février 16, 2013

APPRENDRE À PARLER

Uncategorized
.

“Les enfants ne peuvent pas tout faire en même temps.” Cette phrase j’ai dû la dire à toutes mes amies qui s’inquiétaient des progrès de leurs enfants… Oui mais lorsqu’il s’agit de son enfant, ça change la donne.

Violette va avoir deux ans, je ne peux pas dire qu’elle soit réellement en retard pour parler, je crois juste que c’est une jolie petite tête dure qui a bien compris que j’aurai été ravie qu’elle parle comme un livre à deux ans. Elle communique beaucoup, elle parle oui, mais pas notre langue… c’est embêtant!

Ma maman est institutrice spécialisée pour les enfants en difficulté, elle utilise des méthodes particulières pour aider ses élèves, à apprendre, à débloquer des situations délicates…
Elle m’a montré une technique pour aider Violette à prononcer les  syllabes correctement, à “sortir” les sons en quelque sorte.
Cette méthode c’est celle de Suzanne Borel-Maisonny, très utilisée par les orthophonistes.
Cela consiste à associer chaque son à un geste, pour faciliter l’entrée dans le langage. 

Dans la pratique, c’est devenu un jeu pour Violette, je simplifie un peu la méthode parce qu’elle est petite, je ne signe que les consonnes, bref je triche un peu. 
Je te donne un exemple avec le mot “Lapin”, Violette a pris l’habitude de dire “api”. Pour l’aider à le dire correctement, je lui demande de regarder ma bouche et je montre alors le “L” en pointant devant mes lèvres mon index vers le haut (pour mimer ma langue qui pointe contre mes dents) et je dis “Lllla”, pour le “P”, je mets mon point fermé devant ma bouche et je l’ouvre grand d’un coup (pour mimer l’explosion) et je dis “Pppin”.
A son tour elle fait ses petits gestes et sort un magistral et tonitruant “lapin”. 
C’est impressionnant de voir à quel point elle est réceptive, comme ça parait facile d’un seul coup pour elle…

Loin de moi l’idée de booster mon enfant, on y va doucement, on ne mélange pas tout, j’aime simplement partager ces moments avec elle, Sacha s’y intéresse aussi, ça fait des scènes cocasses à la maison.


Merci ma petite maman, de me donner des petits “trucs” pour mes enfants. En vrai je ne comprends pas toujours tout quand tu en parles, mais tu le fait avec une telle passion que c’est beau à entendre…

***Il y a ici un tableau avec des photos de chaque geste associé à chaque phonème et une description très complète de la méthode. On y apprend d’ailleurs qu’elle est une aide précieuse à l’apprentissage de la lecture, mais en ce qui nous concerne c’est pour dans… plus tard!***
Article précédent Article suivant

Lire encore...

17 commentaires

  1. Répondre Hélène février 16, 2013 à 7:22

    Je comprends ton “inquiétude”. Mais ce que tu évoquais dans ton post précédent prouve clairement qu’elle est super à l’aise dans sa motricité…et effectivement les enfants ne peuvent pas tout faire en même temps (ouais, je sais que je fais vachement avancer le schmilblik là). J’ai jeté un coup d’œil au lien, c’est super intéressant. Ça me rappelle un peu une formation que j’ai suivie pour mon boulot sur la communication gestuelle avec les bébés. Je le fais avec Salomé et ça fonctionne bien aussi. Le fait d’associer le geste à la parole permet à celle-ci de s’épanouir en douceur. Voici le lien: http://www.signes2mains.fr/concept.php
    Et puis tu verras, ça va “exploser” tout d’un coup et tu te retrouveras à la maison avec ne vraie pipelette, et tu nous feras un post sur “le monologue de Violette”!!

  2. Répondre Eve février 16, 2013 à 9:03

    J’ai signé pas mal quand les enfants étaient plus petit mais pas avec cette méthode que j’aimerais approfondir d’ailleurs ça m’intéresse .
    Moi c’était plutôt faire le signe “dormir ” pour aller se coucher.
    Tu me montreras dis ?

  3. Répondre Charlie Les Yeux Bleus février 16, 2013 à 9:48

    Je connais cette méthode, elle est super !
    Ta fille ne doit pas avoir envie de parler si elle en est capable et qu’elle ne le fait pas, ça viendra avec le temps 🙂

  4. Répondre Julie Simoës Richard février 16, 2013 à 10:44

    super intéressant! je vais essayer de trouver un truc comme ça par ici!

  5. Répondre 100De février 16, 2013 à 10:58

    Ma puce a 2 ans 1/2 et comme ta fille elle a son propre langage mais je me dis que ça va se débloquer avec le temps, patience, patience….Passe un beau week end.

