octobre 22, 2019

JOKER

CULTURE GÉ
.

Tu as aimé?

Non mon coeur je n’ai pas aimé, j’ai passé deux heures à me demander si j’allais sortir. Deux heures  les mains en coupe autour de mon nez et de ma bouche. Bée.

Je n’ai pas aimé me sentir mal à l’aise au point de vouloir fuir de la salle au bord de la nausée. Mais subjuguée.

J’ai détesté cette folie qui montait partout, que l’on sentait s’insinuer entre nos entrailles de spectateur. Palpable. Toute cette tristesse glaçante toute cette magie. Les costumes, la lumière, la musique et les sons.

Je l’ai trouvé si beau Joaquin. Malgré son rire malade et attachant.

Je n’ai pas aimé l’état dans lequel ce bijou m’a mise. Mais c’est aussi et surtout ÇA le cinéma. Éprouver des émotions. Le mot n’a jamais été aussi bien choisi que pour ce film.

Nous avons vu Joker cette après midi. Tous les deux. Je ne sais pas ce qu’il y a dans les salles du Sémaphore mais malgré la tension extrême, l’angoisse et la subjugation nous avons réussi à avoir notre deuxième fou rire dans ce cinéma.

Et Dieu que j’aime entendre ce rire qu’il essaie d’étouffer sans y parvenir vraiment.

Je me souviendrai longtemps du bruit de nos rires planqués dans les cols de nos pulls, de la beauté violente et folle de ce film à deux. Oh oui je garderai  la délicatesse de son « ne regarde pas » quand il savait que pour moi à l’écran ça devenait insupportable.

Je vous souhaite comme à nous ce film inoubliable et des fous rire impromptus. Dans ces moments qui ne s’y prêtent pas du tout mais qui en valent tellement le coup.

Article précédent Article suivant

Lire encore...

5 commentaires

  1. Répondre MG octobre 23, 2019 à 3:09

    Oh là là comme j’ai eu du mal avec ce film que je pressentais poignant et violent mais pas à ce point. J’ai été happée par cette détresse, cette folie rampante et cette immense immense solitude. Pour moi ce film a été un éblouissement. L’acteur est magnifique. le personnage est magnifique. La musique, la violence, les ralentis…tout est parfaitement accordé et glaçant…Mais trop de mal à le regarder et à m’en défaire les jours suivants! J’ai adoré et en parallèle ça a été très dur. Une claque. Mais un chef d’œuvre.

    • Répondre Ritalechat novembre 4, 2019 à 3:33

      J’ai eu beaucoup beaucoup de mal moi aussi à m’en défaire, il est resté quelques jours à me hanter.

  2. Répondre Aurélie octobre 28, 2019 à 1:38

    Ce film c’est un moment particulier pour moi aussi. Le jour de mon anniversaire, avec mon amoureux. Une séance nous deux. Et ce film. Quel film ! Cette photo est superbe et qu’elle illustre ce film qui our moi est un moment fort ..tout va de paire. Je reve d”une belle photo come celle ci . Et puis quand j’entends cette musique de BO du film c’st ton Sacha que je vois descendre des escaliers. Tout nous relie sur ce coup la .

    • Répondre Ritalechat novembre 4, 2019 à 3:32

      Hihihi je crois qu’il a regardé cette scène des dizaines de fois, il la maitrise plutôt pas mal!

  3. Répondre Céline / Shalima novembre 5, 2019 à 1:35

    Ah ce film… je vais rarement au cinéma, et me prendre une telle claque ne fait pas partie des choses que je préfère dans la vie… Je dis à tout le monde que je n’ai pas “aimé” ce film, mais j’y pense quasiment tous les jours depuis, il me fascine autant qu’il m’a glacée. Tu as, comme souvent, les bons mots : c’est ÇA aussi, le cinéma, et rien que pour ça je ne regrette pas une seconde de l’avoir vu !

Répondre à MG Annuler la réponse