novembre 22, 2016

UNE SCOLARITE AVEC UN ORDI. NOS REPONSES A VOS QUESTIONS

DIY, DYS
.

 trieur special dys trieur special dys trieur special dys trieur special dys trieur special dys

Mon grand a un ordinateur en classe depuis le CM2. Je ne vais pas épiloguer sur le pourquoi du comment, je voudrais simplement avec ce post, et en répondant à vos questions, ouvrir une discussion. Je me suis aperçue en deux photos sur Instagram que vous nous étions très nombreux à aider nos enfants à avoir une scolarité la plus aisée possible lorsqu’à peu près tout se met en travers de notre chemin pour que rien ne soit facile.

L’idée d’en discuter ouvertement sur Intagram et maintenant ici est venue de la fabrication de ce trieur. « Si il est très utile pour mon enfant il devrait l’être pour d’autres » me suis-je dit.

Avant de répondre à vos questions, parlons un peu d’organisation ! Avoir un ordinateur en classe demande aux enfants et aux parents de s’adapter un peu. Pour l’ordi peu importe la marque, nous avons choisit un mac pour simplifier la vie du grand qui est en classe numérique. Sa classe travaille sur Ipad. Tout marche avec tout, l’ordi communique avec l’Ipad, c‘est un gros gain de temps pour lui en classe, mais cela n’a que peu d’importance. Il a commencé le CM2 avec un Pc et tout roulait aussi.

L’arrivée des listes de fournitures est une vaste blague pour des parents-d’enfants-dys. Des cahiers ? Pour quoi faire ? Du papier millimétré ? Ahahaah vous êtes sérieux ? Des copies doubles ? Pour faire des avions à la rigueur ! Si la première année du collège j’ai tout acheté consciencieusement, cette année, nous avons fait à notre sauce en répondant à une seule question : « De quoi as tu besoin pour cette matière ?». En gros ça faisait systématiquement : mon ordi et c’est tout! Inutile donc de se ruiner outre mesure ! C’est délicat la première année, les enfants et nous les parents ne sommes pas sur de nous, mais avec le temps on apprend vraiment à aller à l’essentiel.

Le seul besoin (et qui n’est pas sur les listes) c’est un trieur. Pas de cahier dans le sac, pas de classeur, mais il faut bien transporter les documents, les devoirs maisons, les cours du moment. Le trieur est parfait. Oui sauf que voyez avec un trieur classique, toutes les feuilles auraient foutu le camp au fond du sac. (Faites moi confiance, on a testé !!)

J’ai donc découpé dans des vieilles pochettes les rabats, ajusté leur largeur puis je les ai collé sur le bas de chaque section pour retenir chaque feuille. Et ça marche ! Aucune feuille ne s’est échappée de ce trieur depuis le début de l’année. Grosse victoire !

Une fois les cours terminés c’est là que ça se corse ! Mon grand a pour consigne de tirer à chaque fin de gros chapitre ses cours, en veillant à tout bien mettre en page. Pis nous plaçons ses cours dans des classeurs qui restent à la maison. Il a uniquement des cahiers pour les langues. Et il colle ses cours photocopié. Je vous parle de son organisation pour le chinois un peu plus bas, en réponse à une question.

Je dit souvent « on » ,« nous ». Ce n’est pas par ingérence, mais bien en référence à un travail d’équipe. Certains enfants ont besoin de large à l’adolescence, le mien n’est pas différent, mais je veille à lui donner des clés pour s’organiser. Et il sait qu’en cas de coup de mou, il peut compter sur mes conseils s’il les souhaite et sur mon aide. Gérer l’ordi en classe est sa partie. Et il le fait plutôt bien. Moi je m’occupe des relations avec les profs et je veille à ce que tout roule pour que tout soit aussi simple que pour un élève lambda. Je ne vous cache pas que c’est un peu de boulot!

Je rappelle à toute fins utiles que chaque enfant a droit à un enseignement différencié. Qu’il ne s’agit pas d’  « accepter » les aménagements préconisés. C’est le droit de chaque enfant et il doit être respecté. Refuser de s’y référer est purement et simplement hors la loi. Je n’ai pas toujours été aussi ferme. J’ai souvent été tremblante. J’ai reçu l’aide précieuse de maman dont c’est e métier, de mes amies instits, d’autres mamans… J’ai lu. Ce soir j’ai vraiment envie d’ouvrir une discussion, de permettre aux profs et aux parents de se rencontrer, ici, ailleurs, un jour…

Allez place à vos questions, je les ai laissées telles quelles. Je les ai simplement classées selon si elles font référence à notre quotidien à la maison, de la classe, des profs etc…

>EN CLASSE

Les cours ont-ils été tous pris d’un coup sur l’ordi ? Oui, dès que l’ordi a été mis en place, sous les conseils de l’ergothérapeute, les profs mis au courant, tous les cours ont été pris sur l’ordinateur.

