octobre 25, 2015

NOTRE EXPO UNIVERSELLE À MILAN

LA VIE QUOI !
.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERALorsque j’ai vu les premières images, en mai, de l’expo universelle, j’ai eu très envie d’y emmener les enfants. J’ai gardé un immense souvenir de l’expo à Séville en 1992 et je voulais vraiment que mes petits voient ça.

Les choses ont fait que nous avons abandonné ce projet cet été. J’étai un peu déçu et la vie nous a fait un cadeau ! J’ai pu profiter d’un voyage-déménagement à Milan et y emmener mon grand.

Sur Instagram nombre d’entre vous m’aviez prévenu de l’affluence. Je crois qu’avant d’y poser un pied je ne pouvais me rendre compte réellement de quoi il retournait.

La foule.

Incroyable marée humaine.

À tel point qu’il est quasiment impossible de visiter plus d’un ou deux gros pavillons en une journée. Qu’importe, après avoir essuyé la déception de ne pas pouvoir faire le Japon, la Corée ou la Thaïlande (qui nous attiraient beaucoup) nous avons sillonné les allées, tout regardé avec nos yeux écarquillés et mangé assis par terre une bonne baguette de chez nous !

Le comble. Nus nous somme fait cette réflexion : Nous sommes au milieu du monde, il y a de la nourriture partout, toutes les saveurs s’offrent à nous, et nous nous jetons sur nos bon vieux jambon beurre. Encore une fois la queue pour déguster des mets turcs (qui me faisaient carrément de l’œil) ou encore un merveilleux poulet yassa, nous a un peu refroidi de l’estomac.

Le thème de cette expo était « Nourrir la planète », nous avons découvert pas mal de choses mais avec cette impression de devoir tout survoler par manque de temps, de place… et d’intimité !

On a gardé notre œil aiguisé en se demandant ce que toutes ces marques venaient faire là ? Le géant de la pâte à tartiner et ses deux ou trois gros pavillons, prêt à couvrir le monde de noisettes chocolatées… Le pavillon français et sa pub géante pour une marque de yaourt au Soja. Non ça vraiment c’était pas obligé. On en a pas mal parlé avec mon grand, on est envahit par la pub certes, à nous de prendre ce qu’il y a à prendre et de laisser le reste.

Je garde un merveilleux souvenir de cette journée avec mon papa et mon garçon. Nous avons beaucoup beaucoup marché dans cette foule compacte, mais je n’ai jamais ressenti d’agressivité, d’impatience ou d’animosité. C’est rare lorsqu’il y a autant de monde je trouve. Tout était gai, joyeux et festif. Malgré notre manque de courage pour l’attente nous avons pu découvrir une multitudes de petits pays facilement accessibles, j’ai ainsi découvert les wax brodés de Sao Tomé et Principe, le beurre de Karité de la Novelle Guinée et le miel délicieux de la Zambie. Sacha a pu faire une chasse aux tampons mémorable pour son passeport universel, même sans les “gros pays”, et finalement c’était pas plus mal, as t il dit!

Et puis ce petit moment au Pavillon Béninois, lorsque nous nous sommes présentés en compatriotes, je me le garde bien au chaud pour les jours de moins bien.

Pour finir, une petite astuce de taille : Pour éviter les deux heures de queue à l’entrée principale, vous pouvez passer par une entrée secondaire qui se trouve à l’autre bout du site : l’entrée Rosario. Elle est accessible par le tram 12, que vous pouvez prendre à partir de la place du Dôme dans le centre ville. Le trajet avec ce tarm est plus long qu’en métro, mais vous verrez que vous y gagnerez en temps d’attente à l’entrée. Pour le reste, patience, baskets et amour de son prochain sont les maitres mots ! Si vous n’aimez pas les gens et la foule, cette expo n’est pas pour vous !!!

Demain je vous raconte notre belle journée dans le centre de Milan, flâner dans les rues avec mon garçon, se perdre et demander son chemin dans une ville inconnue, rentrer heureux les bras chargés: priceless! Je file engloutir un plat de pasta et au lit! mon Dieu je n’ai jamais autant marché que ces deux derniers jours!

à très vite.

Camille

 

Article précédent Article suivant

Lire encore...

1 commentaire

  1. Répondre Les Ptits loups du Gévaudan octobre 26, 2015 à 10:27

    Très jolies photos, il faisait un temps splendide dis donc! En tous cas, ça a éclairé ma lanterne, je ne savais pas que l’exposition universelle se tenait à Milan cette année. Bonne semaine à toutes!

Laisser un commentaire