LE RAT

LE RAT

Nous sommes Jeudi soir, l’homme est parti pour une grosse semaine. Je dois bien avouer que lorsqu’il part comme ça, je savoure toujours un peu cette solitude qui m’est chère. Je l’aime mon homme et j’aime être seule aussi. C’est ma petite modernité à moi.

Seule je l’étais. Peinarde même, en tailleur entrain de farfouiller sur un site de patrons, de laines et de tissus. Je kiffais ma race pour tout vous dire. Et puis je l’ai vu.

Le rat.

(À partir de là sachez que malgré le fait que j’aime en faire des caisses, tout ce que vous lirez sera en deça de la vérité, juste en dessous, histoire de ne pas vous faire trop flipper sur ma condition mentale. Sans fard donc. Attendez-vous quand même à quelques mots fleuris.)

Il était là ce con. Même pas il avait peur. Il est passé devant moi en longeant le meuble télé et en filant dans l’atelier.

Dans ma tête, ça a fait. (Dans l’ordre)

- Putain tu le crois que Rod est pas parti depuis une heure que j’ai déjà des emmerdes.

- C’est pas possible que ce soit un rat, ça peut pas m’arriver à moi. Ma baraque ressemble trop à Pinterest, ya pas de rat dans Pinterest. Ça doit être un chaton.

-Non mais j’ai pas de chaton. Putain c’est vraiment un rat, il marche, il a pas peur, je vais décéder, j’ai jamais vu de rat vivant d’aussi près bordel. Je vais faire une crise cardiaque et j’ai même pas validé mon panier La Redoute.

Tout ça en un millième de seconde, en me levant d’un bond et en saisissant mon portable.

Je ne sais pas ce qui m’a pris. Je suis allée condamner l’entrée de la cuisine et de l’arrière cuisine, puis je suis sortie par la porte fenêtre du salon en la laissant grande ouverte, avec l’espoir fou que le couillon me suive. C’est là que sincèrement j’ai été très très très TRÈS naïve. Mais à ce stade j’ignorais encore tout des rats.

Ni une ni deux, j’appelle l’homme en le sommant de faire demi tour immédiatement. Il m’explique qu’il est dans le Tgv et qu’il voit mal comment faire. Je me dis que vraiment il y met de la mauvaise volonté. Je songe au divorce en lui disant que de toute façon j’appelais mon père. LUI au moins pourra me sauver.

Dans ces moments là Oeudipe revient toujours en force.

Il est 23 :00 je réveille mon père en larme. (Mauvaise idée, sauf si tu veux le faire péter d’une crise cardiaque et hériter plus vite.) Je le réveille, le supplie de venir dormir chez moi, il râle, se fait engueuler par ma mère (mais enfin tu vois bien qu’elle va en claquer la petite si tu n’y vas pas) et fait un sac pour rappliquer.

Mes parents ces héros.

En attendant et pour ne pas rester seule, j’appelle mes amis d’enfance. En larme toujours et prostrée au fond de mon jardin, pensant que le rat est entrain de grignoter mes enfants à l’étage, mais dans l’incapacité physique de remettre un pied chez moi.

À ce moment précis je regrette d’avoir regardé toutes les saisons de The walking Dead. Plusieurs fois.

Je penche la tête par la fenêtre de la cuisine, je le vois tranquilou peinard dans notre entrée, devant les escaliers. Là c’est sur il va monter les marches et se faufiler sous les draps des enfants. Je vais mourir, je pleure de plus belle, je respire mal, j’entends des bruits dans le jardin, je vais tomber dans les pommes. Mon père est à 35 minutes de route, mon ami Denis se dévoue pour venir m’épauler et pour faire sortir le rat.

J’ai le rimel au milieu des joues, un bas de survêt informe et un pull Batman. J’ai viré mon soutien gorge. Je renifle et je n’ai rien pour me moucher à part mon tee shirt star wars. ET mon ami Denis arrive dans cinq minutes.

Adieu.

Adieu ma dignité.

La blague, ce que le portail est fermé et qu’il faut que je rentre dans la maison chercher les clés pour lui ouvrir. Kho Lanta à côté c’est de la fumisterie vous m’entendez ? Ce que j’ai accompli en entrant dans ma maison pour récupérer mon trousseau ÇA, c’est de la transcendance intergalactique, du vrai dépassement de soi. Je me suis surpassée en m’imaginant lotus, nue sur une plage lors d’un alignement planétaire des plus favorables à mes chakras.

En fait je suis entrée en hurlant et en me bouchant les yeux et les oreilles et ressortie aussi sec… Toujours la dignité.

À partir de là je vais vous la faire courte, parce que clairement ce rat s’est foutu de notre gueule de A à Z en passant par l’alphabet grec et cyrillique.

Denis est arrivé avec une boite de raticide et une tapette aussi grande qu’une plaquette de chocolat, mon père a vaincu les kilomètres et a dormi dans le lit de ma violette (il était mignon papou au milieu des peluches) et nous avons passé la première nuit avec notre rat car clairement il n’est jamais sorti comme nous l’espérions.

