juin 21, 2019

La fin du collège. le dernier jour

ADO, PARENTALITÉ
.

Impossible il n’est pas déjà arrivé. Et pourtant il est presque 14:00 ce vendredi et dans quelques instants je verrai débarquer mon grand gars. Il ne sera plus tout à fait collégien et pas encore lycéen… Entre deux mondes.

Hier matin je le couvais du regard dans son rang de 6ème H. Il était beaucoup trop grand ce collège ou lui beaucoup trop petit. Ils étaient côte à côte avec Eléna et on avait du mal à retenir nos larmes n’est-ce-pas Coralie ?

Quand on y pense, tous ces jours à le déposer, notre routine, la radio dans la voiture, nos silences, nos engueulades sur le chemin, nos fous rire les jours de carnaval et les encouragements, les coup de boost et les félicitations.

La sixième et l’autonomie complète avec l’ordinateur, sa grande bande de potes qui s’est nouée très vite et qui a duré encore jusqu’à aujourd’hui, ses profs adorés, ceux qu’il a détesté plus que de raison, les bulletins d’absences et les remarques à signer. Les cours de chinois, les deux voyages en Espagne et l’autre au ski. Les devoirs, les projets de classe. Et tout doucement le brevet qui approchait.

Vous savez ? Je me rends compte que je ne sais presque rien de ces années au collège. Le secret de l’adolescence grandissante aura tout emporté. Et puis c’est bien comme ça… Je ne connais que ce je j’ai ressenti, que ce qu’il a bien voulu nous offrir, par petits morceaux, sa vie à lui, ses amis, ses amours, ses doutes.

Je retiens quand même ses sourires, le plaisir qu’il avait de retrouver ses ami·es, les pièces d’un euro qu’il me demandait de plus en plus souvent pour se payer des baby au foyer et les tacos/ciné qu’il se faisaient avec les potes.

Au-delà de tout ça j’ai découvert un jeune homme en qui je pouvais avoir confiance. Un ado comme les autres mais qui, à quelques entourloupes près (coucou le téléphone planqué sous l’oreiller…) a montré à quel point il était sérieux, fiable, débrouillard et surtout sociable. Juste de l’écrire les larmes viennent.

Vous connaissez un peu son parcours d’enfant dys, j’y reviendrai plus longuement, à l’époque j’aurai aimé lire les mots d’une mère, les parcours de collégiens, on en parlera si vous le voulez bien.

Ce matin je le sentais énervé, fébrile, dans cet état que je lui connais bien quand il est triste et angoissé, alors avant de partir pour ce qui allait devenir sa dernière journée au collège, entre un brossage de dents et une vérif de sac à dos je lui ai demandé qu’il réfléchisse à quelques questions simples:

-Qu’est ce qui t’as le plus plu ces quatre dernières années?

-Qu’on fait tes amis pour toi qui t’a fait le plus plaisir?

-Quel est le meilleur des meilleurs moments?

-Quand as-tu eu l’impression d’être utile?

Je voulais qu’il repense à tous ses moments heureux de collégien, qu’il les fasse revivre, qu’il s’en nourrisse.

Je vais garder ses réponses pour nous mais je voulais en partager juste une. A la question, quel est moment qui t’a donné le plus d’émotion? Il a répondu :

« Cette année, quand Monsieur M. (le prof d’histoire géo) est revenu. Là j’étais vraiment ému de le revoir.»

Monsieur M. avait eu un problème au cœur et après plusieurs semaines de convalescence il est revenu. J’ai trouvé ça hyper émouvant moi aussi, qu’il ait repioché ce moment précisément … et ça m’a confortée dans une chose.

Moi, je n’avais qu’une obsession. Qu’il soit heureux au collège. Que rien ne l’abime. Qu’il grandisse entouré, écouté.

Oui.

Qu’il soit heureux.

Et je crois pouvoir dire qu’il l’a été.

Ce soir il y a le bal de fin de collège pour fêter ces quatre années, son costume est prêt, son nœud pap aussi. J’ai repassé sa chemise et acheté des Doc Marteens en urgence sur Vinted. Mon dieu qu’est-ce que ce gosse ne me fait pas faire ! Il a hâte, il ne parle que de ça depuis des semaines.

Alors ce soir on oublie tout et on pensera au brevet demain !

Je vous embrasse.

Ps: j’ai retrouvé, les mots que j’avais écrit pour la fin du primaire. Le temps n’a pas pu s’envoler aussi vite si?

Article précédent Article suivant

Lire encore...

22 commentaires

  1. Répondre Jelledanse juin 21, 2019 à 4:31

    Et bien moi j’ai eu le cœur serré à chaque fin de chapitre pour les 3…fin de crèche… De maternelle… De primaire… Number 3 à encore 1 an avant le collège et l’an prochain bacpro alternance pour l’aînée… WAOUH… How time flies… Mais ce qui me réconforte c’est de les voir chacun un peu plus chaque jour faire leur chemin grâce à ce que leur différents enseignants leur ont apporté et le souvenir attachant qu’ils ont de certains.
    C’est un travail collectif avec nous…
    Enjoy what’s next 😉

    • Répondre Ritalechat juin 24, 2019 à 8:49

      Chaque période est si chouette. J’ai hâte de voir la suite moi aussi.

