LA FÉRIA, NOTRE MÉMOIRE COLLECTIVE

LA FÉRIA, NOTRE MÉMOIRE COLLECTIVE

Arpenter les rues, rire jusqu’à plus soif. Se perdre et se retrouver.

Décider de se faire un petit barbecue juste avant de partir. Sans les rires des enfants dont on a pourtant l’habitude. Non, juste nous et nos années derrières. Celles qui nous ont vu grandir.

Se retrouver, marcher et échafauder des plans, danser. Se fabriquer des souvenirs pour rire encore dans dix ans. S’agripper les uns aux autres pour ne pas se séparer. Rire de plus belle à en perdre le souffle.

Et d’un coup on est presque plus des parents, on est juste une joyeuse bande de fanfarons avec des serres têtes clignotants et des bracelets multicolores. On est juste redevenu pour une soirée des ados de quarante berges. Ça parlait fort pour couvrir la musique, ça chantait du yaourt quand on connaissait pas les paroles.

Hier soir nous sommes rentrés à pied. Après une longue marche à travers la ville et les collines de garrigues on s’est couché en riant encore, juste à se souvenir de ces petites briques imaginaires qui cimentent nos vieilles amitiés.

Le rosé, les canettes de coca qui fuient, la montée du Mont Duplan et le petit café en pleine nuit. Les selfies et les « oh j’adooore cette chanson ». Les fous rires et les mains qui s’accrochent. Les bisous et les verres de vin frais. Les pancakes du lendemain la gueule enfarinée.

La vie la vraie, celle avec les paillettes qui partent en vrille en fin de soirée et le rimel qui ne tient plus les fous rire. Une soirée de souvenirs à coller à tous les autres. Une de plus qui fabrique notre mémoire collective de potes de toujours.

Les amis quoi.

Merci à Ciss pour l’idée du titre, à Seb pour les photos, à Émilie pour le retour mémorable à pied, à mon chéri d’avoir autant ri, à mes parents qui ont bien compris qu’il était fort inutile de nous ramener les enfants avant seize heures. Et à nos deux petits ouistitis pour avoir été des anges de patience avec nous ce soir !

Je vous embrasse fort et…

Je vais me coucher !

Camille

Partager

6 commentaires

  1. Jolis Voyages

    Profiter… sans les enfants, mais avec les amis c’est aussi ça la vie !
    On n’est pas que des parents !
    C’est bien de le vérifier de temps en temps !
    Belle nuit.

  2. Celine

    Une bonne cuite entre vieux potes, voilà qui me manque ! On n’a pas les feria par ici, mais on va bien trouver de quoi pallier à ça !
    Bisous et Dopliprane Dame Rita

  3. La Nube

    Ah les ferias de Nîmes!! Que de souvenirs, de partage et de petits bonheurs, sans oublier l’inévitable Prolé… Merci pour cette douce piqûre de rappel!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>