Le lendemain matin j’ai été réveillée par un bruit de verre cassé. Vas-y fait comme chez toi mon con, et pète moi tous mes verres… là je commençais à devenir furax !

Le rat, cet être immonde avait bel et bien élu domicile chez moi. Dans MA cuisine, sous MES meubles, en me terrorisant. Car oui messieurs dames à ce stade de l’hystérie je pense que l’on peut aborder le terme de la phobie sans en rajouter des caisses.

C’est bien simple, je n’ai pas mis les pieds, ni mangé dans cette pièce les deux premiers jours. Merci les restos et les copains pour les invitations. Ce matin encore, alors que nous partions de bonne heure prendre le petit déjeuner en ville, le cha a remarqué à quel point le rat avait changé nos vies et nos habitudes… on mange dehors tous les jours, en même temps c’est plutôt cool.

En parlant de chats. Autant vous dire que les miens ne servent à rien. Terminé les croquettes bios pour vous mes cocos. Vous aurez des croquettes Monsanto comme tout le monde.

Mais alors le saligot, il en est où ? Et bien pour le moment il a bouffé pas moins de sept pates raticides. Je vous avoue que je n’ai pas sauté au plafond lorsque j’ai lu après coup que la pate pouvait mettre de deux à quatorze jours à lui mettre sa pile… Quatorze jours les gars ? Non mais vous êtes tous biens conscients que je serai morte de trouille et d’angoisse avant n’est-ce-pas ? Sans déconner !!!

Parce que là je ne vis plus voyez ? Je tape dans mes mains comme un dégénérée à chaque fois que je fous un orteil dans ma cuisine. Je hurle de rage dès que je découvre une minuscule crotte de rat, j’ai peur, je sursaute, j’ai pitié de moi. À un moment avec Denis on s’est dit que les rats ça aimait les pommes. Donc. On lui a collé un morceau de pomme dans sa tapette à cet enfoiré. Et naïve, j’ai laissé le reste sur mon plan de travail. Devinez quoi ? Le lendemain matin le rat avait bouffé la pomme entière ET le petit morceau de la tapette sans se faire pincer. Vous le voyez qu’il se fout de ma gueule là, quand même !

C’est la guerre des nerfs, je n’en peux plus de le savoir si proche de nous, je me demande si ce n’est pas une femelle qui a mis bas de quatre cent cinquante mille bébés rats derrière mes plinthes, je me dis qu’il m’observe, qu’il ricane cet empafé, qu’il se moque bien en me voyant hyperventiler et taper du pied pour le faire fuir.

Allez je vous laisse avec la meilleure. Hier, de rage mon père s’est pincé les doigts dans la tapette géante en la réarmant pour y coller du chocolat (on est devenus des caïds de l’appât, pas deux fois le coup de la pomme trop tendre, merci bien) j’ai tellement eu peur du bruit sec que je me suis instantanément aplatie sur le sol en position de sécurité. Ce soir en venant relever la tapette du placard, j’ai vu la tronche de mon père changer de couleur…

- Il y est ? C’est ça ? ça y est il y est ? Il est mort ?

- Heu non ma chérie.

Vous savez ce qu’il y avait au fond de mon placard ? Ben rien.

RIEN.

Le con s’est fait chopper par la tapette géante. Mais il s’est barré avec.

IL S’EST BARRÉ AVEC !

(C’est bon vous avez tous l’image ou pas ?)

Donc si on récapitule, je suis seule avec mes gosses, et j’ai un rat entrain de faire une hémorragie interne puissance sept accroché à une tapette géante quelque part dans ma cuisine.

Sous vos applaudissements.

Je ne sais même pas dans quel état je vais le retrouver. Et où. Mais comme dit Scarlett O’hara, mon idole : Ta-RAT-ata, j’y penserai demain.

PS1 : J’ai des parents en or massif, merci mes amours d’amour, des enfants courageux et en platine et des amis en diamant. Denis, tu as ta carte de membre d’honneur à vie, mon sauveur  (mais le pull Batman ça reste entre toi et moi ok ?)

PS2 : Si par le plus grand des hasards vous passez par là et que vous êtes un pilier de l’association de défense des rats des champs, des villes ou de mon cul, sachez, très cher(e) que je n’ai aucun scrupule à vouloir les atomiser, je hais les rats, je n’ai aucune compassion, je bénis le mec qui a inventé le truc le plus chimique au monde pour les éradiquer de ma cuisine. Donc si dans un élan vous aviez envie de commenter en m’expliquant par A+B que c’est mauvais pour notre écosystème et pour mon karma de vouer autant de haine à ces chères petites bêtes. Abstenez vous. Vous seriez reçu.  Sinon je pourrais aussi vous inviter à lessiver ma cuisine de fond en comble, vous allez voir, on va bien se marrer vous et moi!

PS3: Autant vous dire que ma petite modernité je sais où je me la mets maintenant. « Mon amour de mari rentre à la maison pitié, je t’en supplie !!!! »

Allez mes petits chéris, paix, amour et tapette géante sur vous. Promis dès que tout ça sera derrière moi, je redeviendrai la bienveillante, la douce et aimante Ritalechat que vous connaissez.

