CENT SIX MILLE KILOMETRES PAR HEURE

CENT SIX MILLE KILOMETRES PAR HEURE

pic familleLa chaleur est arrivée d’un coup, à toute vitesse et avec l’urgence de finir ce mois de juin à peine entamé. Vite vite les vacances. Car tous les lundi sont aussi pénibles que nos week end sont doux. De l’eau, du sable, et le soleil qui mord dès que l’on sort un orteil de l’ombre. Vivre en vacances. Voilà ce qu’il nous faudrait. En parlant de vacances toutes les photos de ce soir en ont le gout… Comme un acte manqué qui ne le serait pas vraiment. Comme un appel du pied à juillet.

milk1 milk5 milk4 milk3On commence avec une série que j’aime particulièrement, faite pour le look de rue de Milk avec Sergent Major. Cette marque je la porte dans mon coeur depuis les premiers jours du Cha c’est dire… Beaucoup beaucoup de souvenirs de la petite enfance de ce petit garçon si chou dans ses jolis habits. Alors c’est avec beaucoup de plaisir que nous avons fait ces photos au bord de l’eau, un matin très tôt alors qu’il faisait déjà si doux. Ça ressemble à des vacances ou je n’y me connais pas! Violette porte la collection « Bain de Mer » de Sergent Major et elle la portera tout l’été tant elle l’aime.

Vous pouvez retrouver mon itw spéciale vacances ici chez Milk!

famille canicule jeu thaijeu thai pastquejardin vio jardin vioPremiers bains à la maison avec eux. Violette semble ne plus avoir besoin de ceinture pour nager, lorsque je ne suis pas dans l’eau le Cha la couve. Il va falloir redoubler d’attention avec notre petite nageuse. L’herbe roussit de plus belle et l’enfance fait des sauts de cabris entre les goutes. Je m’installe, et je les regarde. Toujours un truc à lancer, à cueillir, à chevaucher… Toujours une chose à rêver.

vio vio famille brocante vio brocanteLes cheveux qui n’en finissent pas de vouloir sécher, mais sans beaucoup de succès, incoiffables et complètement fous. Une brocante sur le chemin des urnes. Trois fois rien sauf trois plans de courgettes et un de potimaron. Sitôt trouvés sitôt plantés.

oeuvre ephemere oeuvre ephemereEt puis au vol j’ai surpris ce moment de grâce au milieu du tumulte des hommes. Celui où une petite fille haute comme trois cagettes de pommes fabrique la plus belle des œuvres éphémères. Une guirlande de feuilles collées sur le fil gluant d’une toile d’araignée.

Mon amour d’enfant merci de nous rappeler à l’essentiel.

courgetteNîmes la brulante, la cagne et les amis autour d’une ruelle ou d’un banana bread. Les pas au ralenti, le souffle court et pourtant la vie qui défile si vite. Nous à cent six mille kilomètres par heure autour du soleil. Alors vite plus vite les vacances s’il vous plait.

On vous embrasse !

Camille

Partager

11 commentaires

  1. AnneAime

    Ici nous vivons la même chose…Les seules qui manquent à l’appel ce sont les cigales mais elles ne vont pas tarder…
    Ces 4 prochaines semaines vont être longues, nous n’en pouvons plus des tables de multiplication,des verbes au futur et de Vercengetorix…
    Heureusement la météo nous gâte et le soleil va nous aider à tenir le coup…Lui et les 2 beaux compliments de mes filles autour de la piscine : « papa s’amuse comme un gosse » et « maman tu es retombée enfance »…


    1. Post author
      ritalechat

      Nous comptons les jours et nous accrochons aux week end… Et oui la météo nous gâte presque trop!

  2. Anyo

    Tes mots sont toujours si doux et tes photos si belles !
    Ici en région parisienne la chaleur est là aussi. On a la chance de profiter d’un petit bac d’eau fraîche et d’un barbecue! On vit en culotte dégoulinants de melon !

  3. Bulie

    Camille, tu sais si bien raconter la vie et ses petits riens qui font tout. J’en ai les poils à chaque fois et pour ça, merci mille fois <3
    Et ta Violette, mais quelle créativité, c'est fou non? Cette guirlande éphémère, je trouve ça magique!


    1. Post author
      ritalechat

      Merci beaucoup. Cette guirlande… cette petite me laisse sans voix parfois.
      bonne semaine et encore merci pour ces gentils mots!

  4. Les Petites M

    Je suis en pâmoison devant la petite guirlande feuilles. Si beau, poétique, essentiel…
    Le mois d ejuin ne devrait être fait que de week-end… On profite au maximum et on s’endort dans le métro et sur les tables d’école… tant pis! ou tant mieux!
    Des bises ma très chère nîmoise!
    Marion


    1. Post author
      ritalechat

      Comme je l’aime cette guirlande. Ça fait du bine un regard d’enfant de temps en temps… bisous bisous Marion!

  5. Elodie

    Encore un mois et 3 semaines à patienter pour nous, qui n’avons pas pris de vacances depuis 7 mois déjà… mais on vit tous nos week-ends en vacances, avec le retour des escapades à la plage, des « on part juste pour pour une baignade » mais on ne rentre que le lendemain soir !
    Elle est bien plus belle la vie au soleil ;)

  6. mamacami

    Cette guirlande de Violette est tout simplement magique!
    Pour nous c’est week-end au camping (une première pour Simon) en bord de rivière pour rechercher un peu de fraîcheur. Une ambiance de vacances, des moments précieux, plus près de la nature.

    Tes mots, tes photos, je me régale toujours autant :-D Merci Camille!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>