décembre 31, 2016

DE 2016 IL RESTERA

LA VIE QUOI !
.

C’est chouette de lire ici et là les récapitulatifs de l’année. Moi je n’ai rien préparé de spécial et je n’arrive même plus à me souvenir ce que j’ai fait en janvier dernier.

Il me reste juste une impression diffuse, une couleur, un sentiment. Comme lorsque j’étais enfant les jours passent et ne laissent qu’une empreinte délicate, un sillage.

Cette année a été la plus douce de toutes celles que l’on a vécues ici. J’ai passé beaucoup de temps à la maison, à boucler pas mal de projets. J’ai passé beaucoup de temps seule avec les enfants et je me suis aperçue que notre couple fonctionnait bien ainsi. Être maman solo à temps partiel ne me pèse plus comme avant (sauf quand il y a eu le Rat évidemment.). On me demande encore si je ne regrette pas Paris. Non pas du tout. Vivre ici a ses contraintes, mais je les accepte de bonne guerre et je prends tout le bon en retour. Une année de plus dans notre maison du bonheur. Mon rêve réalisé.

Parfois je me demande comment auraient été les vies des enfants si nous étions restés à Paris… Impossible à imaginer n’est ce pas? Ici ils poussent comme ailleurs, mais j’aime à penser que ce soleil qui saupoudre leur existence les font sourire encore plus.

Il y a ces deux enfants aux caractères qui s’affirment. Un grand qui cherche ses marques, qui touche du doigt une nouvelle liberté, qui nous fait rire et grincer des dents. Je crois qu’il n’y a rien que je préfère que m’allonger à côté de lui et parler, parler, parler… Cette année a été douce pour lui, je mesure vraiment les efforts qu’il fait au quotidien pour s’adapter à un système scolaire façonné pour tous les autres mais pas pour lui. Je le vois heureux, il devient même travailleur. Il adore le chinois, même si ça lui (nous) demande beaucoup de travail. La décence m’interdit de mentionner ici sa moyenne, mais en bonne mère poule que je suis, j’ai envie de la faire clignoter partout. Comme une petite revanche ! Cette année, nos rapports pendant les devoirs se sont détendus, même si j’ai encore mille efforts à faire de ce côté là.

Et cette petite fille aux cheveux longs. Ma précieuse aux yeux clairs. Ma timide Violette. Je commence à entrevoir son caractère de grand enfant. Si rieuse, si câline et si décidée. Cette enfant est le lien de soie qui rassemble note famille, elle y prend une place de choix. Elle ne le sait pas et je me garde bien de lui dire mais l’odeur de son petit cou, ses caresses, sa main dans la mienne et son regard si doux ont été dans les moments difficiles d’une aide inestimable. Mes enfants ne sont pas des pansements à mes bobos d’adultes, mais je dois bien avouer que sans eux cette année n’aurait pas été la même. Violette ma douce, merci pour tes petits dessins quotidiens, tes rires et tes blagues.

De 2016 il restera cette libération du tabac dont je suis si fière. Ce combat mené contre moi et gagné haut la main.

Le reste ira se faire cuire le cul comme j’aime à le dire souvent. Le reste peut importe finalement.

Même si elle me laissera des cicatrices au cœur et à l’âme cette année est passée sans trop d’encombre. J’ai mal parfois à mon pays, mal à notre humanité, mal à notre planète qui part en folie furieuse, mal à mon impuissance. Mais je veux garder le fol espoir qu’en étant heureux à outrance tout s’arrangera.

 Je vous souhaite un bon bout d’an, c’est une expression de mon midi ça… Et que la fête soit belle ce soir.

Prenez soin de vous.

Camille

Article précédent Article suivant

Lire encore...

12 commentaires

  1. Répondre Laurence décembre 31, 2016 à 3:59

    C’est beau et j’en pleure…surement parce que ça réveille des blessures…Merci pour ces moments de bonheur que je viens grapiller ici de temps en temps …Et bon bout d’an…Comme on dit chez moi “a l’an que ven que se siam pas mai que siguem pas mens”
    Merci Camille

  2. Répondre Eulalie décembre 31, 2016 à 5:40

    Il est beau ce bilan, parce qu’il est positif et tellement bienveillant !
    Je te souhaite une année 2017 aussi riche et sereine que possible !

