion juste et honnête avec mes convictions. Et ce n’est pas si facile que ça. On pourrait peut être résumer tout ça en une phrase : moins mais mieux !

Après tout ce bavardage voici le look d’une Violette champêtre, entre couture et chineries. Cette maxi robe tourne comme une dingue, je vous laisse imaginer la joie de la petite. Mixée avec un teddy tout doux en jersey et des bottes fleuries, la voilà parée pour le printemps et pour presque pas un sou !

Dans le détail ça donne : Maxi dress dans un tissu Michel Miller, celui là je me le gardais depuis des années, j’ai enfin osé couper dedans. J’ai inventé un patron hasardeux d’après un blouse déjà existante // Le teddy, est hyper facile à coudre et les possibilités sont infinies, le patron Donnez moi un Aime est dispo ici // Les bottes ont été chinées lors d’un petit séjour à Sainte maxime il y a quelques mois, j’en suis complètement dingue !

Si vous en avez envie, vous pouvez retrouver tous les looks petits prix de mes acolytes sur notre page ou sur Instagram. Et puis n’hésitez pas à participer en taguant vos looks #likeablogokids.

Demain un concours qui devrait vous plaire.

Je vous embrasse fort et j’ai hâte de lire comment vous conciliez, porte monnaie et convictions éthiques.

Camille.

Partager

18 commentaires

  1. mybrouhaha

    Ce look est canon, et comme toi, j’aimerais vraiment coudre plus pour Mona!
    J’ai aussi fait une robe home made pour petit prix parce que quand même, c’est sacrément économique non?
    j’aime ta réflexion, et je pense totalement dans ce sens! D’autant que je n’en peux plus de l’accumulation! Alors comme toi, je me pose 2 fois la question avant d’acheter!

  2. Cilou

    Tu sais que c’est un sujet auquel je suis très sensible.

    Je suis évidemment complètement d’accord avec toi si j’étais à l’aise financièrement je me tournerais aussi vers les créateurs français, j’essaie de n’acheter que l’indispensable et de coudre le plus possible ou d’acheter de belles secondes mains.

    Je trouve que c’est difficile de concilier ses convictions et son porte-monnaie c’est vraiment une réflexion au quotidien et c’est bien plus facile à gérer quand on ne travaille pas et que l’on peut chiner, coudre …

    Bisettes

  3. TIC tics

    Ta réflexion est très intéressante et on sait bien que rien n’est parfait !
    Depuis bientôt 10 ans, je peux dire que ma garde robe est à 99% du seconde main. Un mode de consommation qui permet le recyclage plutôt que de jeter…ou de surconsommer mais qui me fait aussi me poser des questions sur ma participation à l’économie avec un grand E ! Je ne suis pas à la pointe de la mode mais à ma mode, qui est créative et décontractée et je customise à fond. Je trouve de très belles pièces et je me fais plaisir. Mais j’ai quelquefois l’impression d’être en dehors du système…ça me va très bien, si je participe autrement à l’économie du pays !

  4. ludivine

    Je craque completement sur la robe et Violette est trop belle dedans!!!!
    Moi aussi je couds mais surtout les costumes d’Antonin vu les prix!!!!!!
    Mon grand de 8 ans lui ne veux plus que je lui couse quoique ce soit ni tricoter un pull!!!!!!!
    Dommage!

  5. Bouliloue

    Question épineuse… Comment ne pas résister à cette société de consommation… J’avoue acheter de temps à autre dans deux grandes enseignes que j’apprécie mais je me limite aux soldes… C’est assez peu compliqué étant donné que j’habite relativement loin des grandes villes où les trouver (60 km en moyenne). Pour’ le reste je suis adepte du troc vide Grenier deuxième main quitte à ne pas être à la mode… Pour l’hiver je tricote aussi… Et pour l’été j’espère bientôt être aussi douée que toi pour habiller plus souvent ma cocotte! Robe superbe pour ta fille! Et les bottes sont top top!!!