Pour les sauvegardes, un ami a montré à mon grand comment enregistrer directement ses fichiers sur un Cloud. Un dossier pour chaque matière. À la fin d’un trimestre il regroupe tout dans un unique dossier « premier trimestre » par exemple.

Scanne-t-i l les documents  donnés par les profs ? Je le précisais plus haut, il est en classe numérique donc il n’utilise pas de « scanette » (je lui en ai acheté une pour rien !) il prend en photo les documents, mais aussi les figures/ tableaux qu’il ne peux pas tracer à l’ordi avec son ipad. La scanette reste à mon sens un outil super utile !

Utilise t-il One note ? Pour noter ses devoirs uniquement. Il n’aime pas tellement me dit-il. Mais c’est très personnel je pense. Il utilise la dernière version de Word. Astuce pour ne pas se ruiner: je paie un abonnement mensuel de 7 euros à Microsoft. Il a ainsi accès aux derniers logiciels et je ne me ruine pas en achetant le logiciel d’une coup. Pour les logiciels qui peuvent l’aider en classe, il utilise Géogébra en maths mais pas systématiquement.

Comment faire accepter que les cahiers soient différents ? Encore une fois, dès lors qu’un PAP (ou autre) est mis en place par la MDPH ou le médecin scolaire, logiquement la question ne se pose même pas. Il n’y a pas à accepter ou pas. Je vous parlais un peu plus haut de notre façon de fonctionner avec les cahiers, les profs n’y trouvent rien à redire!

>À LA MAISON

Comment et quand diagnostique– t –on la dysgraphie ? Je prends des pincettes, je vous donne uniquement notre expérience, même si elle est classique, gardez en tête qu’elle n’est pas généralisable. Je ne suis qu’une maman, pas une professionnelle.

Je dirais que dès que l’écriture pose problème, lenteur, douleur, découragement, il faut se pencher sur la question. Si un enfant s’agite en classe, parle, fait tout tomber, qu’il n’écrit pas « bien” et très lentement, pourquoi ne pas consulter un ergothérapeute. Les enfants dysgraphiques se voient souvent taxer de fainéants, faisons attention aux étiquettes, il n’est pas question de flemme, mais bien d’impossibilité.

Ergo : aide ou contrainte ? Pour tout vous dire nous avons été aidés par une ergothérapeute géniale. Elle a d’emblé fait confiance à mon garçon et a su cerner ses limites mais surtout ses grandes capacités. Nous n’avons eu aucune contrainte à y aller chaque semaine. Avoir un ergothérapeute avec lequel on se sente en confiance est primordial. Je n’aurais pas hésité une seconde à en changer s’il avait fallu.

Quand prendre rdv avec le prof principal ? Tout de suite, dès la rentrée et aussi souvent que nécessaire. Vous me connaissez un peu maintenant, je ne lâche rien. Dès que quelque chose déraille, j’envoie un mail, je prends rdv, j’en parle. Soit à la médecin sco, soit au prof principal, soit au prof concerné, soit directement à la direction. Je pars du principe que les profs sont comme nous, parents la plupart du temps, et sensible à un discours de parent. C’est le cas. Enfin en règle générale !!

Qui remplit le PAP ? Comment faire lorsque qu’il n’est pas respecté ? C’est soit le médecin scolaire. Soit la MDPH. Nous avons choisi pour des raisons qui nous sont persos de nous tourner vers le médecin scolaire, qui est d’ailleurs UNE médecin. C’est elle qui remplit ce projet en nous concertant, parents et enfant. Elle se charge de le transmettre ensuite au corps enseignant et de donner les directives des aménagements nécéssaires.

Lorsqu’il y a des couacs, je me tourne en général vers le professeur en question, puis vers le professeur principal, et si ça ne va toujours pas, je retourne voir la médecin sco. Et je n’hésite pas croyez moi !

>AVEC LES PROFS

Comment organisez vous la liaison avec les profs. Cours par mail ? Dropbox ? Un fois de plus le fait qu’il soit dans une classe numérique aide beaucoup, la plupart des cours sont sur le drive consacré à la classe. Néanmoins l’astuce que je vous donne est de très vite demander le mail des profs. Sans en abuser, cela peut être très utile pour communiquer.

