juillet 3, 2016

LA FAUTE A ROCH VOISINE

J'ÉCRIS
.

La maison est sans dessus dessous, et ce n’est pas un truc de blogueuse pour dire que les couvertures ne sont pas pliées au carré et les coussins bien alignés. Non-non là je vous assure que l’on a atteint des sommets. En même temps ça nous oblige à repenser un peu l’espace de la maison. Parce que bon on est d’accord qu’on ne peut pas dire que l’on manque de place, ça serait indécent. C’est juste qu’on a un peu tout posé là depuis trois ans, que nous avons bien vécu et qu’il est temps de remanier un peu tout ça.

Mais pas tout de suite. Non, là tout de suite j’ai envie de m’affaler devant le match avec mes courgettes au wok pendant que ma bande bouffe des pizzas.

Là tout de suite j’ai envie que tout le monde soit guérit, que plus personne ne mouche ou subisse une méchante attaque virale.

Là tout de suite j’ai envie de retrouver ma voix de nymphette et de dire au revoir à Barry White. Quoi que, l’homme me trouve sexy en Barry, il me regarde avec des yeux lubriques depuis que ma voix s’est faite la malle. les voix rauques c’est vrai ont ce je-ne-sais-quoi de mystérieuxet d’attirant.

Hier midi au plus fort de la chaleur, suis allée faire un peu de shopping pour le boulot et puis pour moi aussi. Je me suis trouvé un petit top en crêpe vert tout doux et au moment de payer la radio de la boutique s’est mise à cracher du Roch Voisine.

Seul sur le sable, les yeux dans l’eau….

Mon rêve était trop beau.

L’été qui s’achève, tu partiras…

À cent mille lieux de moi.

On devait être nées la même année la patronne et moi parce qu’on s’est souri. Je lui ai dit que jamais je n’aurais cru en me levant ce matin que j’entendrais notre cher Roch nous susurrer notre adolescence à la caisse d’une boutique chic…

Elle m’a dit qu’en plus on s’était bien faite roulées, qu’il nous avait menti sur toute la ligne le père Roch en nous faisant croire à grand coup de slow carton rouge et d’œillades énamourées qu’en fait ben Hélène c’était nous… En vrai Héléne, c’était Alain. Le gueux, et moi qui suis presque tombée amoureuse.

On ricanait comme des greluchettes avec nos quatorze ans retrouvés, et bim j’ai fait mon code de carte bleue et validé. 75 euros y avait marqué mais c’était trop tard, la patronne avait oublié de me faire les 50%.

Elle s’est excusée, on a trouvé une solution et on s’est dit que de toute façon tout ça c’était de sa faute au chanteur Québécois.

Maintenant c’est décidé, les miasmes, le surmenage, le bordel géant, les virus tenaces et le temps pourri. La canicule, la merde ambiante, les impôts et le boulot de dernière minute, les kilos en trop, les clients pas contents, la couche d’ozone, la crise, le breaxit, ma voix qui part en vrille et le rimel qui bave…

Tout ça c’est de la faute à Roch Voisine.

Mon pauvre chou, je t’ai pourri ton karma, mais du coup, tu vois je vais mieux.

Et puis bien sur.

La chanson les pieds dans l’eau. C’est pour vous, c’est mon cadeau.

BISOUS

Ps: inutile de préciser que la faute de syntaxe du titre (une de mes fautes préférées au monde entier, il faut que je fasse attention d’ailleurs, je serais capable de corriger le président himself si jamais il la commettait) est totalement voulue! (maman ce n’est pas la peine de m’envoyer un texto!)

Article précédent Article suivant

Lire encore...

21 commentaires

  1. Répondre Penat13 juillet 3, 2016 à 7:57

    Tu as bien faire de faire ton NB car c’est la faute qui m’énerve le plus mais à toi on te pardonne tout .

    • Répondre ritalechat juillet 3, 2016 à 8:07

      ahlala moi aussi. je reprends tout le monde sur cette faute, j’ai honte mais je ne peux pas m’en empêcher!!

  2. Répondre Tantecath juillet 3, 2016 à 8:04

    Moi aussi c’est ma faute “second degré ” préféré ☺ et je kiffe Roch … Et à ce soir pour le photo tête de coq sur insta ☺☺

    • Répondre ritalechat juillet 3, 2016 à 8:12

      j’en abuse lorsque je veux faire mouche… mais elle m’écorche bien les oreilles! (ce soir je ne lache pas mon coq! ça c’est sur …

  3. Répondre Marianne juillet 3, 2016 à 8:29

    La faute qui m’écorche encore plus les oreilles (mais elle reste dans la même lignée): le “à” d’appartenance, comme dans “le frère à Machin Truc”… Sinon, il a l’air sympa ton wok de courgettes, il y avait quoi dedans ?

