novembre 18, 2015

OSCAR

LA VIE QUOI !
.

Voilà plusieurs nuits que je dors mal, Nous dormons tous bizarrement de toute façon non ? Là c’était diffus, je sentais qu’un détail en particulier me travaillait sans pouvoir trouver quoi. Pas vraiment un cauchemar, pas tout à fait une terreur nocturne. Juste un malaise et l’impression de chercher quelqu’un.

Et puis cette nuit, je me suis réveillée en criant un nom.

OSCAR.

C’est le nom qu’un homme crie dans une ruelle, au milieu d’un chaos indescriptible et de silhouettes au sol. Cette vidéo de Daniel Psenny, journaliste au Monde, vous l’avez sans doute vue, elle a tournée sur toutes les chaînes d’infos, sur tous les murs Facebook. C’est ce nom qui résonne et qui me hante et qui me colle au cœur et qui me bloque la gorge depuis vendredi.

Je ne sais pas. Je suis loin pourtant et il y a les gosses et le boulot qui a repris, il y a la vie aussi. Mais je crois que j’ai besoin de savoir si cet homme est en vie. Comme une métaphore de ce monde qui change, comme une question désespérée. Et après il y aura quoi ?

Je n’aurais jamais imaginé ça. Ni être touchée à ce point par une vidéo, ni cristalliser ma tristesse sur un inconnu, et pourtant. La peine, cette garce se pose où elle peut. Dans les méandres de mon inconscient, c’est ce prénom qui symbolise mes peurs, ma rage de vivre, mes angoisses et mes espoirs.

Si par je ne sais quel miracle, vous avez eu vent d’Oscar, je serai heureuse de savoir s’il va bien. Je n’ai pas trop voulu chercher sur le net, chaque clic amène son lot d’infos anxiogènes alors je ne m’y promène plus beaucoup. Les mots me manquent en ce moment, ou ils seraient bien trop douloureux. Alors je les laisse reposer un peu. Il faut qu’il germent dans un nouveau terreau.

Demain j’ai programmé un pas à pas, ça me fait tout bizarre de publier de la couture, mais c’était prévu de longue date et il faut que ce soit pile demain, alors ce sera futile mais pas tant que ça finalement. Occuper mes mains avec de la laine et des tissus est mon meilleur pansement je crois.

Je vous embrasse fort. Prenez soin de vous.

Camille

Article précédent Article suivant

Lire encore...

12 commentaires

  1. Répondre Frenchie au Canada novembre 18, 2015 à 9:58

    Lectrice depuis quelque temps, je commente pour la premiere fois. Simplement pour dire que pour moi aussi, faire quelque chose de mes mains, ou faire du sport, c’est un moyen d’eviter la peur et d’evacuer mes emotions.

    • Répondre ritalechat novembre 18, 2015 à 10:08

      MERCI MERCI. Quelle merveilleuse nouvelle. je suis sans voix.

      • Répondre aurélia novembre 19, 2015 à 1:26

        Oh làlà moi je n’ai pas la TV chez moi je n’ai pas vu tous ces reportages, mais je pleure en regardant cet article mon dieu 12 ans comme je comprends que le cri de ce père ait atteint ton cœur de maman.
        Moi c’est un jeune originaire de la même ville que moi,du même âge que moi, que je ne connaissais pas personnellement mais dont je connais nombre d’amis proches que j’ai en contact fb, que je pleure depuis samedi…. Voir la peine de ses amis et leurs photos et textes en hommage, ça me retourne, vraiment….

  2. Répondre Florie novembre 18, 2015 à 10:07

    J’ai été très émue par votre post (comme 99% du temps), et j’ai consulté la liste des victimes que Mediapart a publié. Ils ont rassemblé les noms des victimes divulgués par les proches sur le Net. Ils en ont 111 sur 129. Je n’ai vu aucun Oscar.
    Je ne sais pas si cela va vous aider, j’espère juste vous permettre de respirer paisiblement et d’y voir plus clair.

    Belle soirée.

  3. Répondre Ludivine Renouf novembre 18, 2015 à 10:14

    Comme toi j’exteriorise avec ma laine et mes mains ou bien une bonne heure de marche dans ma campagne Normande…..
    bises et courage jolie Camille

  4. Répondre Violette novembre 18, 2015 à 10:52

    Oscar, c’est peut-être un symbole de ce déchirement qui me crève le coeur depuis quelque jours. Je ne sais pas pour vous mais je pense à mes enfants, à mes petits, et je halète de peur à l’idée de les perdre, ou qu’ils nous perdent et qu’ils se retrouvent seuls. Je dors mal aussi, et je sursaute au moindre bruit d’avion, de coffre de voiture que l’on claque ou de jouet qui tombe un peu trop violemment.
    Je fais de mon mieux pour trouver du courage au fond de cette peur, trouver la rage au coeur. Et trouver du sens. J’avoue que je ne trouve pas beaucoup, pas très bien.
    Mais Oscar est vivant n’est-ce pas? Je prends ça pour un signe d’espoir.
    Je vous souhaite une douce nuit.

  5. Répondre Clémentine novembre 18, 2015 à 11:04

    Moi aussi, ce prénom me hante depuis vendredi…
    Je savais qu’il n’y avait pas d’Oscar dans la liste des victimes mais rien de plus.
    Alors merci, grâce à cet article et aux commentaires j’en sis plus. Et ça m’a fait du bien, ça parait surement bête.
    J’espère qu’Oscar va maintenant arrêter de tourner en rond dans ma tête. Et dans la tienne aussi.
    Des bisous

  6. Répondre stmarcois novembre 19, 2015 à 11:17

    je me demandais moi aussi qui pouvait bien être Oscar et j’essaye sans y parvenir d’oublier cette vidéo, Triste Réalité, hélas.
    Alors merci thiery pour cette bonne nouvelle…pour Oscar.
    quel monde laissons nous à nos enfants, comment oublier ne serait ce que 5 minutes ce qui se passes. Quel est l’avenir!!! toutes ses questions sans réponses m’obsedent aussi….

  7. Répondre Marie et ses 3 gard novembre 19, 2015 à 1:05

    J ai été interpellé par le titre de ce message . Évidemment Oscar c est le prénom de mon fils…
    J ai vu cette vidéo, mais juste vu, et non entendu ( mes enfants étaient proches je ne voulais pas qu ils entendent), et j en suis bien “contente”, ça m aurait encore plus perturbée!
    Mais heureuse de savoir qu il va bien ce petit bonhomme.

  8. Répondre SALVA novembre 20, 2015 à 9:19

    Regardez ces yeux, magnifiquement expressifs, et leurs visages d’enfants et écoutez leur chant : il en dit long sur notre monde !!!
    https://www.youtube.com/embed/qsAqjxx2oDE

  9. Répondre mama birds novembre 21, 2015 à 6:22

    Moi aussi ça m’a hanté ce prénom surtout que le meilleur ami de mon fils s’appelle Oscar aussi. Contente que tout s’est bien terminé pour eux

Laisser un commentaire