septembre 2, 2014

GALETS CROCHETÉS POUR PETITS ET GRANDS BAVARDS

AVEC MES MAINS
.

galets21 galets2 galets4

Sacha a besoin d’une astuce pour détourner son attention du bavardage en classe. C’est un enfant curieux de tout et travailleur mais dès qu’il a fini de faire ses exercices, il laisse son esprit vagabonder et se met à papoter avec son voisin.

J’ai tout essayé, des explications bienveillantes à la mise en garde, rien n’y a fait. C’est un fait, j’ai hérité d’un sacré pinson. La pomme ne tombe jamais très loin de l’arbre, les chiens ne font pas des chats… bref vous m’avez comprise !

Il y a quelques années sa pédopsy m’avait conseillé de lui donner un objet à garder dans sa main pour canaliser son énergie lorsqu’il était en classe. J’avais un peu laissé tomber cette astuce jusqu’à il y a quelques jours. C’est lui qui a fait ressurgir cette idée. « Et si on mettait quelque chose de petit dans ma trousse, quelque chose de discret que je prendrais dans la main quand l’envie de bavarder me vient? »

Je lui ai donc crocheté des petits galets dans lesquels j’ai glissé des petits coquillages. Il pourra ainsi les malaxer discrètement à la fin d’un exercice et peut être ainsi éviter de bavarder. Au départ Sacha voulait prendre des petites pierres qu’il avait ramassé en Thaïlande, mais en réfléchissant nous avons eu peur qu’en tombant malencontreusement de sa trousse elles fassent trop de bruit, d’où l’idée des galets crochetés en laine donc très silencieux !

Evidemment il faudra qu’il demande l’autorisation à sa maitresse et j’espère qu’elle acceptera. Lui est persuadée que c’est LA solution. Nous verrons bien !

Ce soir il était ravie de notre trouvaille, j’aime bien l’idée que des petites choses toutes bêtes, même souvent placebos puissent donner un peu de force et de courage à mes enfants.

J’espère que chez vous la rentrée a été belle, ici ça roule pour l’instant. Je nous imagine tous ce soir entrain de remplir consciencieusement les papiers de rentrée et imprimer les attestations d’assurances ! J’ai bon ?

Je vous embrasse,

À très vite.

Article précédent Article suivant

Lire encore...

12 commentaires

  1. Répondre Priscille septembre 2, 2014 à 9:14

    Tout bon ! Je viens de finir mes devoirs de Maman.
    Mais surtout bravo pour la super idée des galets. Je risque d’en avoir sacrement besoin avec mon petit bavard. Je tenterai bien pour moi; cela pourrait m’aider à me concentrer au travail.

  2. Répondre maristochat septembre 2, 2014 à 9:18

    Très jolie idée ! Mon tout petit l’est encore trop, mais je la garde dans un coin de ma tête et apprendre à crocheter !

  3. Répondre MumChérie septembre 2, 2014 à 9:28

    J’aime beaucoup ton idée pour l’aider à garder sa concentration, et le fait que vous l’ayez trouvée ensemble est déjà un gage de réussite ! Bravo, et je la garde en tête aussi pour mon grand qui pourrait avoir besoin d’une astuce du même type !

  4. Répondre Virginie septembre 2, 2014 à 9:36

    HaHa l’attestation d’assurance 😉 bien vu ! Très sympa cette idée de galets, je ne suis pas encore dans ces problématiques mais je note pour plus tard…

  5. Répondre Fynn septembre 2, 2014 à 10:01

    rho j’adore cette idée des galets et de les toucher et tout.
    et tu as tout bon : remplissage de paperasse ce soir…
    Merci pour tes billets si vivants !

  6. Répondre louison septembre 2, 2014 à 11:00

    Mais c’est GÉNIAL !!!! Vraiment !

