SES MOTS. L’HEURE QUI N’EXISTAIT PAS.

SES MOTS. L’HEURE QUI N’EXISTAIT PAS.

violetteDepuis quelques temps Violette se lève seule le matin. Elle est toute fière de régler son réveil chaque soir sur 06:40. Seul hic, elle le met même le mercredi alors qu’elle n’a pas classe et qu’elle pourrait dormir. Un soir je lui fais remarquer et la suite c’est l’enfance, la candeur, l’imagination débordante et un monde imaginaire sans limite… Cet esprit libre et inventif je suis heureuse de l’avoir à côté de moi. On grandit tellement lorsqu’on tend l’oreille aux mots de nos enfants.

J’ai voulu laisser ici notre petite dialogue, tout court mais qui ouvre tant de perspectives…

- Tu penseras à enlever ton réveil pour demain ma biche?

- Ah oui mais je fais comment?

-Ben tu l’enlèves tout simplement.

-…

Ah mais je sais ce que je vais faire. Je vais le régler sur une heure qui n’existe pas, comme ça je suis sûre qu’il ne sonnera pas. Et voilà!

 

Et voilà oui, ma douce… Tu as raison, on devrait parfois régler nos vies sur une heure qui n’existe pas. Ça nous permettrait d’avoir plus de temps pour rêver.

Je vous embrasse.

Camille

 

Partager

14 commentaires

  1. nathalie

    Se lever à l’heure qui n’existe pas… quel rêve ! Merci Violette.
    Merci Camille, une fois encore, pour le partage. Pour ces petits bouts de vie, cette sensibilité et l’amour qui font du bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>