La journée de la loose.

La journée de la loose.

La tête a commencé à tourner dans la voiture au retour de l’école. Se concentrer, essayer de rouler droit. Exactement la même chose que la veille au matin. J’aurais bien pris une petite douche chaude pour me remettre les idées en place mais apparemment il n’y avait plus d’eau chaude… Nous étions sept la veille, sans doute que le chauffe-eau (Tout neuf) n’a pas assuré.

De toute façon j’ai l’impression d’avoir fumé quatorze pétards, je ne pourrai jamais écrire ou fabriquer ni même photographier quoi que ce soit, j’aurai du retard tant pis. Fermer les yeux pour que tout arrête de tourner.

Ça tourne encore.

Dormir… c’est comme ça que c’est passé hier.

D’un coup l’éclair. La compréhension.

C’est ce nouveau traitement pour mes trucs de filles qui ne me va pas du tout. Enfin sauf si on aime avoir l’impression de s’être enfilé trois extas.

J’appelle le cabinet, mon médecin n’est pas là, la secrétaire note mon problème, me dit de ne plus rien prendre jusqu’à ce qu’on me rappelle. D’aller prendre une douche chaude pour me délasser.

Une douche chaude…

Je n’ai plus d’eau chaude.

J’appelle l’homme, je lui demande de m’expliquer ce qu’il faut que je fasse. Le-chauffe eau est dans le local chaudière.

Prudence est mère de sureté. Ceux qui savent savent.

« Ya-pas-de-rat-chéri-dans-le-local-chaudière ? »

« Non non mon, il n’y a pas de rat dans le local chaudière. Mon coeur. »

Confiance aveugle. Fidélité, Amour, liens sacrés du mariage…

Je rentre dans le local chaudière, je jette un regard un peu partout façon iron man. En vrai je scanne l’espace réduit. Le minuteur est en place, la lumière fonctionne.

« Mon cœur, il faut que tu regardes le boitier electriq… »

Il est là.

Juste au dessus de moi, il marche le con. Il n’en a rien à traire qu’un humain  quatre cent cinquante fois plus gros que lui se tienne juste en dessous. Il est à douze centimètres de mon visage. C’est le descendant de l’autre enfoiré. Je vais crever avec l’homme au bout du fil. Je vais crever même pas douchée.

Un rat.

Et.

Moi.

Dans.

La.

Même.

Pièce.

Ça recommence, je suffoque, je m’étais pourtant promis d’être digne.

Raté.

En fait je vais buter cette maison ça ira plus vite.

Je vous le disais que tout allait trop bien, que c’était louche tout ce bonheur.

Cette fois ci c’est ma mère, cette courageuse qui à grands coups de balais et de rires a réglé le problème du chauffe-eau pendant que je lui criais les consignes perchée sur le table du salon de jardin. Pas question de remettre un pied dans ce local pour le restant de mes jours est ce que c’est bien clair pour tout le monde?!

Non vraiment j’ai gagné en maturité c’est parfait…

Ce soir j’ai de l’eau chaude, de quoi me mettre carpette pour les six mois à venir et un rat donc. Ça faisait longtemps.

Savez vous que le post le plus lu de tout les temps intergalactiques du blog est celui du Rat. Putain les gars vous êtes sérieux ? Sept ans à vous faire des histoires, des diy, des concours et des bla-bla et vous? Vous kiffez du rat ?

J’ai droit à un bisou quand même ?

(Note de service pour ceux qui se reconnaîtront-> Alors bande de moqueurs vous voyez bien que ce n’est pas notre orgie de GinTo et de Spritz qui m’a faite valser dimanche matin ! Je faisais juste une overdose de médoc ahaha ! C’est qui la patronne?!?!!!

À plus les gars.

Et bisous

Camille

Partager

14 commentaires

  1. Marjoliemaman

    Je pense que ta maison était habitée par des rats avant que vous n’arriviez et que le famille rats a fait un billet « journée de la loose » sur son blog ce soir : « à 12 cm de ma tête, une humaine, bordel, qu’est-ce qu’elle fout ENCORE chez nous ? ».
    Bisous de la fille aux souris.

  2. Tam

    Mais non ! Le retour du rat ! Et tes chats ils s’en fichent évidemment !
    Tu as tout mon soutien et plein de bisous. Promis j’ai pas ri. (Presque)

  3. karine_

    Tu veux que je te dises? Au tout début où on a acheté notre maison, je me suis retrouvée avec une souris face à moi alors que je prenais mon petit déjeuner. J’ai appelé mon amoureux et je lui ai dit de rentrer de sa destination (à 200 bornes quand même!) pour s’occuper de la demoiselle sinon c’est moi qui ne rentrait pas à la maison!!!!
    Et puis il m’est aussi arrivé de « balancer » notre petite chatte tout juste arrivée chez nous sur une minuscule souris qui avait trouvé un tout petit trou pour s’installer dans notre maison… je te rassure, notre Plume a adoré pourchasser la demoiselle…
    Enfin bref, ce rat… beurk… je compatis et j’aurai surement fait venir mon père parce que ma maman m’aurait accompagné sur la table de salon de jardin!

