La reine de la courgette

La reine de la courgette

ritalechat courgette ritalechat ritalechat courgette courgette ritalechat courgetteNon mais vous y croyez à ça ? J’ai enfin des courgettes, six pour commencer et une deuxième tournée est entrain de pousser pépère à l’ombre des grandes feuilles velues.

Voilà Quatre ans que je m’échine à faire pousser des courgettes et j’ai, en tout pu récoletrer au bas mot… deux courgettes. Donc là ma demie douzaine en une seule fois c’est un peu la gloire voyez ?

Il y a eu l’année où confiante j’ai planté à la vla comme jte pousse trois malheureux plans dont un a été arraché par le vent. La fois aussi où j’ai arrosé comme une dératée avant d’apprendre qu’il fallait, pour que la racine s’enfonce pro la laisser avoir soif. J’arrose, j’arrose pas, on se décide les gars ?

Il y a eu la fameuse année « sex and the courgettes », celle où d’un coup les cours sur la reproduction asexuée de Madame Robert ont jaillit de ma mémoire. Mais c’est bien sûr, pour qu’il y ait des bébés, il faut féconder! Alors oui mais aucune abeille à l’horizon, j’avais pourtant tout essayé, l’hôtel à insectes, les fleurs à proximité, tout je dis! J’ai pris les courgettes par les cornes.  C’était beau de me voir me lever à l’aube pour guetter les mâles et les femelles. C’était tellmement chic d’aider la nature avec mon pinceau à poil souple pour aider mes plants à faire du papa dans maman courgette. Mais attends le pire c’est qu’il fallait qu’il y ait en même temps une fleur mâle et une fleur femelle. C’est de la science à ce niveau sans déconner c’est plus un potager pour les nuls.

Et puis c’est cette année-là,  nous avons été envahis d’escargot bouffeurs de fleurs: j’ai décidé d’investir dans de l’anti limace. J’ai cru faire une crise cardiaque de culpabilité en voyant agoniser l’équivalent de l’écosystème d’un petit pays de gallinacés. Sans rire j’en ai encore froid dans le dos.

Il y a eu ce moment bénis où un agriculteur bio m’a certifié qu’avec ses plans et ses conseils j’allais être envahie de courgettes. Moi tu vois je ne rêvais que de ça depuis toutes ces années, être submergée par la courgette, en donner, en cuisiner, ne plus savoir qu’en faire. De la courgette à tous les étages, je ne demandais pas moins.

Résultat ? Ses plans miraculeux n’ont donné que des fleurs mâles. Je vous le jure sur la tête de mon chaton. Des plans stériles, sans rien du tout à féconder bordel ! Là c’était vraiment la pire année du foutage de gueule des courgettes ; Il y a eu les canicules de l’année dernière et j’ai déclaré forfait pour cette année-là aussi. L’eau était beaucoup trop précieuse pour des courgettes capricieuses.

Et puis cette année, je m’y suis prise tôt. J’ai attendu que les lilas fleurissent et je me suis ruée au marché au vert pour acheter six plans minuscules. J’ai balancé quelques coquilles d’œufs mais surtout chaque matin avec mon café en bandoulière, je m’attèle à enlever toutes les coquilles d’escargot et je leur dit d’aller se goinfrer ailleurs. Je ne sais pas si ce sont toutes ces pluies, la chance, ou tout l’amour que je leur balance à la tronche, mais voilà ma première récole.

Je suis joie. C’est con ce que six courgettes peuvent faire sur une meuf pugnace et têtue. Nous avons mangé les premières justes sautées avec de l’huile d’olives noires et un peu d’ail. Un délice. Quatre années d’attente, je peux vous le dire maintenant, c’était la meilleure poêlée du monde.

Demain je teste le gaspacho courgette, menthe, St Morêt, je sens que ça va être un festival cet été. La vraie question c’est: est-ce qu’à partir de  six courgettes on peut raisonnablement s’autoproclamer reine de la courgette?

Oui je crois qu’on peut! Call me Queen Zucchini désormais.

Je vous embrasse fort.

Camille

courgette ritalechat

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Partager

7 commentaires

  1. Bobine

    L’an dernier, mon dépucelage de potager, j’ai eu une récolte de maboul sans rien faire, des courgettes à gogo, des potimarrons pour tout l’hiver, je me disais que c’était trop fastoche en fait de planter ses légumes. Résultat cette année, les limaces ont tout bouffé, je n’ai pas un plant de courgette qui a survécu et tous les chats du quartier viennent faire caca dans mon carré! Au secours! ;)

  2. Les Petites M

    Non mais wahou!!!!! Les nôtres commencent à pousser aussi et je ne me suis jamais posé toutes ces questions! La pluie a vraiment bien aidé je pense.
    En tout cas, ta poëlée me donne envie! de l’huile d’olive noire!!!! je vais en chercher de ce pas!
    Gros bisous à la Queen Zucchini!!!!
    Marion

  3. Ana

    Bravo Queen Zucchini !
    Je ne rêve que de ça, ma première récolte de courgettes à moi !
    En attendant, de mon balcon je rêve d’ailleurs, et j’espère que mes parents et grands-parent auront de la courgette en veux-tu en voilà pour aller festoyer pendant les vacances.
    Comme je comprends ce bonheur de manger de qu’on fait pousser, surtout après tant de déconvenues et de persévérance.

  4. Laurence_J

    Oh grande Reine de la Courgette,
    Que vois-je? des courgettes? de la menthe? mais il faut absolument que tu testes les zucchini a scapece!
    Tu verras, c’est un délice…
    Et félicitations pour cette première belle récolte!

Répondre à Ana Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>