  6. Merci Raoul

    Super article, je partage tout, me pose plein de questions aussi sur la façon dont sont produits ces articles au bout du monde et pense de plus en plus à faire très attention à mes achats… J’adore ce que tu crées, c’est toujours joli, confortable, amusant… Tu me donnes envie de me mettre à coudre de plus en plus et m’inspire beaucoup. Merci!!

  7. Laure

    De mon coté, je ne sais pas coudre. Ma manière à moi de baisser la consommation en fringues enfants, c’est le recyclage. Je récupère quasiment tout chez des amies et je donne tout aussi. Du coup, il ne reste plus que les chaussures et les sous-vêtements à acheter et pour les petits plaisirs, il y a les vide-greniers et les dépôts-ventes.

  8. Cristina

    je suis totalement d’accord avec toi! Pouvoir se coudre quelques habits ou se tricoter des petites choses est un excellent moyen de contribuer à créer une société plus juste. Vive la Violette toute de maman-made vêtue!

  9. Cithrels Créations

    Excellent article qui me donne matière à réfléchir.

    Je n’ai jamais été une « victime de la mode » mais il est vrai que je ne fais pas toujours très attention comment sont produit les vêtements que je porte. J’aimerais me lancer dans la confection maison (ma grand mère me faisait de jolies choses en couture et en tricot lorsque j’étais petite) Je sais tricoter, je sais crocheter (enfin les bases) mais j’avoue que les « grandes pièces « m’effraient un peu (même si les châles je maîtrise maintenant….et j’en ai fais un pour ma grand mère justement! un chouette retour des choses) J’ai acquis une machine à coudre; me manque le courage en fait de me lancer ;)
    Bref tout ça pour dire que votre article m’a ouvert les yeux et que je vais essayer d’être un peu plus dans le DIY et moins dans l’achat rapide pas cher facilité.

    Merci beaucoup!

  10. Sista Mandyne

    Je suis vraiment d’accord avec ces reflexions.
    Ici pour le petit Poussin c’est beaucoup de seconde main, merci à mes cousines qui ont eu leurs loulous avant moi,et aussi à Emmaüs.
    J’ai envie de me mettre à la couture et si jamais tu as des livres à conseiller je suis preneuse :)

  11. Anne

    Ton article me parle énormément, car je suis partagée entre ma folie pour le shopping et mes envies de protection de l’environnement et d’éthique! mon mari est très engagé et pèse chaque dépense en terme d’impact environnemental/ comportemental, on fabrique, cultive, achète locale autant que possible (surtout lui je dois l’avouer)! pour tout sauf les fringues des enfants, et les miennes, pour les enfants ça va j’ai appris à devenir raisonnable, ils ont peu de fringues uniquement des coups de cœur, ils n’en ont guère plus que nécessaire! en revanche pour moi c’est une autre histoire, je n’arrive pas à me désintoxiquer et je brule tous les efforts de la famille! bref… encore du chemin à faire!

  12. Julie & Cie

    Bel article !
    En matière de fringues pour les enfants je ne dépense pas grand chose… car j’ai la chance d’avoir des copines prêteuses, une mamie qui coud, une autre qui tricote… j’essaie de mixer tout ça avec mes gouts à moi, ceux de ma grande qui s’affirment (rose et paillettes of course^^) et mon porte-monnaie…
    J’aimerai m’attaquer à la couture maintenant que je suis en congé parental mais je ne sais pas trop par quel bout attaquer!! Aurais-tu un bon tuyau?(déjà il me faudrait une machine…une pas trop chère…si tu connais un modèle…)
    Merci ^^

  13. natylafait

    Ta fille est trop mignone et sa tenue lui va à ravir ! Quant à consommer mieux et ou moins … vaste sujet, pourtant j’essaye mais l’appel des grandes enseignes sont souvent plus grand!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>