Question d’une prof : Comment aider au mieux les élèves ? Les enfants avec des besoins particuliers en classe ont en général un PAP, un projet d’accompagnement personnalisé. Lisez le attentivement, vous en saurez plus sur comment « soulager » les enfants. Chaque cas est particulier bien évidemment. Dans le notre, il suffit de favoriser l’oral, de modifier le barème des notes pour prendre en compte le tiers temps supplémentaire. D’accepter la prise de note et les évaluations sur l’ordinateur, de fournir quand c’est possible les évals sur clé usb, d’accepter le cas échéant la clé usb de l’enfant pour qu’il puisse rendre sa « copie ». Il suffit de trois fois rien pour mettre en confiance un enfant. Lui montrer simplement qu’il peut compter sur vous est primordial pour une vraie relation de confiance.

Question d’un prof : Qu’est ce qui est préconisé pour les langues ? Supports différents, Police spécifique ? Rythme moins rapide ? Répétition ? Favoriser les interrogations à l’oral plus qu’à l’écrit me paraît être très bénéfique. C’est ce qui a été mis en place depuis la 6ème et ça fonctionne à merveille. Pour l’écrit, tout se fait à l’ordi comme pour les autres matières. Mon grand travaille beaucoup en s’enregistrant, en faisant des vidéos. C’est génial je trouve de pouvoir mettre ça en place en classe de langue quand c’est possible. Pour la police, j’ai lu que « Comic sans ms » était la mieux. La seule adaptation que nous avons faite est pour le chinois. Le quadrillage est beaucoup trop petit, nous lui avons fabriqué de concert avec sa prof et une amie un cahier avec des carreaux cinq fois plus gros. Il peut ainsi calligraphier plus facilement.

->Pour le chinois, on échappe pas à l’écriture (Il a choisi chinois car il peut écrire un tout petit peu, ça lui coute beaucoup mais il se sentait capable de faire cet effort. Mais attention les langues qui ont un alphabet particulier (chinois, russe, hébreu, japonais…) sont un gros gros travail pour les enfants dys. Ici on part du principe que rien n’est impossible. Et ça marche plutôt bien jusqu’ici.

>AVEC LES COPAINS

Comment vit-il d’avoir un ordi en classe ? Très bien ! Encore une fois c’est très personnel. Chaque enfant ne réagit pas de la même façon. Certains se sentent trop différents et ne veulent pas marquer cette différence encore plus. Ici je crois qu’il a beaucoup de chance d’être dans une classe bienveillante. Nous ne regrettons pas non plus notre choix de la classe numérique. Ses camarades ont tous un ipad sur leur bureau. Ça aide.

->Je rajoute qu’avoir deux ou trois bon copains pour vérifier que les cours sont complets, les devoirs bien notés est absolument indispensable. (Coucou Éléna et Romain, on vous kiffe !!)

Si vous avez encore d’autres questions, je les rajouterai au fur et à mesure et y répondrai. Ce post est ouvert et sera allongé au fil de vos commentaires.

N’hésitez pas à le partager, plus on est nombreux à en parler, plus ce sera banal, et plus ce sera facile pour nos enfants !

À très vite !!!

Camille

Article précédent Article suivant

Lire encore...

12 commentaires

  1. Répondre Kermorvan26 novembre 22, 2016 à 8:23

    Quelques astuces que nosu avons utilisé:
    -Nous avons acheté des casier en plastiques superposables pour “ranger” les cours par matière à la maison: ils sont toujours en service dans sa chambre d’étudiant.
    -Agenda eletronique: EBP.
    -Anitivirus Karesky.
    -Clef USB puis disque dur de sauvegarde externe à utiliser 1X/semaine dès le lycée: le risque de perdre tous ses cours est réel quand on ne les imprime pas!
    Merci pour votre blog

    • Répondre Carine novembre 22, 2016 à 9:34

      Mon fils va très prochainement commencer les séances d’ergo pour apprendre à utiliser l’ordinateur en classe. Il n’est qu’en CE2 pour le moment. C’est très rassurant de vous lire car je constate que même au collège c’est possible ce qui me faisait un peu peur je dois l’avouer.
      Je suis moi même enseignante et sais combien il est difficile de repérer un enfant dys (je ne remercierais jamais assez mon collègue de CP de l’avoir fait !).
      Merci pour vos petits tuyaux ça peut aider!!!
      Au plaisir de continuer à vous lire et de voir les progrès de votre fils!