  3. Répondre Mahie décembre 31, 2016 à 6:21

    Je suis POUR : faire tout pour être heureux à outrance et espérer que cette folie s’arrêtera rapidement
    Je t’embrasse

  4. Répondre Mélanie décembre 31, 2016 à 6:50

    Je suis comme toi impossible de me souvenir de toute l’année. Je me souviendrais de cette grossesse éprouvante pour mon corps et mon esprit. Des premières fois de mon premier bout de chou qui va devenir grand frère. De la bienveillance qui se dégage de ton blog et qui m’aide à devenir la maman que je souhaiterais.
    On ne se connaît pas mais tu fais partie de mon quotidien et j’aime te lire. Je te souhaite pleins de bonnes choses et tu as raison d’être fière de toi pour l’arrêt de la cigarette. C’est génial. Gros bisous.

  5. Répondre lafilleauxtâchesderousseur janvier 1, 2017 à 2:14

    Très belle année 2017 Camille, on ne se connaît pas, je commente rarement mais j’aime ta joie de vivre, ton humour et ta plume…que l’année à venir soit remplie de petits et grand bonheurs!!!

  6. Répondre MarieLucarne janvier 1, 2017 à 3:57

    Chère Camille,
    Je commente très peu ici mais je lis chaque poste avec assiduité, avec avidité même ! J’aime le regard taquin & tendre que tu portes sur la vie, la façon très libérée dont tu éduques tes enfants, leur joie sur les photos. Je suis un petit peu plus jeune, mes enfants sont un petit peu plus petits, je me sens encore brouillonne et tâtonnante dans cette vie agrémentée de mouflets, dans cette vie tout court en fait, moi qui ne sait suivre les lignes droites et qui m’embourbe dans les sentiers caillouteux mais les quelques traces de vos vies que tu partages ici me donne de l’espoir, de l’élan… nous avons quitté Paris aussi, fait une étape en Drôme & décidé, en ce début deux mille sept, de nous réinstaller vers chez moi, entre Nîmes & Montpellier, là où j’ai grandi, où j’ai appris l’occitan, où j’ai fait mes armes avant de filer vers la capitale retrouver mon amoureux. Je ne sais quand ce sera mais je suis sûre que ce sera très gai, dans six mois ou dans dix ans.
    Je vous souhaite à toi & tes proches une belle, une douce, une chouette année 2017. Et un grand merci pour tout ce que tu transmet de vie ici.

    • Répondre MarieLucarne janvier 1, 2017 à 3:59

      Ho bon sang toutes ces photos, quelle cata ! je vais me flageller avec des orties sauvages pour la peine (oupas)

  7. Répondre marionromain janvier 1, 2017 à 11:08

    Belle et douce année !

  8. Répondre sisi_things janvier 2, 2017 à 10:03

    Hello camille,
    Tout d’abord excellente et heureuse nouvelle année.. Plein de bonnes choses et de bon posts 🙂 En lisant cet article, je suis tombée sur celui du rat… Ah non mais j’ai failli m’etrangler de rire.. En plus voila que je le lis en prenant mon thé au boulot 🙂 Je te laisse imaginer mes collègues me demandant “heu mais que t’arrive t-il?…” Comment dire je leur réponds “oh rien, je repense juste à une blague qu’une copine m’a faite ce we..” Non mais serieux camille c’est quoi ce don? Tu maitrise les mots comme pas deux. J’ai compris que tu étais maitresse en la matiere pour faire pleurer dans les chaumières, mais pleurer de rire en plus? Ouah. Tes mots font du bien. Excuses moi d’avoir ri devant tes folles peripeties avec le rat car j’imagine que tu as passé de sales journées à cause de lui mais ton récit est tellement détaillé, drôle que j’ai eu le sentiment d’être a coté de toi en le lisant:)
    M’enfin revenons à cet article bilan 2016, et bien ma foi il semble que l’année fut chargée. De nouveau un joli billet tout deux et puis ce franc parler qui me plait tant dans tes articles.

    Encore une fois belle et heureuse année à toi tes pinsons et ton amoureux 🙂

    Sihame

    ps: le spectacle du lac des cygnes est sur vente privée

  9. Répondre Adeline et les kids janvier 3, 2017 à 4:57

    Hey! JE ne commente que très rarement mais je viens de lire l’épisode du Rat que j’avais raté et c’est énorme! Chez moi il y a des souris (tout le temps! fichtre au 3eme étage !) et je passe mon temps à taper dans les mains et à gueuler comme un folle pour leur faire peur!!
    Toujours un plaisir de lire vos articles, très belle plume!

  10. Répondre Anouchka janvier 9, 2017 à 10:37

    Ahhh ma belle Camille, qu’il fait bon de repasser ici… de te lire, comme ils ont grandi tes petits… plein de bisous doux!

Laisser un commentaire