LES AMITIÉS TARDIVES

LES AMITIÉS TARDIVES

J’ai des amies d’enfance, des amitiés aussi vieilles qu’elles nous gardent jeunes. Des amitiés qui ne se vexent de rien, qui connaissent et qui savent. Des amitiés que rien n’altèrera.

J’ai découvert il y a une dizaine d’années les amitiés d’adultes, celles qui se nouent au fil des rencontres et des mariages de copains, les amies qui s’en vont mais qui reviennent toujours. Les amies adultes doivent se raconter pour se découvrir, égrainer les années pour s’apprendre.

Et il y a les amitiés auxquelles je ne m’attendais pas. Celles qui surviennent comme un coup de foudre à la sortie d’un métro. Celles qui surprennent, ou qui caressent comme une évidente ressemblance.

Elle est de ces amitiés tardives. Discrète mais présente. Loin mais toujours là.

Alors je prends tout ce qu’on me donne, les semaines de vacances à la sauvette, les éclats de rire et les plongeons. Les boutiques au débotté et les flans aux oeufs. Je prends les sandwichs aux rillettes et ses boucles blondes attachées en chignon, sa manie de me piquer mon chargeur et je lui prête ma table pour s’en faire un bureau. Je prends et j’espère lui rendre aussi.

Ces amitiés là sont précieuses, elle se comptent sur les doigts d’une main. Pas de faux semblant, pas de jalousie, quelques silences même pas gênants. Les enfants, nos couples, nos projets un peu fous et les envies communes.

Des amitiés sur le tard comme on fait un enfant après la quarantaine. un bonus dans une vie. J’avais déjà le coeur rempli d’amies. J’ai découvert qu’il y avait encore de la place.

***Je reviens doucement, demain nous parlerons look! tout Doucement j’ai dit, je savoure les journées moins chaudes et la promesse des valises qui reprennent du service. et je vous embrasse fort.

Partager

19 commentaires

  1. Jue.p

    Toi, tu es de ces personnes que je ne connais pas, jamais vu, jamais entendu le son de ta voix et pourtant tu me touches en plein Cœur à chaque fois que tu écris…
    Merci.

  2. mafavic

    je pense que c’est une des plus jolies choses que tu aies jamais écrite.
    tu as toujours une façon très belle de décrire l’amitiés mais celle-ci me touche plus encore.
    des baisers

  3. Tess and co

    A chaque lecture de tes articles (je dis tu) je suis remuée du dedans… Cela m’émeut toujours et me fait réfléchir souvent … En particulier celui la … L’amitié est une chose précieuse , je me suis fâchée à l’âge de 20 ans avec celle que j’appelle ma moitié …. Un regard suffisait pour savoir ce que l’autre pensait … Une sœur de cœur…. On se connaissait depuis la maternelle… Une blessure béante encore aujourd’hui à l’aube de mes 36 ans … Et depuis l’amitié est cette chose fabuleuse qui me fait si peur et que je n’arrive pas à appréhender… Je crois que je suis nulle en amitié …. Mais je ne desespere pas un jour d’arriver ….

  4. Eve

    Je n’aurais jamais cru que le web puisse m’offrir une telle amitié.
    Merci d’être là toujours, la nuit comme le jour, le mardi comme le dimanche ❤️
    Je t’aime ma patate

  5. Tiiph4

    Je vous suis toutes les 2 depuis qq temps…après vous avoir découvertes via IG…j’aime vos univers…votre amitié…la blogs offre de bien jolis échanges

  6. flotografille

    Par ici non plus on s’est jamais rencontré, j’apprends à te découvrir, merci à toi de nous dévoiler tant de choses de ta jolie vie..

    Mon coeur est gros, il est rempli fort fort aussi, mais je pense, du peu que je découvre, qu’une petite place pour toi, ta vie et ta jolie famille serait possible…
    La vie est belle et merci de la rendre jolie même quand il fait gris (par ici en ce moment c’est un peu notre couleur péférée/obligée..BZH forever !)

    Bel été..

  7. Magali Yungja

    Quelle belle déclaration d’amitié !
    C’est chouette de voir que la vie nous réserve toujours de belles surprises et que même adulte, de véritables amitiés peuvent naître au gré des rencontres. Je trouve même que ce sont des amitiés plus fortes -du moins est-ce mon ressenti- que les amitiés d’enfance, surtout lorsqu’on grandit et prend des chemins différents. J’ai toutefois de l’admiration pour ces personnes qui ont gardé leurs amis d’enfance.
    J’éprouve aussi un peu de peine pour les personnes qui se sentent seules : il ne faut pas perdre espoir, l’amitié arrive sans bruit, il faut juste lui laisser une petite place, lorsqu’elle frappe à la porte :)
    C’est parfois dans les épreuves (mais pas que), que l’on se rend compte qu’on est entouré par de véritables amis.
    Je te remercie pour ce bel article.
    Bonne soirée.

  8. mamievlin

    Tu m’as mises les larmes aux yeux, ton texte est très beau. Vous avez de la chance toutes les deux, c’est précieux l’amitié. En tout cas, la vôtre est belle à regarder et à lire.

  9. Mamanestblonde

    Ta Eve, ma Elise.
    Les textos à n’importe quelle heure, la distance mais la joie et l’évidence quand on est ensemble.

    Internet nous offre des rencontres magiques et des amitiés précieuses.

    Merci pour tes jolis mots <3

  10. aurélia

    Cet article trouve en moi une résonance spéciale comme celui sur ton amie d’enfance que j’avais partagé avec mon amie de toujours… J’ai aussi rencontré de ces amies tardives comme tu dis , on n’a jamais trop d’amour c’est sûr! Super ces photos comme d’habitude! bisous

  11. cissoune

    Te lire est toujours émouvant, tu trouves les mots juste qui résonnent tout au fond. Je ne sais pas pourquoi je commente sous celui ci plutôt que d’autres qui m’ont touchés aux larmes, peut être simplement car dans la blogo je suis particulièrement attaché à ton blog et celui d’eve?! Je connais aussi ces amitiés tardives, elles sont belles aussi ces amitiés qui ne se construisent pas de souvenirs mais de quotidien. J’espère que tu seras encore la longtemps pour m’émouvoir ou me faire mourir, mais si je fais partie de celles qui ne le disent pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>