Pour le moment je vais lui niquer sa gueule. Au rat.

Bisous !

Partager

83 commentaires

  1. Wallou

    Comme tout ça me parle…mon expérience avec les rats est pire mais heureusement plus courte!Ç est dans mes toilettes qu il s était loge le salaud (peut pas dire autrement)alors que j allais naïvement y poser mes f…. l horreur ABSOLUE.Et pour le coup mon homme aussi parti en déplacement. ..seul mon fils 7 ans à l époque osa pénétrer ds l antre pour rabattre la cuvette et entasser TS les dictionnaires et autres encyclopédies dessus!!!autant vous dire que nous n y avons pas mis les pieds ni autre pdt un petit moment….et puis reste l éternelle angoisse longtemps après de sentir ce frémissant museau….bref UN TRAUMATISME ABSOLU et même si votre histoire m a bien fait rire…je compatis de tte coeur.


    1. Post author
      ritalechat

      Voilà donc après lecture de ton commentaire, je suis allée réveiller mon grand pour qu’il aille baisser la lunettes des toilettes. Ce gosse est un modèle de courage. Il m’en avait vaguement parlé de cette histoire de toilette mais je pense que j’avais consciencieusement occulté ce détail… Pétard tu as du effectivement avoir la trouille de ta vie. Je tremble juste d’y penser…

  2. Clo

    Mon dieu ce que tu vis : ma plus grosse phobie ! j’ai tout visualisée dans ton récit..les frissons, le dégoût , la panique…Brrrr…
    Allez, tu vas le choper !!

  3. Marjoliemaman

    Non mais fais-toi rembourser tes chats bon sang ! Quelle angoisse ces sales bêtes ! Je t’imagine en mode Xéna version Batman. Mais bon, à personne exceptionnelle, rat exceptionnel, hein ?
    PS : oui, c’est toujours quand les mari se barrent qu’il arrive un truc une heure après. WHY ?

  4. Do

    Oh mon dieu !!!! L’horreur absolue ! Je crois que dans un cas similaire je marche en hauteur sur les meubles … Cest pour moi aussi une terrible angoisse ! D’ailleurs on en a plein en ville vers chez nous et ils sortent comme des pigeons ! Ils s’habituent à l’homme ces cons ! Bon courage !!!

  5. LN*

    Alors là Camille !!!!! Je crois que c’est la première fois de ma vie que je pleure voire sanglote de rire en lisant ! Merci…! Je compatis à 10000%. Et je suis d’accord, nique lui la gueule à cet enfoiré ! Bon courage !

  6. Magali

    Oh enfigueille ! Punaise que j’ai ri à te lire ! Je suis une fervente massacreuse de ces saletés de bestioles. Je les (h)ai en horreur, beurk, beurk, beurk. Ma pauvre, je te comprends tellement, moi je suis traumatisée des rats depuis qu’un a failli me sauter dessus pendant que je posais mon séant sur le trône, j’en ai pété la porcelaine du lavabo en face, en montant dessus.

  7. florence Turquin

    Pardon j’ai ri quand le rat s’est barré avec la tapette ….
    Un p’tit truc qui me chagrine : la mort au rat ça tue aussi les chats qui bouffent les souris qui bouffent la mort au rat (mon pauv Arthur en à fait les frais il y a quelques années)
    les rats savent reconnaitre la mort au rat , se barre avec et la planque (c’est ce qui s’est passé chez des amis, ils ont retrouvé enterré les boulettes dans la terre )
    tu as un papa en or en effet
    courage ! fuyons !


    1. Post author
      ritalechat

      OUi moi aussi a me chagrine. j’ai pris mille précaution pour mes chats. Mais là clairement je ne peux pas faire autrement… vu qu’il s’en cogne de ma tapette!!

      1. Cécile

        Bonjour les filles,
        N’ayez pas peur pour vos chats. C’est une légende de penser qu’un chat meure quand il mange une souris empoisonnée. Les rongeurs meurent parce que le produit ingéré les rend hémophiles (d’où le temps relativement long que çà peut prendre pour qu’ils claquent, hein Camille il faut attendre qu’ils se blessent et …je passe les détails). Or manger un animal hémophile ne rend pas hémophile. Donc normalement, vous devriez garder vos chats… pas du tout chasseurs de rongeurs.
        En tous les cas, l’article m’a fait mourir de rire et j’ai tuyauté tous mes collègues pour qu’ils le lisent. Sachant qu’on est en open space, je vous laisse imaginer l’ambiance au bureau.
        Bon week-end.

  8. Frédérique

    Camille, merci !
    Merci de relater ta vie avec une aussi magnifique plume.
    Merci de me faire pleurer d’émotion mais aussi de rire. Et de rire j’en ai vraiment besoin en ce moment. Que ça m’a fait du bien !
    Alors oui je compatis avec toi. J’ai un cours d’eau au fond de mon jardin et donc les rats qui vont avec. Je les déteste, ils me font peur. Mais je remercie le tien parce que grace lui j’ai enfin pu pleurer pour autre chose que mon mal être actuel.
    Continue ces textes magnifiques ! Et je vais me répéter mais quelle plume !!