    • Répondre ritalechat juillet 4, 2016 à 10:11

      ahhhh idem!!

  4. Répondre Elodie juillet 3, 2016 à 8:30

    Non mais tu veux dire que Roch aussi, comme les Village People, l’indien et le chef de chantier, avec son petit marteau sur le côté ?!?!?

  5. Répondre L'Oursonne juillet 3, 2016 à 9:31

    J’ai A-DO-RE ce post!
    Et au passage, juste pour le plaisir, ce refrain: “On s’était dit rendez-vous dans dix ans, même jour, même heure…” (ça c’est mon cadeau empoisonné en réponse au tien…na! Qui sait qui va chantonner du Bruel devant le match ce soir? En cherchant des infos sur Roch homo je tombe sur une rumeur de Bruel homo…On nous ment de toutes parts ma chère 😉

    • Répondre Mahie juillet 3, 2016 à 10:17

      Alors comment vous dire les filles …..je vous déteste ! Non seulement j’apprends au même moment que Roch et Patrick sont potentiellement en couple, mes rêves d’adolescence en prennent un sacré coup sur la tête et en plus j’en ai pour la soirée avant de m’enlever ces chansons de la tête (ou alors c’est Allez les Bleus, allez …….)

  6. Répondre Lo juillet 3, 2016 à 10:29

    Comme je dis souvent à mes élèves “on ne dit pas la crotte à nez?”… Bon, ben voilà!

    • Répondre Ceretane juillet 4, 2016 à 12:00

      Quid de la brosse à chio…es, alors Lo? ( Pardon) J’ai bien ri ceci étant. Et bien sûr que Roch préfère les hockeyeurs…

    • Répondre ritalechat juillet 4, 2016 à 10:12

      ahaha ça a le mérite d’être clair !

  7. Répondre Isabelle juillet 4, 2016 à 11:21

    Yen a une autre de faute que TOUT LE MONDE fait, c’est : “un espèce de truc”…. NON!!!! On dit “une espèce de truc”, c’est bizarre mais c’est comme ça…

    • Répondre yeahyeahgirl juillet 4, 2016 à 2:21

      ouais ou alors ‘elle a l’air conne’, c’est l’air qui est con pas elle !!! c’est un long combat, comme les cernes, UN cerne, des cernes
      mais quand tu dis ça tu passes pour une casse couille 😉

  8. Répondre yeahyeahgirl juillet 4, 2016 à 2:20

    et ce haut alors ? tu nous le montres ???

    • Répondre Virginie juillet 4, 2016 à 3:00

      J’allais commenter la même chose ! 😉

  9. Répondre Je ne suis pas une poule juillet 4, 2016 à 9:37

    Ahah! Toi aussi ta mère lit ton blog et veille au grain orthographique… ^^ Ah et euh… Merci pour la chanson… J’en ai pour au moins 3 jours de Roch Voisine dans la tête, là!

  10. Répondre Aurore juillet 4, 2016 à 9:57

    Pu*** un mythe s’effondre je croyais que tu étais forte en orthographe non je déconne mais là je me dis TABERNACLE j’iai grave fantasmé sur Roch…..

    Ton billet m’a mis la banane merci et hâte de voir ce fameux haut

  11. Répondre Lundi27 juillet 4, 2016 à 11:10

    C’est étrange que tu parles de Roch Voisine. Ça fait très longtemps que je ne l’avais pas entendu (seule sur le sable ou pas, d’ailleurs) et vendredi, je suis allée à un enterrement, un jeune de 35 ans, et parmi les chansons qu’ils ont passées, il y avait “Hélène”, une de ses chansons favorites semble-t-il.
    Je me suis dit que c’était assez étrange, Roch, c’est plutôt un chanteur pour midinettes et ce jeune homme, c’était un vrai rugbyman avec la carrure qui va bien. Et en plus, il devait avoir 8 ans quand la chanson est sortie…
    Bref, tu t’en moques mais ça me fait bizarre quand même ton article.

    Bravo pour tes kilos perdus et ta jolie Macumba. Ma box, achetée dans les starting-blocks le jour de la sortie, attend patiemment que je lui fasse un sort…
    Bonne nuit Camille et à bientôt !
    Céline

  12. Répondre Rosy juillet 7, 2016 à 9:16

    Comme je me régale en lisant ton post, il faut que je revienne plus souvent!
    Bravo pour ta bonne humeur et ton talent d’écriture!
    Bonne journée
    Rosy

  13. Répondre http://endlessgeek.com/ avril 8, 2019 à 3:40

    “Hey, you know something people?I’m not blackBut there’s a whole lots a timesI wish I could say I’m not white”Frank Zappa wrote that about forty years ago and it’s as true today as it was then.

Laisser un commentaire