      • Répondre Jelledanse juillet 23, 2019 à 1:40

        Ça va être hypra chouette et plein de surprises 🙈😉

  2. Répondre Virginie juin 21, 2019 à 6:40

    Non c’est pas vrai, c’est pas déjà la fin du collège !!??? Non parce que moi je me souviens de son entré au collège ! En tant que maman de dys, j’avais peur de l’avenir …. mais tes mots Camille m’a transformée je suis devenue une lionne encore plus forte et confiante en demain en l’avenir ! Le miens progresse encore et encore et je vois le chemin parcourue et celui de demain ne me fais plus peur !
    Bonne route Sacha ! J’ai hâte de découvrir le lycée !

    • Répondre Ritalechat juin 24, 2019 à 8:49

      ohlalala que tes mots me font plaisir!!

  3. Répondre Coralie juin 21, 2019 à 11:46

    Oh oui je me souviens… Sacha attendait Elena en bas de l’amphi, ils étaient si mal à l’aise tous les 2… On ne s’est pas trompées, on a bien fait de les mettre dans ce collège je crois. Mais p***** c’est passé trop vite, beaucoup trop vite… Nos bébés ❤️❤️Ça y est je chiale !

    • Répondre Ritalechat juin 24, 2019 à 8:48

      Ahhh on va être belles tiens dans trois ans, quand on les accompagnera pour le Bac (non là je ne suis vraiment pas prête!!)
      Il faut que je retrouve cette photo d’eux deux tous sourires dans leur rang…

  4. Répondre gabellini juin 22, 2019 à 4:33

    😥c est très touchant tout ça…il est très beau ton fils, au-delà du physique!

    • Répondre Ritalechat juin 24, 2019 à 8:47

      merci beaucoup (pour lui)

  5. Répondre Anne Laboulette juin 22, 2019 à 8:37

    Merci de m avoir ému au point de verser quelques larmes… Je n en suis qu à la fin de petite section mais un jour viendra le collège sera fini. Je me retrouve dans cette simple envie qu elle soit heureuse.

    • Répondre Ritalechat juin 24, 2019 à 8:47

      Ça file vite et doucement à la fois…

  6. Répondre Les pastilles juin 22, 2019 à 10:08

    C’est beau et criant d’amour!!!Moi aussi je ne veux pas que mon Charlie (dys) soit abîmé par l’école et ses camarades j’ai la trouille alors je vais repenser à Sacha et me dire “you can do it, i can do it, we can do it” Merci pour tes mots!!!

    • Répondre Ritalechat juin 24, 2019 à 8:46

      Mais ouiii bien sûr qu’il peut le faire!!

  7. Répondre Sarah juin 23, 2019 à 1:35

    Les yeux piquent ici aussi quand je relis ce que vous avez posé il y a 5 ans quand vous parliez de “celle que vous n’oublierez pas”, je la connais aussi celle là ! Mon gars à moi, il passe en 4eme avec toutes ces bizarreries et ses besoins particuliers. je suis soulagée et en même temps je ne sais pas ce qu’il fera de ces 2 prochaines années, j’espère qu’il se fabriquera du bonheur, comme votre grand à vous.

    • Répondre Ritalechat juin 24, 2019 à 8:46

      Bien heureusement, il y en a tant de bienveillants… ça compense largement

      • Répondre Sarah juin 30, 2019 à 5:35

        oui heureusement ! merci ça me réconforte
        .

  8. Répondre séverine juin 24, 2019 à 3:58

    oh punaise, ça passe vite, je me rappelle des ces mots d’avant hier sur la fin du primaire, bonne continuation au chat… et je vais arrêter de trop m’en faire pour le collège l’an prochain. bonne journée et merci pour tous ces mots qui soulagent les maux.

    • Répondre Ritalechat juin 24, 2019 à 8:45

      Je crois que (sans surprise) on se fait beaucoup plus de souci qu’eux…. Merci beaucoup pour tons message.

  9. Répondre Chloe juin 25, 2019 à 8:35

    J’aí été très touché par le moment le “plus heureux”de votre fils. A une période, où on est très centré sur soi et ses copains, j’ai trouvé sa réponse très empathique, gentille…..Vous pouvez être fier de lui et.. de vous. Après une telle reponse, ne vous demandez plus si vous êtes une bonne mère. Vous l’êtes un point c’est tout.

  10. Répondre SuperMaman95 juin 26, 2019 à 7:01

    le temps passe vite…

  11. Répondre So juin 29, 2019 à 9:17

    Je déteste les fins d’années….déjà enfant/ado…. et puis il y a eu ces quelques années d’accalmies….avant les enfants….et tout est revenu puissance 10….je déteste ces fins d’ann….ça me fout un bourdon énorme et le pire c’est que ça commence dès la fin des vacances d’avril…cette année c’est la fin de la maternelle pour mon deuxième et j’ai du mal à me dire que je n’y retournerai plus….bref j’arrete Les larmes me montent aux yeux….vivement d’être dans 2 semaines….

  12. Répondre Gwen juillet 5, 2019 à 1:23

    Ces mots pourraient être les miens dans tout juste un an….

    Je serais aussi intéressée par un article sur l’ordi au collège, nous vivons avec depuis le CE2 ici. jusque la 4eme cette année… et de nombreuses années encore après!
    Felicitations !

Laisser un commentaire