  9. LisaMtr

    Ben moi j’aime bien les rats mais purée (c’était putain en vrai mais « on dit pas putain maman c’est un gros mot!!! ») qu’est ce que tu m’as fait rire!!! Ah lala comme LN* j’en ai des sanglots quoi! J’ai hâte de savoir où il a fini.. J’espère que tu ne le trouveras pas à l’odeur (Pouhahaha ok je sors!)..

  10. Daphné

    Telle la tartine beurrée qui tombe toujours du même côté, bien sûr, le truc bien relou n’arrive aussi qu’une fois que l’homme est assez loin pour ne pas pouvoir faire demi-tour. Et si je m’assume complètement côté bricolage, dépannages en tout genre, les invités imprévus à 4 pattes me rendent aussi nerveuse que toi.

    Mon homme me prétend que notre garrigue n’est habitée que de mulots, voire éventuellement de surmulots, bien plus mignons qu’un bête rat. Ben voyons ! Dans la maison familiale, je les entendait gambader toute la nuit au dessus de mon lit… quelles nuits mémorables !

    Tu vaincras Camille. Veni, Vidi, Vici, la victoire sera tienne !


    1. Post author
      ritalechat

      au bout de quelques jours, j’ai réussi à tapper « surmulots » dans google image… et bien non, c’est vraiemnt un rat énomre dont j’ai hérité!! trop de chance pour moi! Les chats en ramène toujours plein, mais celui là impossible de l’attraper, il se terre le saligot… enfin bon là il doit moins faire le main quand même…
      bises Daphné !

      1. Daphné

        Ma chatte me poursuit aussi régulièrement avec un bébé souris calé entre les dents, telle Roméo sa rose en bouche. Et la famille se divise à chaque fois : féliciter la bête sauvage pour ce présent ou sauver la souris implorante au bord de l’arrêt cardiaque. J’évite participer au vote, je préfère me terrer dans la salle de bains à ce moment-là.

        Quand le traumatisme sera passé, vous pourrez toujours regarder « la souris »; toute une famille essaie de déloger une souris bien décidée à profiter de la maison où elle s’est installée. Pas un chef d’oeuvre, bien loin de là, mais de quoi exorciser le rat.

  11. MelleCam

    Chez nous aussi, on a eu un rat. Comme on est des gentils, on n’a pas voulu le tuer pour s’en débarrasser, donc on a acheté une cage qu’on plaçait consciencieusement tous les soirs dans la cuisine avec tout ce qu’il aime dedans (des pâtes, des pommes, des gâteaux – tout ce qui avait été grignoté dans nos placards auparavant). JAMAIS il n’est entré dans la cage ! En revanche, nos placards ont continué d’être dévalisés.
    Quatre mois plus tard, on s’est résolu à acheter de la mort au rat. En trois jours c’était plié.

  12. Elo

    Merci!!! Merci pour ce super recit, comme d’habitude tres bien écrit. J’ai beaucoup ri et je m’en excuse…mais ca fait trop du bien! Bon courage pour la suite!

  13. fionoux

    Je ris toute seule devant mon écran! Du début à la fin! Merci et bon courage quand même!
    Un rat c’est loin d’être con…!

  14. Aude

    Merci pour cette tranche de rire ! !
    Quelle éclate !
    Et mega-super compassion !
    Hauts les coeurs on les vaincra ces saletés de rats ! !!!!!

  15. cynthia

    Est ce que tu le crois que depuis la 5ème ligne, je te lis les pieds relevés, au cas où cette enflure puisse se faire 800 bornes par les tuyaux de l’internet ?
    Puisque je ne veux même plus songer au rat, j’aimerais revenir à l’essentiel ; Tu as validé le panier de la redoute ? (ne me laisse pas dans ce suspense insoutenable bordel)
    Courage, force et honneur. (et tapette)


    1. Post author
      ritalechat

      Je saute sur mon clavier pour te répondre! J’ai fait bien mieux que le valider: j’ai même rajouté ce petit top indigo qui me faisait de l’oeil mais que j’avais supprimé parceque je n’en avais pas réellement besoin. LIFE IS TOO SHORT! Et concrètement, je mérite une île à mon nom pour avoir été si courageuse! ahahha!!! cette bonne blague!
      Bisous Cynthia

  16. audrey

    Le RAT, ma phobie!!! Celle qui m’a fait abandonner une copine sur les rives du nil! Apres deux jours de felouque nous avions fait une pause sur les bord du nil et profité pour faire une toilettes de chat. Je cachais ma copine des regards exterieurs avec une serviette, quand un rat est passé devant mes yeux!!!! Et oui….j’ai laché la serviette et j’ai couru en direction de la felouque. J’ai abandonné ma copine nue, devant le capitaine….
    Histoire vraie!
    Je HAIS les rats!
    Ton meilleur post, j’en ai pleuré de rire!!

  17. Emilie

    Alors moi j’ai connu un peu la même avec mon tout petit bébé dans la maison, je voyais déjà ce satané rat lui manger les pieds … Bref , le truc avec les rats c’est qu’ils adorent la farine , un bol de farine mélangé avec du plâtre , quelques petits pas plus loin, un bol d’eau (ça lui donne soif la farine …) et quelques petits pas plus loin , il est bétonné le foutu rat , ahahaha (bon les appats ou le béton je ne sais pas en réalité à ce jour ce qui aura eu raison de lui , courage !!!