  7. Répondre Marie septembre 3, 2014 à 11:32

    Très belle réalisation sur une belle idée…
    Ici avec ma grande, on a aussi un petit placebo magique..
    Pas pour le bavardage ( mais ça pourrait venir ;-)) mais quand elle part chez papi et mamie qui sont loin de la maison… Donc elle y part une semaine… Ça fait long sans câlins de sa maman …
    Alors, c’est moins glamour mais un peu vintage, elle a une petite figurine sctroumphette, et ” je la remplie d’amour” avant son départ. En cas de coup de blues chez papi-mamie, un câlin à la schtroumphette et le ciel est déjà plus bleu 😉

    Bizzz

  8. Répondre nadine septembre 3, 2014 à 4:23

    j’ai enseigné il y a plusieurs années dans une classe spécifique d’ados en difficulté scolaire ; peur de l’échec, confiance en soi et estime de soi proches de zéro…et j’en passe. Nous les avions emmenés 2 jours entiers en stage théâtre. Arrivés muets et voûtés, ils en sont partis droits et fiers…La metteur en scène qui avait mené ce stage de mai de maître leur avait demandé de choisir un mot pour exprimer leur vécu de ces 2 journées si particulières… la plupart avaient choisi des mots magiques tels que “liberté “fierté “confiance”… à pleurer… Une magnifique expérience.Juste après ce stage, ma collègue qui habitait à la mer était allée sur la plage choisir 18 galets en pensant à chacun d’eux. Elle leur avait offert à chacun leur galet et leur avait demandé d’inscrire sur la pierre le mot qu’ils avaient choisi. Elle leur avait demandé de mettre ce galet dans leur trousse et de l’y laisser toute l’année….au cas où leurs vieux démons ressurgiraient… et elle les a vus toute l’année ouvrir les trousses, plus ou moins ostensiblement, prendre leur pierre et se rassurer. Ils avaient tous plus ou moins 15-16 ans. Des petits Poucets qu’il fallait un peu pousser, fermement mais tendrement pour qu’ils acceptent d’entrer dans le monde des grands.
    Votre belle idée a fait remonter ce qui est je crois mon plus beau souvenir d’enseignante.
    Et je suis depuis bien persuadée que les cailloux dans les trousses, c’est une bonne idée… et précieusement enveloppés dans de l’amour crocheté, c’est encore mieux !
    Les cailloux, ça empêche de se perdre 😉
    Belle rentrée, alors ! !

    • Répondre ritalechat septembre 3, 2014 à 7:57

      Merci Nadine pour votre belle histoire. Quelle émotion en vous lisant. Merci de l‘avoir partagée avec nous et de l’avoir laissée ici…

  9. Répondre Elsouille34 septembre 5, 2014 à 12:23

    Ça doit être donné aux Sacha le bavardage ! 😉 le mien est exactement comme ça aussi: très curieux et très bavard. Je vais peut être tenter l’idée d’un objet à tripoter … Merci

  10. Répondre Covima septembre 16, 2014 à 12:23

    Mais c’est une super idée ! Timouton a plusieurs fois été repris en classe l’an dernier (en CP, on n’est pas rendu !) pour bavardage, car il finit vite son travail et s’occupe en bavardant avec le voisin… On va attendre car l’année vient de commencer, mais je garde cette idée dans un coin, avec tous nos petits coquillages en Bretagne ce sera vite rempli ! Je suppose que vu la taille des galets, ça doit être vite fait ? Ce sera l’occasion de crocheter, je n’ai encore jamais fait ça !

  11. Répondre opio novembre 9, 2014 à 11:47

    oh c’est extra… ça a marché ? Ici c’est Jo qui a besoin de gigoter en permanence et qui se faisait coller, coller et encore COLLER parce qu’elle était trop remuante. On m’a soufflé de lui donner une boule de patafix à malaxer discretos (j’ai pas demandé l’aval des profs, je connais déjà la réponse dans son college…) et bien ça a marché ! bon c’est nettement moins mimi que tes petits galets… je me demande si on peut recouvrir de la patafix avec du crochet 😀

Laisser un commentaire