SES MOTS. COMME UNE NEW YORKAISE.

SES MOTS. COMME UNE NEW YORKAISE.

Il a fallu sortir aujourd’hui; alors avec la précaution d’une louve qui emmène pour la première fois son petit dehors, je l’ai emmitouflée et promis un croissant chaud et un Max et lili à la librairie. Cette petit marche l’a bien fatiguée ma convalescente, elle a voulu s’asseoir un peu.

-Tu penses à quoi ma biche?

Elle a mis quelques secondes à tourner la tête vers moi, comme si elle ne voulait pas lâcher son monde à elle.

– J’imagine que je suis une New Yorkaise, que je débarque ici et que je vois les Arènes. Elles sont encore plus belles avec mes yeux d’américaine tu sais?

 

C’est dans ce genre de phrase que je vois celle qu’elle sera plus tard. Et ça me réjouit. Tout doucement je me chuchote que j’ai réussi ma vie à élever cette enfant.

Ma perle garde bien tes yeux magique surtout.

Camille

Partager

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>