  18. Alicia

    Ohlala l’angoisse !!!
    J’avoue, ton article m’a fait rire… Mais je compatis, quand on vivait en maison, on a dû faire la chasse aux souris à 2 reprises. Le seul truc qui nous a aidé, c’est le produit industriel qui les assèche lorsqu’elles en mangent… (Oui c’est barbare, mais à un moment on avait tout essayé en vain !)
    Courage !!

  19. Céline / Shalima

    Je ris, mais c’est mal parce que bondiou quelle horreur ces bestioles (ceci dit, c’est ton ps2 qui a failli avoir raison de mon périnée ! Tu peux peut-être essayer de lui filer des bouts de laine ?)
    Courage, et vivement la suite qui finit bien !


    1. Post author
      ritalechat

      la finesse de ce commentaire… tu as su lire entre les lignes! Faut arrêter de nous prendre pour des pigeons ahahah!! des gros bisous ma belle!!

  20. charlotte

    alors je ne serais pas originale mais quelle rigolade, pleurade (oui oui ça existe !) en lisant ton article !!! la peur, le rire, l’angoisse du RAT ! du retour du RAT chez moi ! presque 10 ans que l’on a tué le rat chez nous (ok on a déménagé 4 fois depuis !!) mais alors ce RAT là nous a dégouté…à part la mort au rat on a rien trouvé et puis il est allé mourir devant notre douche comme ça…après avoir mangé mes housses de couettes et mettre ses crottes partout !! bref il est mort et on a mis du temps à savoir qui allé le ramasser ! même mort il nous faisait encore peur…courage et surtout hâte de savoir quand il sera MORT !

  21. karine_

    Cela faisait deux mois que nous habitions dans notre maison, une souris agit élu domicile dans le salon. Comme ça l’air de rien, alors que je buvais mon thé, elle sort de sous le canapé. Et moi, je vire le bol, je monte sur la table et appelle les chats… ET je les vois dehors… Je vais donc ouvrir la fenêtre en me servant des chaises, hors de question que je touche le sol, et je les appelle. Bon, ça va, ils entrent… Et vont se coucher! Je range les gamelles, m’habillent en vitesse, part bosse, les chats restent dans la maison, ils vont bien me la zigouiller et appelle mon chéri : « tu rentres tout de suite et tu la sors de la maison! »
    Bon, il est gentil, il est rentré, il n’a rien vu, a laissé les chats dans la maison et j’ai mis quelques semaines à m’en remettre!

  22. Valou Tout court

    Alors comment te dire …j’ai failli recracher mon thé sur mon PC :) :)
    Le coup du rat qui se fait la malle avec la tapette …terrible et superbe image …
    Et alors tout le long de la lecture je t’imaginais ….mais je suis désolée ….j’ai beaucoup souris (oups désolée :) ) et ri !!!
    Bon courage à toi et mort au rat à la tapette
    Si je le vois passer par chez moi ..je penserais à toi !!!
    bon courage

  23. CharlOtte

    Oh ma pauvre. Un rat Rapide Agile et Tenace on dirait ! C’est drôle et beurk à la fois… alors je te souhaite encore du courage car une fois trouvé j’aurais envie de tout désinfecter à fond.

  24. CLAIRE

    nous aussi on a eu LE rat… dans la maison. On a tout essaye (il planquait les raticides mais ne les mangeait pas (3 paquets differents quand meme) le platre melange avec la farine (un peu marche), la tapette (pareil il la trainait puis arrivait à s echaper, la cage arrivait a prendre les appats mais sans lui/// les tapette de glue speciale rat jusqu a ce que je commande (au bord de la crise familiale au bout de 10 jours quand meme) de la poudre de piste : le principe le rat passe dans du raticide broyé qui se colle sur sa peau et en se lechant meurt… radicale on a retrouve le rat mort dans les toilettes 1 jours apres … (eh oui il se balladait dans tout l étage …. qui nous etait donc interdit////…. il a fallut nettoyé ou il etait passe mais bon il est MORT…
    c etait il y a 4 ans et rien que dit penser j ai des frissons
    Bon courage

  25. VIOLA

    Ah! Une histoire de rat.
    Le rat qui hantait notre maison, déménageait les oignons, passait dans les faux plafonds, fut après des semaines, pris sur le vif en train de farfouiller dans la poubelle de la cuisine. La femme de ménage ferma le couvercle, fit bouillir de l’eau et la versa dans la poubelle.
    Depuis ce jour, je regarde la femme de ménage d’un autre oeil.

