septembre 1, 2019

La rentrée des enfants angoissés. Bisous de réconfort

KIDS, PARENTALITÉ
.

Ça monte déjà depuis quelques jours…

« Et si je n’y arrive pas? Et si je ne tiens pas le coup? Et je vais manger combien de fois à la cantine? une journée entière c’est trop long et il y a trop de bruit… Tu reviendras me chercher t’es sûre? »

C’est comme ça depuis toujours… On se dit que ça ira mieux en grandissant et qu’elle est encore petite et puis les années passent et parfois, oui, ça s’arrange et parfois aussi, ça empire.

Tu les vois bien tous les enfants lâcher les mains de leurs parents dans un sourire, tu les vois bien tous les parents qui te regardent d’un air désolé de voir la tienne pleurer.

Et oui elle pleure encore, et ça impressionne ceux qui ne savent pas, ça déroute ceux qui ne le vivent pas et ça agace les impatients.

Parce que non ce n’est pas un caprice, parce que non, ce n’est pas la peine de lui dire de se forcer, ou qu’elle n’a pas le choix.

On peut l’appeler comme on veut, des angoisses, une phobie scolaire, une phobie tout court, une hypersensibilité, une crise d’angoisse. C’est surement un peu tout ça à la fois.

Ça va mieux vous savez, mais au prix d’énormes efforts de la part de tout le monde. Au prix de beaucoup de dialogue avec nous, avec une aide extérieure. Au prix d’un effort assez énorme de sa part.

Ça va mieux mais quand même à la veille d’une nouvelle rentrée, d’une nouvelle classe, d’une nouvelle maitresse et de tous ces jours à passer à l’école, faudrait pas trop pousser une Violette dans les orties…

Alors les angoisses on les accueille au lieu de les moucher d’un revers de manche, on leur barre la route à grand coup de pensée positive, on sait leurs parler maintenant au lieu de tout faire pour faire comme si elles n’existaient pas. On sait les reconnaitre, elles font mal au ventre, elles font se tortiller les mains, elles rampent dans les ventres et dans les coeurs, elles sont tapies et elles savent sortir à la moindre occasion.

Je nous ai acheté deux bagues, presque les mêmes, toutes dorées. Nous les porterons demain et tous les jours où elle aura besoin de force. On le sait bien que tout cela ne marche pas à chaque fois, des stratagèmes d’amour on en a mis tellement en place. Mais elles nous plaisaient et c’était l’occasion de mettre encore plus de jolies choses dans notre rentrée. Et puis c’est aussi un symbole pour se dire qu’on est liées, que quoi qu’il arrive on se retrouvera.

Allez, on respire fort, parfois la vie nous fait même de belles surprises. À tous nos enfants qui n’ont pas envie d’y aller, qui demain pleureront ou ravaleront leurs larmes.

À tous les parents qui angoissent déjà et qui se demandent si tout le monde tiendra le coup, qui se réveilleront peut être cette nuit en espérant follement que cette fois là ce sera différent…

On va y arriver !

Les grisgris sur les cartables, les cœurs au creux des poignets, les nuages de courage et les cafés du matin, les petits lapins dans la trousse, les bagues assorties et les mots doux dans les poches des manteaux… Tout ça ce sont des matelas d’amour pour nos petits chats au poil hérissé, peu importe l’âge d’ailleurs, tant qu’ils en ont besoin…

Bonne rentrée à tous.

Je vous embrasse fort.

Article précédent Article suivant

Lire encore...

14 commentaires

  1. Répondre Elodie septembre 1, 2019 à 6:47

    C’est beau ces paillettes à vos doigts pour vous donner du courage !
    J’ai aussi un petit hyper sensible, qui a tellement pleuré lors des séparations la dernière année de crèche et en petite section. On en est arrivés à consulter un psychiatre, et après 2 séances, plus de larmes et d’arrachements le matin ! Il a même passé 2 fois une semaine chez ses grands-parents cet été, sans souci.
    Pour demain, il connait déjà sa classe, le maître qu’il aura (celui qu’il préférait !), et un bon copain qui sera avec lui. Je sais qu’il aura un pincement dans le bidon, mais je croise les doigts pour qu’il nous lâche la main sans encombre.

  2. Répondre Magalie septembre 1, 2019 à 7:06

    Des stratagèmes d’amour j’adore😘

  3. Répondre Marion septembre 1, 2019 à 8:15

    Quelle belle écriture. .. Que je découvre depuis quelques semaines !
    On a aussi ici les coeurs au poignet les billets d’amour dans les poches du short et du cartable et ça a été dur de s’endormir ce soir.
    On m’avait dit que certains pleuraient toute la première semaine et même parfois jusqu’aux vacances de novembre. Ben nous ça a été les 2 premières années 😁 que va donner la 3ème ? On verra bien !
    En espérant que ce soit plus simple avec la petite qui entre cette année. ..
    Bon courage !

  4. Répondre Justine septembre 1, 2019 à 8:18

    Chez nous aussi ça va être compliqué, sans même en avoir parlé, mon fils a commencé à flipper et ne plus dormir la nuit depuis déjà trois semaines. Mais hauts les coeurs, on remplit le réservoir d’amour, on motive, on ne voit que le positif et ça ira. Bonne rentrée!