  2. Répondre Fanny novembre 22, 2016 à 9:59

    Mon fils, en 6ème, commencera à utiliser l’ordi en cours la semaine prochaine pour l’anglais et le français. Les matières seront ajoutées peu à peu. Très classiquement, il a un meuble à clapets pour ranger le matériel de chaque matière séparément et nous avons associé chaque matière à une couleur (étiquette sur le clapet, couverture de cahier/classeur et couleur sur l’emploi du temps).
    J’ai souri à la lecture du passage sur le matériel de 6ème. Je suivrai tes conseils pour la prochaine rentrée 😉

  3. Répondre Altadena novembre 22, 2016 à 10:26

    super article, je découvre une autre facette de l’éducation.
    Comment cela va se passer pour le BAC ou autres exams avec un ordi?

    • Répondre Kermorvan26 novembre 23, 2016 à 3:02

      Bonjour, il faudra demander des aménagements aux examens par l’intermédiaire du médecin scolaire : notre fils a rendu une clef USB à chaque épreuve t il a signé ses copies avant de quitter la salle. Partage d’un article que j’ai écrit après les résultats du bac; taper dans Google “La Croix égalité des chances”, vosu pourrez lire Cdt
      Anne Hallopeau

  4. Répondre Brice novembre 23, 2016 à 9:14

    Altadena
    Pour le brevet : notre fils dyspraxique et dysgraphique a un PAP et nous avons rédigé avec notre médecine traitant/la neuropédiatre/l’infirmière scolaire une demande d’aménagement de l’examen.
    En quelques mots on peut demander un tiers temps et l’usage de l’ordinateur ( ou si refus d’ordinateur une secrétaire).
    Le dossier est en cours d’instruction nous l’avons fourni et sommes en attente…

  5. Répondre Luagco novembre 24, 2016 à 5:58

    Bonjour!
    Je me suis parfaitement reconnue pour les fournitures à l’entrée en 6eme!!
    Effectivement j’ai consciencieusement suivi toute la liste….et je m’en suis vite mordu les doigts!
    Cette année, j’ai sérieusement allégé.
    Super les conseils pour le lutin, je vais rapidement mettre ça en place,pour l’instant j’ai donné à mon fils une pochette à rabat pour qu’il mette dedans les documents ou autres donnés par les profs, mais je trouve souvent les docs chiffonnés et en accordéon au fond du sac!
    En plus ne pouvant être la tous les soirs, vu mes horaires de travail et le papa étant beaucoup plus détaché que moi sur ce sujet,c’est parfois démoralisant de voir qu’il faut encore et toujours tout trier et recommencer !
    Moi j’ai une question: mon fils ayant déjà une notification de la MDPH pour avoir son ordi au collège,je dois refaire un dossier pour que cette notification soit renouvelée,elle avait été accordée pour deux ans. Dois -je refaire un dossier complet avec bilan chez l’ergot et la psychométricienne ou puis je faire un dossier plus léger avec l’avis du médecin traitant
    C’est la première fois que je demande le renouvellement,si quelqu’un peut m’éclairer….

    • Répondre ritalechat novembre 24, 2016 à 6:18

      coucou! oui tu verras, le trieur amélioré c’est assez magique! enfin les documents restent en place. Pour ta question, il me semble qu’il faut refaire les bilans. Mais je n’en suis pas très sure. La médecin scolaire peut peut être t’éclairer? tu nous diras, si tu as une réponse?

    • Répondre Fanny novembre 25, 2016 à 7:09

      Bonjour,
      je pense que l’enseignant référent peut vous renseigner, c’est de son ressort. Je pencherai pour des bilans actualisés afin de ne pas avoir de rejet de la MDPH.
      Une bonne dose d’énergie à tous! 😉

  6. Répondre LolL novembre 29, 2016 à 2:38

    Bonjour,
    et si ça peut intéresser quelqu’un, je viens de voir ça :
    http://www.larbradys.com/
    mais suis peut-être complètement à côté…
    Bonne journée!

  7. Répondre Zouzou septembre 19, 2018 à 6:07

    Bonjour,

    Super article ! Ici on fonctionne pareil (trieur et casiers)… et c’est top!
    Avez-vous eu du mal à faire accepter, par les profs, de faire les évals à l’ordi ?
    Mon loulou a son ordi depuis l’année dernière et un gamin de sa classe avait copié sur l’écran… Je pense que cela a refroidi certains profs pour cette année.

    Merci !

  8. Répondre Une rentrée bien rangée. – Ritalechat août 29, 2019 à 4:28

    […] y a trois ans je fabriquais un trieur amélioré pour Sacha et il l’a bien aidé pour toutes ses années de collèges. J’étais loin de […]

Répondre à Kermorvan26 Annuler la réponse