juillet 16, 2019

DU TEMPS AVEC ELLE La plage à Sète

France, PARENTALITÉ, TRAVEL
.

Ces derniers temps j’ai jeté toute mon énergie pour mon grand en oubliant un peu de prendre le temps pour Violette. Elle est souvent là, vaillante petite sœur à attendre son tour. Et oui les ados, ça prend pas mal de place, ça monopolise le temps de cerveau des parents…

Elle savait que son tour viendrait, nous deux à Sète, nous deux presque tout juillet et une bonne partie d’août.

Elle n’aime pas trop la plage, moi non plus pour tout vous avouer. Je peux même dire que je suis une vraie snob, qui rechigne à poser sa serviette à même le sable. Je suis -au grand dam de ma mère qui pourrait vivre à la mer- comme ça depuis petite…. Je suis une fille des rivières, donnez-moi des rochers brulants et des torrents et vous me faites ma journée.

Alors à Sète on s’est trouvé une paillote avec des transats et quelqu’un qui nous apporte à boire et qui nous déplace notre parasol pour que l’on reste à l’ombre… Et là, on a adoré la plage !

C’était doux cette journée avec elle à regarder le sel sécher sur sa peau. J’ai dit oui pour tout, pour le jus de pomme et pour escalader les rochers, j’ai dit oui pour le ketchup et pour qu’elle m’asperge, pour danser la carioca dans les vagues et oui pour l’entendre hurler de rire quand en plein pas de deux je faisais mine de trébucher en nous emportant toutes les deux sous l’eau.

Nous avons marché le long de la plage, c’était brulant sous nos pieds, c’était bon son sourire et ses cheveux collés de sel.

Ça piquait sous nos pieds et dans ma main ce morceau de coquillage que le roulis des vagues avait poli était d’une douceur incroyable. Nous sommes restées longtemps allongées à l’ombre, elle lisait, je somnolais, elle triait ses coquillages et je faisais tourner la tranche de citron dans mon verre.

Nous allons grandir avec ça elle et moi. Ce souvenir-là restera quelques temps avant de s’effilocher tellement qu’il ne restera que ce sentiment très doux d’avoir été pleinement heureuses elle et moi.

Je lui ai promis d’autres jours comme ça. Cet été sera à nous deux, les garçons étant souvent en vadrouille. Et vous savez quoi ? C’est parfait comme ça…

Les petites infos sétoises. Notre paillote s’appelle ” La Praïa”, nous avions réservé deux transats, il vaut mieux le faire la veille pour être sûr.es d’avoir une place. Nous avons déjeuné sur place. Rien de fou niveau gastronomie mais nous avons passé un bon moment. Violette toujours très attentive aux gens a trouvé les serveurs un peu “à l’Ouest”, elle avait raison mais c’est aussi ça qui fait le charme de cet endroit, roots e accueillant. Rien de guindé en somme, et ça nous allait très bien. Merci Maria pour la belle adresse!

(En parlant d’adresse, je reçois quelques demandes pour mes bonnes adresses à Sète, vous pouvez vous abonner à ma carte Mapstr ici ->ritalechat)

La photo bonus… j’en posterai régulièrement ici et sur mon Instagram et tant pis pour l’esthétisme… Nous avons ramassé quelques déchets lors de notre balade sur la plage. C’est rien, mais à nous tous, c’est énorme. Violette devient sensible à ce genre de ramassage, je le fais depuis que Sacha est petit avec, il faut l’avouer plus ou moins d’assiduité, mais depuis plusieurs mois, ça fait parti de notre quotidien.

Voilà. Bisous!

Article précédent Article suivant

Lire encore...

7 commentaires

  1. Répondre Maria juillet 16, 2019 à 11:33

    Avec plaisir 🙂
    Ravie que ça vous ait plu et que vous en ayez bien profité.

  2. Répondre capu juillet 16, 2019 à 11:56

    je garde des souvenirs émus de toutes ces journées de plage avec ma maman alors je suis certaine que ta Violette s’en souviendra bien longtemps aussi…nous on se commandait un panini jambon tomates fromage et une glace et on était les rois du pétrole !!!!

  3. Répondre Emilie juillet 16, 2019 à 12:51

    Bonjour, camille, je te lis depuis des années je ne laisse jamais de message je n’ose pas je ne sais pas trop pourquoi . Et puis aujourd’hui pour la énième fois j’ai été touchée en plein cœur par tes mots…ils m’ont fait du bien , ils m’ont donné encore plus envie de profiter de la douceur des moments partagés avec ceux que l’on aime sans objectif autre que celui d’être bien ensemble ..
    alors je me suis dit que quand même être timide ça empêche de dire Merci et que c’est un peu dommage quand on le pense si fort.
    MERCI CAMILLE . Pour ce texte là et pour tous les autres.

  4. Répondre MamaCami juillet 17, 2019 à 2:23

    J’adore tes billets. Merci de continuer à alimenter ce blog, vraiment.
    Moi je suis plutôt serviette sur le sable que paillote et transat mais je note l’adresse au cas où 🙂 Nous étions à Sète il y a quelques jours, plage du Lazaret et on a ramassé deux bouteilles plastiques et autres détritus laissés là par des “abrutis”… Je vais aller consulter tes bonnes adresses sur Mapstr. Bises!

    • Répondre Ritalechat juillet 18, 2019 à 5:39

      Merci mille fois pour ton message Camille, c’est ce genre de mot doux qui donnent envie de continuer… Aujourd’hui encore dans l’eau, une bouteille de bière, des serviettes en papier et des pailles… De quoi devenir dingue. Mais globalement je trouve vraiment le littoral propre. Et ça c’est plutôt chouette.
      bisous!

  5. Répondre Céline / Shalima juillet 19, 2019 à 8:18

    Qu’il est doux votre mois de juillet… je ferais bien pareil, tiens ! (mais avec la serviette direct sur le sable, moi j’ai toujours mal au dos sur un transat ! ^__^) Bisous bisous les filles !

  6. Répondre Jelledanse juillet 23, 2019 à 1:43

    Des souvenirs doux pleins le 💗 pour toutes les 2

Laisser un commentaire