    1. Fabignou

      Respect éternel pour la femme de ménage ! Moi j’aurais scellé la poubelle au gros scotch et direct à la décharge :-)

  26. DeboBrico

    Ahhh mais je suis morte de rire!! Il m’est arrivé presque la même histoire une fois, j’ai seule à la maison avec mon fils enceinte de ma fille quand je vois une souris courir entre le canapé et le meuble télé… J’ai carrément paniquée, j’ai pas peur des souris en soi mais d’une souris chez moi oui!!
    L’amoureux était trop loin, du coup j’ai appelé… mon père qui a rappliqué fissa, avec des graines, des tapettes et toute l’artillerie lourde… J’ai aussi mis un message sur facebook du style « sos je suis seule à la maison avec mon fils et… une souris!! »
    Il a réussi à l’attraper et dans un élan de bonté je lui ai dit de la relâcher dehors, en l’attrapant il lui avait coupé la queue par mégarde… Et devines ce qu’elle a fait la garce, moins de 1h après elle était de nouveau dans ma cuisine en train de pisser sur mes nappes, je l’ai bien reconnu avec sa queue en sang!!
    Rhha ils sont fourbes ces nuisibles!!

  27. Mo_Co

    Hahahahahahaha !!!! Merci Camille dès le matin j’ai vraiment bien rigolé (je crois que ma collègue en face n’a pas trop compris!)
    ça me rappelle cette anecdote de quand j’étais enfant : un rat (ou une souris ou un mulot, je sais plus bien… mais je crois que c’était un peu plus petit qu’un rat) rentre en courant dans notre garage. Et mon papa (qui n’avait pas peur des rats mais avait surtout peur que la bestiole aille se foutre dans un petit coin au fond de son garage duquel il le pourrait plus la déloger :-) ), prenant surement la première idée qui traversait son cerveau (ne jamais écouter sa première idée !!!!) a attrapé MA balançoire en bois, l’a lancé sur la pauvre bête (pile dessus, trop fort mon papa, digne des jeux olympiques de tir à l’arc) et … A SAUTÉ À PIEDS JOINTS sur la balançoire !!!!!!!!!!!!!!!! :-) :-) Je te raconte pas le bruit du craquement des os de la bestiole sous la balançoire, puis l’air de mon pauvre papa (le plus gentil du monde) en soulevant la balançoire et et en découvrant la scène de Dexter qu’il avait lui même créé en réfléchissant trop vite !!!!!!
    Mon père ce héro …. :*

  28. MorganeB

    Ici aussi une histoire de saleté de rat…. l’amoureux en était sur, moi je tentais de me/nous convaincre que ce n’était qu’une mini souris, rien de bien méchant.
    L’amoureux a une frousse de dingue des rats depuis qu’un lui a sauté dessus dans la cave de ses parents.
    Avec le recul, on en rit beaucoup, mais le premier soir quand je l’ai vu descendre avec ses chaussettes au genoux, une frontale, des gants, ses docs martens et une pelle (tenue de combat de dingue), on était sur qu’il arriverai à le chasser…eh bien la saleté est maxi rapide après 2heures rien que des bing, bang et moi qui me disait il va détruire la moitié de la pièce avec sa pelle mais il va l’avoir c’est sur! Que dalle!
    Résultats dès le lendemain, après une nuit top ambiance, l’amoureux va au magasin de jardinerie achète tout les trucs où il y a écris éradication, foudroyant ou autres messages d’espoir et va même narguer les potes de l’autre saleté au rayon animalerie…
    De retour il mine toute la pièce de pâtes bleues, roses, poudres, granules + tapettes, un véritable champs de bataille!
    Jour 1: Que dalle… Jour 2 idem, et jour 3 forcement le jour où l’amoureux n’est pas là, je rentre chez nous et là je le vois, mort (faute aux pâtes foudroyantes je me dis), réflexion faite, il ne peut pas rester là dans mon entrée, faut que je le sorte… pas de contact physique c’est sur, je fais le tour par la grange ,récupère gants + sac poubelle + pelle, re sort me retrouve dans mon entrée la porte ouverte, je m’approche et là, la saleté bouge, reflex je lui met un méga coup de pelle, je suis sonné moins que lui mais quand même et là j’entend une voix « maman, elle fait quoi la dame »… sortie de l’école, la voisine est ses enfants sont eux aussi sonnés, depuis elle doit se dire qu’elle peut surement m’appeler le jour où il y en a un chez elle…

  29. Emily

    Moi aussi j’ai bien ri en lisant ton post, mais je compatis à 100% aussi !
    Il faut dire qu’il y a déjà ce phénomène toujours étrange des enmerdes qui commencent quand l’homme est loin, ici c’est pareil, je pense qu’on doit pouvoir en tirer une théorie scientifique solide … Je me souviens avec terreur d’un départ de mon homme et de la poignée et serrure de porte HS le soir -même : j’ai dormi plusieurs jours avec un confiturier que je calais tous les soirs devant la porte … délire total, et mes pleurs au téléphone : reviens, on va tous y rester !!! Au sujet des rats,souris … il m’est arrivé un truc atroce il y a très peu de temps : j’ai acheté du sésame bio chez B., c’est tellement bien le bio … et ça coûte pas un bras …, après en avoir tous mangé pendant une semaine je découvre une crotte de souris dans le paquet !!! Non mais horreur totale !!! J’ai cru mourrir, j’ai pensé qu’on était tous à l’agonie, malades au moins du choléra …, j’ai bien sur balancé le dit « sésame bio », fait tourné 3 fois le lave-vaisselle, désinfecté la cuisine … si j’avais bu cramé la cuisine entière je l’aurais fait … Pour moi le bio c’est FINI !
    Courage , courage Camille, et je croise les doigts !

