mai 6, 2013

LES COPINES, LES AMIES ET MOI

Uncategorized
.


Hier, les copines de la blogoSud sont venues pique-niquer dans la nouvelle maison. La joie.
La joie de les voir toutes réunies chez nous avec en prime une parisienne.
Quand je les ai serré dans mes bras en partant, en leur murmurant de mercis et en leur faisant des grands signes d’au revoir je me suis demandée…
Elle est où la frontière entre une copinerie de blog et une vraie amitié? 
Et en général comment passe t’on de copine à amie, d’amie à membre de la famille?

J’ai des copines. des tas de copines, avec qui je discute beaucoup, avec qui je bois de mojitos, des copines que je vois souvent, d’autres moins, mais que j’ai toujours plaisir à revoir.
La copine est présente, la copine t’as vu pleurer, même peut être en maillot de bain…

J’ai des amies. J’ai de très vieilles amies. J’ai de nouvelles amies. J’ai des amies d’enfance, des amies d’adolescence, des amies de l’âge adulte. Celles à qui je parle de mes peines de coeur, de mes problèmes de couple, celles qui savent quand ça va mal, qui se réjouissent quand ça va bien. Celles qui peuvent tout me confier parce qu’elles savent que je ne trahirai jamais. Celles qui m’ont vu à la maternité, pas au mieux de ma forme. Celles qui m’apaisent en un mot. Celles des longues discussions, des fous rire et des grosses murges.

Et puis j’ai des amies qui sont des soeurs, qui sont la famille que j’ai choisie. Celles chez qui tu vas pour pleurer tout ton soul, celles à qui tu n’es pas obligé de faire la conversation. Celles que tu peux appeler jour et nuit. Nuit et jour. Celles à qui tu pourrais confier tes enfants si tu partais pour toujours, ou pour une semaine. Celles qui d’un seul regard comprennent. Celles qui savent l’ouvrir ou se taire. Celles que tu as dans les veines, dans le coeur et dans l’âme. Celles avec qui tu gagneras toujours aux jeux, qui  te déclenchent un fou rire en prononçant un seul mot. Celles qui connaissent les paroles des chansons des manuels d’anglais. Celles devant qui tu t’ai mise nue. Celles qui ont des dossiers, des casseroles et des photos compromettantes. Celles avec qui tu t’es construite.

Il n’est pas question de quantité. Ce n’est pas une, plus qu’une autre. C’est juste différent. Copine, amie ou soeur de coeur, j’aime les avoir un dimanche dans mon jardin, ou une vie à s’aimer.

***Sur la photo étoile de mer, il y a Vanessa, Marie, Julie et Ève, et moi! Merci les filles d’être sur ma route***

Article précédent Article suivant

Lire encore...

24 commentaires

  1. Répondre Hélène mai 6, 2013 à 3:24

    tu as bien de la chance d’avoir autant d’amies tiens !
    ça du être bien agréable en tout cas de vous voir toutes ! bisous !

  2. Répondre Wafa mai 6, 2013 à 3:25

    Très joli texte. Que ferions-nous sans les amis?

    • Répondre Camille mai 9, 2013 à 5:28

      oh oui comme tu dis! les miennes sont précieuses !

  3. Répondre diaen mai 6, 2013 à 3:34

    j’ai les les larmes aux yeux tiens très beau sur l’amitié….bisous

  4. Répondre diane mai 6, 2013 à 3:35

    ben bravo je suis trompée en mettant mon prénom…

  5. Répondre la quiche mai 6, 2013 à 3:40

    Tu me fais pleurer patate !

    • Répondre Camille mai 9, 2013 à 5:30

      oh ben non marie! faut pas! ça va qu’on a ri comme des bossues hein!

  6. Répondre Eve mai 6, 2013 à 4:17

    Moi je suis ravie d’avoir pris la bonne route pour te croiser, merci merci merciiiii
    (Eve sur iPhone)

    • Répondre Camille mai 9, 2013 à 5:31

      dans notre cas, c’est le bon métro qu’on a pris! tu te souviens ?

  7. Répondre eliabar mai 6, 2013 à 4:41

    Ah non!, “confié tes enfants si tu partais pour toujours” c’est pas du jeu, ça marche à tous les coups ça.
    (il est beau ton texte ma patate)

    • Répondre Camille mai 9, 2013 à 5:37

      bon c’est vrai je te l’accorde! elle est un peu facile celle là !

  8. Répondre Welovecharli mai 6, 2013 à 8:39

    Tres jolie déclaration d’amitié! (avec la petite larme à l’oeil!)

  9. Répondre Charlie Les Yeux Bleus mai 6, 2013 à 9:37

    Dans quel Sud es tu ? Je ne suis peut être pas loin de chez toi 🙂

  10. Répondre morgane frimane mai 6, 2013 à 10:43

    j’aime beaucoup le passage sur le maillot de bain ^^
    tu es tellement chouette camille que je ne doute pas que tu es plus d’amies que de temps pour les voir.

  11. Répondre marjoetcie mai 7, 2013 à 7:39

    Ahhhh les copines, les amies, la famille… Je me reconnais bienlà dans ce post. Je me demande aussi comment se font les passages d’une categorie à l’autre. Et puis je suis aussi convaincue que ce n’est jamais figé et que l’amitié, la vraie, fluctue, qu’on se perd parfois de vue avec le temps et la vie, pour mieux se retrouver ensuite. Et je dis pas ça parce que je suis morte de trouille à l’idee de laisser ma tribu de copines à Paris hein…

  12. Répondre Miss Thelma mai 7, 2013 à 2:05

    c’est a dire que tes copines t’ont vu pleurer en maillot de bain ou pleurer et ensuite en maillot de bain?? :o))

    texte toujous aussi joli chez toi…

  13. Répondre Anonymous mai 7, 2013 à 7:20

    Ah non! Merci a toi de me laisser t’accompagner sur la tienne…de route <3 (ampamp)

  14. Répondre Anonymous mai 7, 2013 à 8:21

    C’est joli ce que tu dis et trés bien écrit. Les amies c’est sacré c’est sûr et je sais que moi qui recommence une nouvelle vie depuis un an avec ma ptite famille que parfois c’est difficile de se faire des amis surtout après 30 ans.

    Enfin quand on vous voit sur la blogo cela semble fonctionner à merveille et cela fait plaisir à voir.
    Aurore

  15. Répondre chicbaz mai 7, 2013 à 10:44

    Alors toi … tu sais dire mettre les mots justes… j’aime l’authenticité qui sort de tes posts, tu dois être une chouette nana 😉

  16. Répondre mimi cerise mai 8, 2013 à 7:54

    Je découvre ton blog … et j’aime ces mots 🙂

  17. Répondre sab mai 9, 2013 à 2:44

    Un très joli billet !!!

  18. Répondre apresle94 mai 23, 2013 à 9:03

    waaah, c’est très joli ce que tu écris là, super touchant. <3

Laisser un commentaire