SAMEDI DIMANCHE: ECLORE DOUCEMENT

SAMEDI DIMANCHE: ECLORE DOUCEMENT

mars ritalechat mars ritalechat mars ritalechatLe grand est parti en Espagne vendredi soir et pour nous venait le temps d’un week à trois. Le temps aussi de boucler encore d’autres valises. Ce soir c’est dimanche et j’entame une semaine sans les mecs. Juste Violette et moi et la vie toute simple. C’est rare et facile, c’est doux les semaines avec cette petite âme. En à peine quelques semaines j’ai réussi à avoir plusieurs jours seule avec chacun de mes pinsons. C’est précieux et je vous le dit tout net, ça m’aide à faire passer la pilule des jours où ce duo aussi beaux qu’infernal m’en fait voir de toutes les couleurs !

mars ritalechatmars ritalechatDites? c’est quoi ce temps auquel on ne peut pas se fier ? C’est mars me direz vous… Mais déjà les bourgeons et la première narcisse, minuscule et si courte. Les lilas qui verdissent, les fortifias… Et l’horloge interne de Violette qui a sonné l’heure du retour au jardin.

mars ritalechat mars ritalechat mars ritalechat mars ritalechat mars ritalechat mars ritalechatElle s’invente des mondes, des histoires pas possible. Tout est propice à la grande aventure. Elle a passé une  partie de l’après midi à soigner, à grand coup de feuille de salade, un escargot sur lequel elle avait marché avant de me dire résignée ce soir « Bon, ben je l’ai aplati comme une crêpe, je crois qu’il est décédé !! » ma précieuse sauvage, mon enfant des garrigues, j’ai adoré ta soupe à la rouille et au lierre et mon super cocktail pissenlit.

L’homme a ventilé comme un hanneton pour parachever le grand nettoyage de printemps que nous avons entrepris cette semaine (enfin surtout lui… moi j’avais migraine). J’ai terminé un pull pour moi, fait deux tournées de cookies, rangé du linge, pensé à mon cha madrilain. Un week end à douze à l’heure à flâner dans les allées des Halles pour aller chercher notre pain préféré et du bacon pour en avoir toujours sous la main. Pour être les parents de Violette, il FAUT toujours avoir du bacon sous le coude, qu’on se le dise.

mars ritalechat mars ritalechatCe soir pour une fois je n’ai pas le blues du dimanche soir… Je sais qu’une semaine un peu différente nous attend Vio et moi… je lui ai concocté quelques petites surprises pour en faire quelques jours un peu plus magiques que les autres !

J’ai vu qu’à Paris c’était encore plus le printemps que chez nous, attendez les gars, remboursez mon sud ou pas ? Mais que c’était bon ce dimanche sous les bourgeons à regarder pousser enfin l’herbe qui nous a tant manqué sous les pieds.On sera patients, mais viens printemps, viens éclore doucement.

Je vous embrasse.

Camille

Partager

4 commentaires

  1. Ludivine Renouf

    Qu’elle est belle Violette, une semaine entre filles c’est pas mal ça dis donc!!!!!
    demain aussi pas d’homme ni d’ado pour moi ca va faire bizarre de n’etre que 2!!!!
    Bonne semaine à toi……

  2. Mathilde Rousselot

    Mon dimanche était en tout doux aussi, en velours côtelé et paillettes.
    Parfois, ça nous colle le blues, de quitter un beau dimanche.
    Je laisse traîner le mien encore un peu, je lui accorde une récré en plus.

    Violette a du être un petit druide intrépide dans une vie antérieure, potions magiques et remèdes elfiques.

    Douce semaine, les intrépides.

    <3

  3. Marie

    J’adore les photos dans ton jardin . Notre grand rêve, un vrai jardin avec des arbres, des fleurs, un potager…
    Nos filles aux cheveux longs ne sont pas des princesses, ce sont des aventurières. Des trous aux genoux et de la terre sous les ongles, de l’herbe dans les cheveux et les yeux qui pétillent .

    Bisous , et belle semaine en tête à tête.
    Ma

Répondre à Emeline de "petit enfant deviendra grand" Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>