  6. Répondre madamezazaofmars février 16, 2013 à 1:12

    Merci pour cet article. Mon fils de 26 mois ne parle presque pas lui non plus et ça m’inquiète forcément.
    Cette méthode me plait beaucoup

  7. Répondre vanessa février 16, 2013 à 2:45

    Nous nous inquiétons toujours trop je crois ^-^ Charlotte s’est décidée tardivement , elle n’en éprouvait pas le besoin et elle communiquait très bien à sa manière 😉 un vrai mime c’était rigolo , et puis je voyais qu’elle comprennnait tout et c’était le plus important à mes yeux , mais en juin avant la rentrée en petite section j’ai décidé de l’emmener voir une ortophoniste , une perle , Charlotte l’adore et fait de réels progrès au fil des mois , c’est d’ailleurs en écrivant son monologue que j’ai réalisé à quel point les mots devenaient un plaisir pour elle . Et puis l’otophoniste c’est un peu une psy aussi elle a beaucoup parlé à Charlotte , notamment de sa place , et du bébé que nous avons perdu , je crois que cela l’a fait grandir tout à coup 😉 je suis désolée de ce com’ à rallonge ^-^ bises et beau week end

  8. Répondre Lalla février 16, 2013 à 3:06

    Bel article ! Je ne connaissais pas cette méthode et vais m’y intéresser de plus près, car ici aussi ma fille communique, mais pas avec sa langue à elle 😉

  9. Répondre sab février 16, 2013 à 4:13

    Chaque enfant a son propre rythme ! parfois il faut à certains plus de temps pour débloquer le langage et puis ce sont des petits malins aussi ! certains savent en jouer. Je suis sûre que la mater aidera beaucoup ta petite Violette a y voir plus clair.

  10. Répondre mllepilou février 16, 2013 à 5:08

    Je suis une lectrice récente et qui n’osait pas trop se manifester mais ton article m’interpelle.
    Je suis instit spé comme ta maman (en clis) et j’ai une fille de 3 ans. Jusqu’à 2 ans, elle ne disait que quelques mots et je m’inquiétais aussi mais comme au niveau moteur, elle se débrouillait bien, je relativisais. De 2 à 3 ans, elle a acquis un vocabulaire de dingue même si la prononciation n’est pas encore parfaite, c’est juste hallucinant les mots, les phrases impeccables qu’elle nous a sorties. Elle a énormément rattraper son “retard” et est une de celles qui parlent le mieux dans sa classe maintenant.

    Et la méthode Borel Maisonny est juste géniale, je l’utilise beaucoup avec mes gamins réfractaires aux méthodes de lecture tradi, ça fait des miracles!

    Désolé pour le pavé 🙂 J’aime beaucoup ton blog!

  11. Répondre Le Chat février 17, 2013 à 10:00

    oui c’est ce que me répète ma pédiatre… Elisa réfléchit bcp, bien, trop, à l’overdose… mais couche encore la nuit…. parfois ça m’inquièten parfois non… j’essaie de respecter déjà tous ses progrès !

  12. Répondre yeahyeahgirl février 17, 2013 à 10:01

    j’ai aucun commentaire pertinent à laisser … bisous

  13. Répondre Anonymous février 18, 2013 à 9:25

    Moi j’trouve ça bien que tu prennes le temps de l’aider un peu 🙂 des bisous ma Iolette <3 (Jue)

  14. Répondre morgane frimane février 18, 2013 à 11:36

    c’est super ! je vais garder tout tes conseils bien au chaud pour l’année à venir.

  15. Répondre Inzemood février 19, 2013 à 12:27

    L’ortho de p’tit loup lui apprend à signer, et elle utilise le makaton, on avance très très doucement, mais en il s’est emparé des signes, et ça l’aide beaucoup. C’est génial si Violette est réceptive à la maison, Em nous c’est que avec l’ortho, de moi il ne veut rien apprendre. Bisous à vous

  16. Répondre betsy février 22, 2013 à 3:26

    Merci pour le lien, mon petit deuxième de 2 ans et 9 mois a de gros pbs de prononciation, je vais me pencher sur cette méthode 🙂

  17. Répondre Aurélie mars 1, 2013 à 8:41

    Merci pour cette méthode je pense l’utiliser avec ma fille pour l’aider à évoluer…Elle a commencé à parler à 2 ans et demi, avant elle se faisait comprendre par signes mais elle comprenait vraiment tout ce que l’on demandait ainsi que ce qui se passait autour d’elle. Elle est rentrée à l’école en septembre dernier et depuis les progrès sont énormes, elle m’épate tous les jours. Le plus dure ce sont les inquiétudes de la famille à gérer mais Capucine a évolué à sa manière et je respecte cela. En ayant sa première dent à 14 mois je me doutais qu’elle ne serait pas dans la norme 🙂 et c’est tant mieux!! Ne t’inquiète pas mais guide-là…

Laisser un commentaire