septembre 15, 2016

ON PARLE A TABLE

KIDS, PARENTALITÉ
.

Ce soir on était tous à table, on finissait de manger quand j’ai annoncé que quand même l’info du jour c’était que Bayer avait racheté Monsanto.

Bayer ?

Mais oui Bayer : Science for a better life tu sais? (Je le fais trop bien, avec l’accent et l’intonation, on dirait que c’est moi qui aie enregistré la voix off.) L’homme avait pas capté que c’était le géant Bayer dont il était question, la petite nous regardait avec des yeux de merlan frit en mangeant son kiri Monsanto, le grand criait à la théorie du complot. Les ados ont ce truc avec les complots, parfois je ne les comprends pas toujours bien…

Il y avait des bruits de couverts et des têtes qui hochaient, des mots un peu fleuris et des grands gestes. Des « je suis pas d’accord », « tu peux pas dire un truc pareil », « ouai en fait t’en sais rien »… On a parlé round up, OGM, maïs trop géant pour être vert, cancer trop dégueu (ça c’est ta faute Élise Lucet), je leur ai juré qu’il n’y aurait plus jamais de jambon et de knakis dans cette maison. On a expliqué les pesticides, les médicaments, les pauvres fermiers et les descendances de graines, les supers puissances économiques et comment on se faisait entuber à grand coup de nitrite dans les coquillettes-jambon, ça partait dans tous les sens et on s’est resservi de la compote bio à douze mille euros le pot.

À un moment la petite a dit: On va vraiment mourir ? J’ai dit que oui mais pas tout de suite. Elle a répondu : dans très très longtemps, quand on sera tous très vieux. Là je lui ai dit qu’on ne pouvait pas trop trop savoir mais qu’on espérait le plus tard possible.

-Oui pas après demain, elle a dit.

– Ah non on peut pas mourir après demain, après demain c’est mon anniversaire, a gueulé le Cha !

C’est vrai que ce serait vraiment trop con.

 Bref, on a parlé des infos à table. Et on adore ça!

Bisous.

Ps: va falloir s’accrocher pour faire la nique aux géants de l’agroalimentaire parce que les gars je vous le dis: niveau courgettes, on est loin de l’autosuffisance.

Article précédent Article suivant

Lire encore...

13 commentaires

  1. Répondre Ci-san septembre 15, 2016 à 9:38

    Le « Ah non on peut pas mourir après demain, après demain c’est mon anniversaire, a gueulé le Cha ! » m’a achevée.
    Pour en revenir au sujet, on essaye de faire comprendre le bio/pas bio à la miss et après on passera aux géants de l’agroalimentaire et aux complots.

    • Répondre ritalechat septembre 15, 2016 à 9:42

      Alors ici les complots ça peut nous tenir une soirée entière! c’est notre discussion préférée, personne n’est d’accord avec personne!

  2. Répondre LiLi Confetti septembre 15, 2016 à 9:42

    Et c’est là que le « C’est de la m**** » de Mr Coffe (Paix à son âme) prend tout son sens …

    • Répondre ritalechat septembre 15, 2016 à 10:22

      ahlala oui..

  3. Répondre DeboBrico septembre 15, 2016 à 10:14

    Non mais le cha j’adore!!! Je suis fan ça doit etre animé chez vous!

  4. Répondre Ziggythecat septembre 15, 2016 à 10:31

    Mêmes réflexions au sujet du jambon et des knakis (knakis que ma fille de 6 ans adore) et gros malaise en pensant qu’en nourrissant nos enfants, on est peut être en train de leur faire du mal. Nous sommes habitués à plier sous la dictature de l’industrie et des politiques alors qu’il suffirait d’un boycott en masse de tout cette merde qu’on veut nous vendre pour inverser la tendance. Des solutions existent mais comment les mettre en place ? Moi pour l’instant je n’arrive qu’à bidouiller sur quelques produits bio, qui coûtent quand même un bras ….

  5. Répondre Marjoliemaman septembre 15, 2016 à 10:55

    Je vous aime. Vous le savez, ça ?

  6. Répondre Lily septembre 15, 2016 à 10:57

    Camille. Je t’aime. On se connait pas, mais c’est pas grave. C’est flippant oui je l’admet. Mais tu me fais tellement rire, cette façon que tu as de raconter les choses, les vraies affaires comme on dit au Québec. Et cette put*** de compote à 12000 balles.
    M e r c i

  7. Répondre Juliette septembre 16, 2016 à 7:38

    Essayons de penser local et agriculture raisonné déjà ça serai pas mal au delà du bio.

    Poir les complots, une très bonne investigation sur l’univers des complots a été faite sur le site Spicee (payant). Ça montre la réaction des ados, ça peut être intéressant pour ton fils 😉

  8. Répondre La vie en Tisanie septembre 16, 2016 à 8:58

    Pareil à la maison, on explique…. la question qui m’a le plus fendu le coeur a été:
    ‘Mais…. (air incrédule) pourquoi ils font ça si ça fait mourir les gens? et pourquoi on ne les met pas en prison?’ ……et de devoir expliquer à ma fille de 5 ans à l’époque que les méchants de la vraie vie ne ressemblent pas à ceux des dessins animés…

  9. Répondre isa-monblogdemaman septembre 16, 2016 à 10:05

    Hier, c’était l’anniversaire de l’amoureux et je ne te dis pas le bordel pour trouver de la charcuterie sans nitrites !!! RESISTANCE !

  10. Répondre isa-monblogdemaman septembre 16, 2016 à 10:06

    pour faire la raclette, mon commentaire est sans queue ni tête sans cet élément LA RACLETTE d’anniversaire quoi !

  11. Répondre Marie septembre 16, 2016 à 11:39

    AMAP AMAP AMAP AMAP AMAP AMAP AMAP!

    En fait, tout ces géants de la m…. n’existent que parce qu’on achète leurs produits.

    Donc…

    (suivez mon regard).

    Oui, il suffit de faire autrement. Et plein d’alternatives existent. On peut manger bio sans augmenter son budget nourriture. Ou en l’augmentant un petit peu et tant pis pour le nouveau smartphone tout les ans (et puis de toute façon, on a dit qu’on boycottait la m…., donc…). Mais ça demande un sacré affranchissement de nos habitudes, du matraquage publicitaire, des normes sociales, tout ça.

    Au final, ceux qui ont le pouvoir, c’est nous!

Répondre à Ci-san Annuler la réponse