  30. Emily

    Encore moi …, mon fils vient de me dire : et pourquoi pas faire appel à un dératiseur ?
    Les grands moyens quoi !!!
    bises

  31. L'Oursonne

    Aventure tordante à lire!
    Ma mère avait été envahie de bébés souris trop mignons et avait fabriqué un piège gentil pour pas les tuer et les relâcher dans le jardin: une poubelle avec couvercle qui se referme (tu sais celles ou le couvercle se balance d’avant en arrière), à l’intérieur des petites choses trop bonnes…et il y a plus qu’à attendre!

  32. CarOh

    Eurk, ce que tu racontes, c’est mon pire cauchemar. Cela me rappelle le jour où j’ai passé plusieurs heures enfermée dans la chambre de mes parents parce que le chat avait rapporté une souris agonisant dans le salon. Mais au moins c’était une souris. Le rat, je serais décédée… Le rat a l’agonie, c’est tout ce qui me fait le plus horreur. Je compatis fortement, j’espère que vous sortirez rapidement gagnants. Mort au rat.

  33. Eloelo

    Merci j’ai pleuré de rire…. Mes tops  » le rat qui grignote les enfants à l’étage, ton fils qui trouve trop cool tous ces repas dehors et le must, il était mignon papy dormant au milieu des nounours….
    Hilarant…. Bon j’espère que c’est fini cette histoire…

  34. Léa Bonnet

    Bonjour, je crois que J’ai rarement autant ri en lisant un de vos post .
    Ayant eu le même problème que vous, je me permet de partager la solution qui a mis fin au squatt d’un rat chez moi . Les plaques de GLUE .
    Plaque de bois enduite d’une couche épaisse de glue sur laquelle je deposais un bout de chocolat . C’est degoutant et il se peut que le rat mette quelques heures à mourir mais c’est efficace .

    C’est la seule chose qui a réussi à m’en débarasser .
    Je l’avoue mon papa à du se taper 500km dans le week end pour mettre la plaque avec le rat collé dessus à la poubelle et vider ladite poubelle .

    Bon courage à vous

  35. Cindy

    Je suis dans mon bureau, au boulot, en train de lire cet article et je suis en train de pouffer de rire en me cachant de mes patrons ! Merci pour le fou rire… Mais d’un coté je comprends que bien de trop cette phobie ! J’ai vu il y a deux mois une souris dans mon garage et depuis je file récupérer ma voiture a une vitesse folle et après avoir lu cet article je me sens quand même vachement moins seule ! alors MERCI

  36. Alex

    Trop drôle !!! J’ai ri !!
    J’ai la même phobie, je m’imaginais, j’ai eu des frissons, la chair de poule….

  37. Aurore

    Ahahah, j’ai bien ri ! Moi je suis une grosse phobique des araignées, surtout les grosses noires poilues bien dégueu… Eh ben évidemment, c’est toujours les jours où je suis seule avec les gosses que j’en trouve une coincée dans la baignoire ! Autant dire que les jours-là, personne ne prend de douche avant le retour du mâle…
    Un jour, j’ai appelé mon mec complètement paniquée et l’ai fait revenir d’une soirée dare-dare car j’avais vu un cafard sous le canapé. A peine arrivé, il se couche sous le canap et… avale le cafard (qui n’était rien d’autre qu’un vieux M&M’s) !!! La honte absolue… Il m’en parle encore d’ailleurs (ça fait 14 ans).

  38. La brouette

    Énorme Camille ! Quel texte! Je t’imagine en larme. Le tee shirt star wars en mode mouchoir. Cela nous est arrivé aussi et comme je compatis !
    Rajoute un PS: et tout ça sans fumer une clope! Et tu deviens ma déesse intergalactique à pull bat man!
    Big up à toi

  39. Hélène

    Je compatis, vraiment! on s’est rendues compte au boulot, avec mes chères collègues, que nous avons une invasion de souris (c’est pas aussi gros qu’un rat, je le concède…mais dans une crèche…merde!!). Pas possible de mettre du poison…les saloperies risqueraient de le transporter et d’en laisser traîner et une petite main innocente serait susceptible de s’en emparer et d’en gober (le drame). On a donc installé des pièges: en 15 jours on en a chopé qu’une seule. Elles deviennent difficiles en plus…et arrivent elles aussi à bouffer ce qui se trouve sur le piège sans se faire pincer. Bien sûr, les bigs boss, alertés par mail, font la sourde oreille! j’imagine ici l’intitulé de la déclaration d’accident du travail si l’une de nous se fait pincer le doigt…ça craint du boudin! ;-) ;-) ;-)

