septembre 15, 2013

ON DÉCOUVRE NOTRE RÉGION : LE MARCHÉ DU GRÈS

AUTOUR DE NOUS
.
Vendredi dernier à la sortie de l’école nous avons filé Sacha, ma maman et moi faire un grand marché un peu particulier, Le marché de Saint Etienne du Grès dans les Bouches du Rhône. 
Un peu particulier parce qu’il ouvre à partir de 18:00, que l’on peut directement acheter aux producteurs.
 
Nous sommes arrivés pile à l’heure et déjà nous avons senti l’air s’électriser, ça marchait vite, ça négociait, ça hésitait entre la roma et la coeur de boeuf. Ça soulevait des cagettes à tout va, ça faisait virevolter les charriots roulants au son de cet accent si cher à mon coeur. Celui qui chante et qui me donne envie de boire du pastis, tant il est communicatif.
 
Ma mère m’avait prévenue, prend une zézette qui roule, et du liquide. Mais pas trop, tu verras,  c’est très peu cher.
Ah ben j’ai vu! 
Comme on achète directement à la source, les prix sont hallucinants. Alors évidemment on achète pas un kilo de pèches, on en achète quatre. Tout se vend à la cagette ou par plusieurs kilos.
En ce moment c’est la fin des légumes d’été, j’en ai donc profité. Il y encore aussi de belles salades, et déjà arrivent les raisins, les courges et les potimarons.
 
Sacha a un peu râlé en sortant de l’école, quand je lui ai dis: vite, vite, on va être en retard au marché.
Mais une fois arrivé, il a adoré,  comparé les prix, croqué dans tout ce qu’il pouvait!
 
Quelques petits conseils pour faire un marché optimal:
Prenez des sacs, ou une roulante, enfin quelque chose qui porte à votre place. Venez à plusieurs, en famille ou avec une amie, pour partager vos achats. Venez un peu avant 18:00 car les plus beaux légumes partent en premiers, mais n’hésitez pas à trainer en fin de marché, vers 19:00, vous ferez de belles affaires.
 
Voilà, vendredi j’ai retrouvé l’ambiance de mon enfance, les gens qui rient, qui se demandent bien pourquoi tu prends leurs tomates en photo, les femmes qui choisissent et les hommes qui portent, les gros mots, les engueulades, les “Tè vé le péquelet, donne lui une grappe va…”.
Un marché de provence à l’heure de l’apéro!
 
***Le marché est ouvert toute l’année, les lundi, mercredi et vendredi à partir de 18:00, les producteurs commencent à remballer vers 18:45, il faut donc être rapide. L’entrée vous coutera 1 euro. 
Pour vous donner un ordre d’idée, je suis repartie avec plus de 20 kilos de fruits et légumes pour un peu moins de 25 euros.***
 
Je vous souhaite un jolie semaine et je vous embrasse fort!
Article précédent Article suivant

Lire encore...

10 commentaires

  1. Répondre Arc En Ciel septembre 15, 2013 à 8:40

    donc une roulante = un caddie en langue d’oc 😉

  2. Répondre celine septembre 15, 2013 à 10:16

    Tu me donnes faim!!!!! (des figues, je rêve de croquer dans les figues que tu as prises en photos!)

  3. Répondre julia septembre 15, 2013 à 10:44

    hummm les bonnes figues !!!

  4. Répondre cilou septembre 16, 2013 à 7:47

    Merci pour le tuyau je connais St Etienne du Grès mais je ne savais pas pour ce marché c’est génial !

  5. Répondre the blue school septembre 16, 2013 à 8:44

    oh comme je m’imagine très bien au cœur de ce marché, un vrai enchantement!

  6. Répondre Eve septembre 16, 2013 à 8:48

    Oh génial !! Tu vas pouvoir faire de la confiture et des bonne tartes avec toutes tes pêches, miam 😉

  7. Répondre AnneSoA de Bullabébé septembre 16, 2013 à 11:24

    de beaux produits gorgés de soleil… miam
    qu’est ce que ça donne envie.
    j’ai une grosse envie de figues du coup ☺

  8. Répondre vanessa septembre 16, 2013 à 1:40

    Ah là là ces couleurs 🙂
    psst : tu veux tenter de gagner une jolie paire de collant pour les jolies gambettes de ta poupée ? ou des chaussettes pour ton grand hein 😉 je ne veux vexer personne !

  9. Répondre MamaCami septembre 16, 2013 à 1:53

    Quelle surprise en voyant ton billet!!!! Mais le Grès, c’est chez moi! J’ai même scruté tes photos pour voir si je n’apercevait pas mes parents qui vont régulièrement à ce marché-là! Mais où habites-tu?

  10. Répondre moncler octobre 24, 2013 à 8:34

    C’est vrai, faudrait qu’il se dépêche de réécrire quelque chose le monsieur !

Laisser un commentaire