  4. Laurence

    Chez nous l’année dernière au moins cinq rats -pas tous en même temps -se sont glissés sous notre chalet près de la maison. Bon moi je les trouve plutôt mignons.C’est l’effet Cendrillon ou ratatouille je ne sais pas mais bon paraît il pas très sain tout ça. Nous venions de commencer un compost je pense qu’ils avaient trouvé un bon garde manger parce que cette année nous avons déplacé le compost tout au bout du jardin et pas un seul rat juste quelques petites souris mimis. Au bout du jardin il y a un champ alors….bref on vit à la campagne on choisit pas ses voisins. Peut-être une piste pour vous.

  5. Julia

    Oh mais que je te comprends. J’ai la phobie des souris, des rats, un jour je suis tombée sur la dépouille d’une souris dans le garage chez mes parents et j’ai pleuré stressée alors que la petite bête gisait. Plus tard j’ai du bosser en 3×8 parfois seule la nuit dans un bureau où les souris passaient et repassaient horrible ! Je t’envoie plein.de courage ! Pourquoi ce sujet attire et attise ? Et bien parce que ça nous stresse tous et quand tu en parles on se sent moins seuls !

  6. Virginie

    Roh mais du coup, je viens de me refaire l’article du rat. Il est grandiose!! On aurait presque dit moi cet été face à une araignée -que dis-je une migale! alors que mon homme venait tout juste de nous quitter et qu’on devait passer les 2 derniers jours seules avec ma fille dans ce p—-n de mobilhome. Du coup, j’ai été chercher en panique mon voisin anglais à qui j’avais jamais parlé en 10 jours. Je crois que le pauvre il a du halluciner de voir la furie que j’étais devenue…. Je compatis!

  7. toupie

    Ah ah ah tu m’as bien fait rire !! Ma pauvre. Non mais ce fichu rat pas trouillard qu’il aille se trouver une autre maison, celle-là est déjà prise, ouste ! Et toi, à ta douche chaude et délassante ;)

  8. Lo

    Tu m’as bien fais rire et je rejoins le commentaire de Marjoliemaman, je pense qu’une maman rat a du écrire sa journée de la loose, effrayée qu’elle a du être par ton apparition ^^
    bon courage ;)

  9. Céline / Shalima

    Oh mais non, c’est vraiment dégueulasse ces rats ! (je ne peux pas croire que ça soit le billet le plus lu de ton blog… tu me diras, sur le mien c’est celui sur l’URSSAF… le monde va mal PUTAIN !) Allez, des bisous, je te souhaite des douches chaudes qui ne tanguent plus, et surtout surtout, plus de sales bestioles dans ta baraque, nanméo !

  10. Laet

    Bonsoir Camille bonsoir cette femme que je suis dans l ombre dirons nous car souvent j écris et puis j efface de peur que mon message ne soit pas assez assez quoi d ailleurs …je ne sais pas. Ton blog est un bijoux sur lequel je prends plaisir à venir te lire. La loose de quoi d avoir des peurs des angoisses ..on s en fiche on est des grandes filles qui gérontologie tout un tas de choses au quotidien. Parfois oui les jours sont moroses au plus profonds mais on tient la route avec notre lot d embûche qui nous déstabilise…j ai pensé à toi ce week end j ai enfin pris du courage de faire du tri dans mon dressing ton article m avait fait tilt et puis par manque de temps que je qualifie désormais de voir la vérité en face j ai mis tout ce que je ne mets plus par manque de place enfin parce j ai grossi de côté dans un carton . Ce carton sera donné ou vendu trésor prochainement mais j ai réalisé que je ne dis plus on verra dans quelques mois je ferai un régime non maintenant c est je suis dans l instant présent je suis la personne que je suis avec les kilos que j ai les idées qui me viennent et on verra demain mais aujourd’hui je vie et je fais un 42 … ni plus ni moins . Je suis capable d assumer mon corps. C est marrant mais c est depuis mes grossesses que je mets des jupes. Depuis que mon poids de forme comme on le dit s est envolé. Et désormais par – 10 ou 40 degrés je suis en robe en jupe en faisant du 36 ou du 42 je resterai en collant jupe robe car c est comme cela que je me sens bien. C est confus j écris ce qui me vient par la tête mais ça fait du bien. Merci Camille pour ton trésor de blog sur lequel on peut s exprimer.

  11. Frédérique

    Comme je te comprends !!!
    J’ai la chance d’avoir un chat qui chasse. L’unique problème est qu’il ADORE me ramener ses proies (essentiellement des rats ou des mulots mais parfois des oiseaux) encore agonisantes pour que je le félicite…. Je ne suis que joie quand je vois une de ces bestioles sur mon canap. C’est une réelle épreuve de la choper avec une pelle pour la jeter dans la rivière au bout du jardin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>