    • Répondre Odile LE VERN septembre 2, 2019 à 8:03

      Des fins de non-recevoir “brutales” est plus judicieux…..😉

  5. Répondre Julie septembre 1, 2019 à 8:22

    C’est la première rentrée de mon petit garçon demain et j’ai peur …. j’ai tellement peur qu’il n’aime pas aller à l’école. Il va a la crèche depuis 2 ans donc j’essaye de me convaincre que tout va bien se passer 🙏 pour info j’ai commencé a aimer à l’école en seconde (école et profs au top ça aide ☺️) avant je trouvais ça tellement nulle mais je disais rien pensant que c’était comme ça et puis c’est tout .
    belle fin de soirée !

  6. Répondre Lucile septembre 1, 2019 à 8:30

    Je connais ces angoisses dans ma vie d’adulte, que je plains Violette de subir ça dans sa vie d’enfant… Beaucoup de courage à elle de la part d’une maîtresse de CE2 qui angoisse aussi un peu de sa rentrée… Et de celle de ses enfants !

  7. Répondre Jess septembre 1, 2019 à 9:16

    Merci. Tellement. Bon courage à vous aussi

  8. Répondre Annabelle septembre 2, 2019 à 3:00

    Que cest dur !!! Cela fait une semaine que les nuits sont hachées , quils pensent ne pas y arriver , quil va se perdre , se faire gronder …. jai attendu quils sendorment paisiblement tous les soirs de la semaine . Heureusement en 6e on est avec eux la matinée . Mais il a peut que ces copains se moquent de ces angoisses . Ce nest vraiment pas une situation facile .

  9. Répondre LE VERN Odile septembre 2, 2019 à 7:57

    …J’aurais tellement eu besoin et envie de ces “matelas d’amour” à chaque rentrée scolaire!
    A la place des matelas, j’avais des fins de non-recevoir brutaux qui ne faisaient qu’augmenter mon chagrin, mon angoisse, mon mal-être qui m’ont poursuivie pendant des années.
    Pratiquement 60 ans après, je ne peux l’oublier…
    Pourtant, je suis devenue enseignante et j’ai, je l’espère, su protéger mes élèves de tout cela, ou du moins les apaiser.
    Bonne rentrée ! 😘

  10. Répondre lavieacinq septembre 2, 2019 à 8:46

    Bonjour Rita,

    premier commentaire alors que je lis votre blog depuis un moment (et j’aime! J’aime!!).

    Je réagis car ma dernière connaît les angoisses de la rentrée depuis toute petite… Et chaque année, c’est le même déchirement… L’année dernière elle est rentré en sixième et ça a été un tsunami pour elle!! Trop d’enfants, trop de bruit, trop de violence verbale… On la sentait très très mal, elle pleurait tous les soirs et matins, maux de ventre et de tête en permanence…. et avait beaucoup de mal à verbaliser son mal-être. Je lui ai proposé un cahier pour qu’elle puisse écrire ce qu’elle avait vécu , ce qu’elle ne comprenait pas, ce qui était trop dur à supporter (pour elle, surtout la violence verbale entre enfants qu’elle a beaucoup de mal à appréhender…Elle entendait des choses qui la perturbait beaucoup)… Ce procéder la beaucoup aidée (et nous aussi) et nous avons pu au fur et à mesure en parler entre nous, avec son frère et sa soeur, son papa et désamorcer des craintes. La route a été longue puisque ce n’est qu’après les vacances de noël que les choses ont été mieux pour elle! Elle partait le coeur un peu plus léger le matin et rentrait le soir en me racontant ses journées, elle a fini l’année plutôt sereine! Je précise qu’elle a fait une année avec des résultats scolaires brillants et qu’elle n’avait pas la phobie de l’école mais plutôt des autres!

    Ce matin, nouvelle rentrée en 5ème! Et même si je la sens angoissée et qu’elle se pose mille questions, elle a moins peur. On va continuer à l’accompagner, à trouver des petits rituels et à l’entourer de beaucoup d’amour!

    Merci pour ce post !!

  11. Répondre Nadège septembre 3, 2019 à 9:21

    Pour sa rentrée en CE1, j’avais fabriqué à ma fille un collier de la confiance. Chaque rentrée scolaire la fait plonger dans des abymes de larmes, de doute, d’inquiétude, et de somatisation . A 17 ans maintenant, elle rentre demain en terminale, pourtant dans la section qu’elle a choisi depuis ses 8 ans, et je sais qu’elle va y aller avec son collier de la confiance caché sous ses habits et un pshitt de mon parfum au creux du coude. Je lui ferai son petit dej préféré et puis je ferai confiance à la vie que j’ai mis à l’intérieur de tout ça pour surmonter son angoisse.
    A voir ta très jolie photo, je me dis que pour le bac, il va falloir sortir l’artillerie lourde question réassurance, donc pourquoi pas un petit bijou à partager ensemble, mais voudra-t-elle abandonner son grigri ?
    J’espère en tout cas que la rentrée de ta fille s’est bien passée et que le niveau d’angoisse est un peu retombé !

  12. Répondre Ginie septembre 3, 2019 à 2:38

    Salut, que ton post nous fait du bien, on se sent moins seul et compris!!! J’adhère complètement à tout ce que tu as écris, chez nous c’est la même et ça passe avec le temps et ça revient chaque année…. On s’adapte, on s’améliore mais on reste en mode “alerte” à tout moment! Et c’est aussi ce qui fait de nos loulous de grands sensibles, capables de voir des choses que les autres ne voient pas et ça c’est une force qui leur servira, et on se rassure en se disant que oui nos loulous sont heureux quand même (surtout lorsqu’ils retrouvent leur bulle). Alors tout simplement MERCI 😉

  13. Répondre Morgane septembre 7, 2019 à 7:37

    ❤ merci pour tes mots

Répondre à lavieacinq Annuler la réponse