juin 25, 2013

LE FOU RIRE DE L’OPÉRA

Uncategorized
.

J’avais fais une liste mentale de toutes les choses que je voulais faire avant de quitter Paris. 
Dîner en amoureux au deuxième étage de la tour Eiffel, refaire du bateau mouche avec les enfants, Aller au musée de Quai Branly, marcher sans but précis en levant le nez… Mais tu vois, j’ai perdu du temps, j’ai repoussé, et je n’ai rien fait de tout ça.
La seule chose qui me tenait vraiment à coeur et que j’ai pû faire, c’est aller à L’opéra Garnier voir un ballet.
Il y a quatre mois, lorsque mon amie Alex m’a offert ma place, elle m’a demandé ce que je voulais voir. Je lui ai répondu, n’importe quoi, tant qu’il y a des tutus, de pointes et des danseurs en justaucorps moulants.
Elle a choisi la Sylphide. 
C’était samedi dernier. Je ne vais pas te faire une critique pointue de ce ballet, parce que je ne comprends rien à la danse classique. Je sais juste qu’à un moment ma bouche s’est ouverte, et qu’elle ne s’est refermée que lorsque le lourd rideau rouge s’est baissé.
Je sais juste que j’ai halluciné pour de vrai, que je n’avais jamais vu ça de ma vie, des vrais gens qui arrivent à faire des mouvements aussi rapides avec leurs jambes. Autant de grâce, de tulle et de dorure, ça m’a coupé le souffle.
Et soudain en plein milieu du deuxième acte, ce fou rire incongru, à cause d’une bêtise soufflée à mon oreille. Un fou rire mémorable, impossible à raconter tant il ne vous ferait pas rire, de ceux qui font encore pouffer dix ans après.

Et puis il y a eu ces deux fêtes pour nous dire au revoir, l’une avec les copines bloggeuses qui sont devenues de vraies amies, l’autre avec les vieux potes et tous nos enfants. Ce sentiment d’être là mais de ne plus y être déjà. 
La vie un peu suspendue au 8 juillet…

Pleurer de rire à l’opéra, les dîners entres amis, les enfants qui courent partout remplaceront je crois allègrement, le Jules vernes, la Seine et les arts primitifs. 
Parce qu’en définitive c’est vous les chéris que je garderai dans le coeur.

Article précédent Article suivant

Lire encore...

10 commentaires

  1. Répondre Eve juin 25, 2013 à 10:00

    Encore un truc que tu dois faire avant de partir > un brunch à la maison.
    tu seras toujours dans mon cœur aussi, gros bisous

    ps : il est ou le truc à cocher pour être alerter de ta réponse ? 🙂

    • Répondre Camille juin 26, 2013 à 6:55

      oh oui! un brunch! quand tu écris ton commentaire, juste en dessous, tu cliques sur “s’abonner par e-mail”.

  2. Répondre tatie.a juin 25, 2013 à 10:23

    Il te reste deux mercredis et deux we pour la seine et le Jules Vernes ma chérie. Mais ce sont egalement des trucs de non parisiens en vacances chez Tatie… la seine avec Tatie, le Jules Vernes, en amoureux, pendant que je garde les têtards. …

  3. Répondre Tatie A juin 26, 2013 à 8:48

    Et c’est vrai ça, il est où le truc à cocher pour être alerter de ta réponse ? 🙂

  4. Répondre marjoetcie juin 26, 2013 à 9:04

    Bon, je ne vais pas redire que tout ça me parle.
    moi non plus je n’ai pas fait toute ma to do.
    moi aussi j’ai surtout profité des amis et c’est finalement l’esentiel.
    et finalement à J+ qq jours du grand départ, on se sent plutôt serein dans tout ce vent de nouveauté avec une grande maison, un chouette jardin.
    je te souhaite une belle nouvelle vie.

    • Répondre Camille juin 26, 2013 à 6:56

      merci marjorie! chouette que tout se passe bien pour toi!

  5. Répondre julia juin 28, 2013 à 9:37

    oh la la comme je rêve d’aller voir un ballet comme ça ! ancienne danseuse j’aimerai aller à l’opéra ! Ça doit être un bon souvenir pour toi ! en tout cas bon départ pour le Sud et peut être qu’on se verra là bas (j’en serai ravie) bises
    ps: je n’ai pas vu le bouton s’abonner par emails ;-(

  6. Répondre Anonymous juin 30, 2013 à 2:15

    Les danseurs en justaucorps!! T’as kiffé hein!?! Ahaha (ampamp)

Laisser un commentaire