AVEC UN FIL BIEN SOLIDE

AVEC UN FIL BIEN SOLIDE

doudou doudou doudouRecoudre ton doudou. Si vieux et tout limé. Le tissu s’effiloche mais il reste debout et contre toi. Caché au fond de ton lit comme un secret de ta vieille enfance. Un jour tu n’y penseras plus mais pour encore un temps, il reste avec toi.

Cette après midi j’ai enfilé au bout de mon aiguille un morceau de fil de nos vies. Et j’ai refermé les plaies béantes une à une, les petites entailles, les trames qui se déchirent et la bourre qui fiche le camp.

Et avec les tissus qui se rapprochaient j’ai guéris nos petites querelles, j’ai pansé tes chagrins. J’ai rejoué les scènes de nos jeunes années de mère inexpérimentée et d’enfant premier. Nos maladresses, nos disputes, nos tâtonnements. À travers ce vieux tigre écharpé c’est toi que je voulais rafistoler. Comme une excuse. Pour arranger tout ce qui n’est pas allé bien droit parfois. Les chagrins d’amourettes, les disputes de cours d’école, les frustrations, les colères. Les devoirs trop nombreux à ton gout, plus de danette dans le frigo et les parents qui se séparent. Les aux revoir sur le quai d’une gare et ces mains qui ne suivent pas toujours ton esprit si vif.

Mais ce doudou là, tout élimé et un peu râpeux, il est comme toi et moi finalement, Il est beau d’avoir vécu ta vie. Il est plein d’amour et peut importe les fêlures et la fourrure qui s ‘en est allée par endroit.

C’est sans doute la dernière fois que je le rafistole ce tigre là. Comme pour me murmurer que très vite tu n’auras plus besoin de mes mains. Pour rapprocher les bords de tes chagrins et les faire taire.

Alors je vais bien m’appliquer, le faire tout beau, lui donner un fil solide pour qu’il dure longtemps sans mon aide. Et dedans j’y glisserai mon amour de mère qui a tout appris avec toi.

De la terre à la lune.

Maman Camille.

mimosas

Partager

18 commentaires

  1. Mahie

    Oh que c’est beau ! Tu devrais imprimer ce beau texte et l’accrocher au doudou pour que Sacha le relise adulte et/ou papa ! Tu es vraiment une chouette nana !!!

  2. Quatre enfants

    Mais je chiale à chaque fois aussi ! Je me projete avec mon grand, mon tout petit adolescent du haut de ses 9 ans. Je lis tes billets comme du Filliozat qui ferait de la poésie… pour tous tes jolis mots je te remercie ;)

  3. Penat13

    Le doudou… je suis toujours étonnée de le voir dans la chambre de mon grand . Punaise on en a fait des kilomètres pour cet éléphant en peluche , on en a même un doublon qu’il n’a jamais voulu câliner. C’est le tien maman car tu n’en as pas qu’il me répétait en boucle. Je le vois encore attendre devant le hublot de la machine à laver et l’étendre sur la chaise longue au soleil. Merci pour ce texte car il m’a rappelé ces bons moments.

  4. Ziggythecat

    Mais qu’il est joli ce texte … il raisonne très fort dans mon cœur car il fait écho à ma propre histoire avec ma fille aînée. Je vous lis toujours avec plaisir depuis mon sud proche du votre. Merci pour ses parenthèses lumineuses !

  5. Rachel

    Encore une fois, que c’est beau ! Que ça me parle à moi la maman encore si neuve… serai-je capable de réparer moi aussi mes erreurs de maman débutante de petits grands qui n’ont eu une maman qu’à 7 et 8 ans ? Mon plus jeune a aussi un petit tigre amené avec lui de l’orphelinat, et il est si important pour lui mon petit fragilou, mon encore bébé pour longtemps qui ne veut pas grandir…

  6. Nafinette

    De mes 4 enfants seul mon aîné a eu un doudou qui l a suivi partout . Un chat qui avait deja du veiller sur un autre enfant . Il etait vieux , il etait lime et deja troué.
    Ce chat il l a garde 8 ans au creux de lui et puis cette année sa petite sœur rentrait à la Creche . Il lui a donné . C était émouvant . Et puis lors d une sortie on l a perdu . J ai ete si triste bien plus que lui bien plus qu elle . Tout comme toi ce doudou c’était ce lien de lui a moi.
    Il l avait console , cajole lors de nos disputes , lorsque je lui ai demandé de grandir un peu trop vite , lors de ses angoisses …
    Alors tous tes mots ce soir résonnent en moi et me rende triste d avoir perdu le chat !

  7. jaimebienquandmeme

    Et voilà l’histoire de la transmission… ton article me ramène à Mary Poppins et ce passage magique… « De deux pence de papier et de ficelle, fabriquez-vous vos propres ailes…. Et vous serez ce grand oiseau qui monte et vooooolllle, tout en maintenant serré le long fil enchanté ! Oh, oh, oh, laissons s’envoler le beau cerf-volant, laissons-le, qu’il prenne son essor, et hop, gagnant l’atmosphère, qu’il vole dans le ciel clair, laissons le voler !
    https://www.youtube.com/watch?v=bTGIMJR-TQw

  8. salma

    décidément on ne s’en remet jamais de ces séparations .. et on culpabilise surtout pour nos enfants. qu’est ce que je te comprends!!

  9. thalienath

    Rafistole, rafistole, le doudou, tu crois que ça leur passera un jour, et puis un jour ils ont 20 ans, ou plus, ils partent, dans leur piaule d’étudiant, leur premier job ou à l’autre bout de la terre à l’aventure, et puis tu t’aperçois l’air de rien qu’au fond de la valise ou du sac à dos doudou est là, bien au chaud, prêt pour l’aventure!

  10. Couture en coulisse

    Alors comment te dire ??? J ai découvert ton univers récemment via alexandriane et j’avoue adorer te lire, t’écourter, te voir faire !!! Je n’ai pas d’enfant, mais mon dieu que ce texte est beau !!! La larmichette est vite montée !!!! Merci Camille pour la douceur de tes mots !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>