  40. sossouli

    Olalala comme je compatis, j’ai encore l’amer & terrible souvenir de quelques jours passés chez mon frère, et d’une souris qui … s’est retrouvée sur ma tête !!!! l’horreur ! ça a duré des jours, (pas sur ma tête hein ! hahaha) je m’étais fait un lit sans faire dépasser le moindre minuscule bout de drap dépasser, de peur qu’elle ne se retrouve sur ma tête encore une fois, ce séjour chez mon frangin a été H-O-R-R-I-B-L-E brrrrr j’en frissonne encore ! on avait inventé des pièges pas possible, car les classiques tapette & bout de gruyère à l’ancienne ne fonctionnent pour ces souris & rats sur-intelligents, à croire qu’ils se modernisent au fur et à mesure des avancées technologiques hein ! ça va finir par nous donner quoi ? des rats mutants ? GLOUPS. Bref nous avions donc inventé des pièges avec des verres et au fond un bout de pomme et un petit tremplin de bois sur lequel il aurait fallu qu’elle grimpe pour se retrouver piégée au fond du verre ! et bien, à peu près comme dans ton histoire, cette petite maligne avait réussi à déjouer notre piège ! le matin suivant, ça donnait ça : tout était tombé et le morceau de pomme envolé ! la garce … le soir c’est en mettant ma chaussure que je la retrouvais, elle a finit par me rendre et hanter mes nuits du coup j’ai piqué une crise de nerfs en hurlant à mon frère de l’attraper et … il réussit … à la coincer, pour la mettre dehors et je n’avais et n’ai toujours pas, de remords. Ahahaha je t’ai écrit un pavé, mais ton histoire m’a fait beaucoup rire et repenser à ma vieille histoire, désolée ! mais j’ai vu que tu en avais fini avec ton hôte indésirable et je suis bien heureuse pour toi :)

  41. Aline

    Hi Hi, je me marre en lisant ton texte. Enfin seulement à moitié car en ce moment on fait la chasse aux souris. Elles viennent la nuit dans le placard du salon ou dans celui sous l’évier. Ces salopes m’ont dévoré quasi tous mes torchons de cuisine, qui sont maintenant plein de mégas trous. En plus d’être immondes, elles sont connes. Oui car elles s’en donnent aussi à cœur joie sur les pochettes plastiques, papiers cadeaux ou autres objets qui traînent dans lesdits placards.

  42. Lo

    Ici pas de rat dans la maison mais des souris assez régulièrement qui rentrent pas où mystère à la saison froide et là c’est la récolte tous les matins dans la tapette qui ne tue pas ! Ben oui ici on les relâche chez le voisin après, petite ballade en voiture et hop adios la souris :) Donc on peut passer à 10 ou 15 voyages et après ça s’arrête :)) Et le chat bouffe ses croquettes tranquillement et ne tue que les souris dehors celles qui sont dans la masion y s’en contrefout :)) Bon courage !

  43. Cath

    Bon alors ce rat ??? Tu l’as eu ???

    … depuis ton post qui m’a fait hurler de rire dans le métro, hier j’ai marché sur une souris morte!!!! horriiiiible!!!!!, j’ai laissé les chaussures dehors, mon mari m’a sauvé et personne n’a volé les chaussures (je crois qu’il faut que j’en rachète ), bref, alors ton rat ? Il est mort ?

  44. amandine

    Bonsoir, quel talent d’écrivain! Moi, je n’ai pas peur des souris ou des rats mais je n’aime pas du tout les voir dans mon intérieur!!! Ce sont pas moins de 11 souris que nous avons eu à la tapette à souris quand nous avons refait notre cuisine!…Puis, un jour on s’est dit qu’on allait boucher les trous par lesquels elles rentraient…Miracle!
    Comme toi, j’étais un peu parano et j’en voyais partout!
    Comme toi, elles arrivaient à choper le bout de fromage sans se faire avoir!
    Comme toi, elles me regardaient carrément pendant le petit-dèj’ en me lançant un « tu ne m’auras pas! »
    Un jour, une s’était faite attraper mais s’était extirpé de la tapette, elle était mal en point, ça m’a fait de la peine mais MERDE!
    Comme toi, je me fous bien des défenseurs des animaux dans un pareil cas! Faut pas déconner!
    En tous cas, tu nous diras où il est parti non?
    Bon courage!

  45. Marjitj

    Mais qu est ce que j ai ri… Je m’y suis vu… Tout pareil (le pull de Batman en moins ;-)
    Mais mon dieu quel courage d arriver à co habiter avec lui et sa tapette sur le dos….
    Vite des nouvelles !!!

  46. belledevilaine

    Ahahaaaa… et lui qui pensait que chez Ritalechat c’était bon accueil et compagnie! :-) :-) :-) Je peux te dire que chez moi c’eut été itou…! Pas de répit pour le rat! Seulement voilà celles et ceux qui sont né(e)s en 1948, 1960, 1972, 1984, 1996, 2008… sont « rat » chez les Chinois!!! On fait comment ?! ;-) ;-) ;-)

  47. magaly

    J arrive un peu tard, mais la seule solution , c est la glue! Les souris et les rats se collent dessus par contre ils ne sont pas morts….c est expérimenté et ça a super bien fonctionné chez moi!

  48. Pingback: DE 2016 IL RESTERA - Ritalechat

  49. Ninou

    Enchantée… je suis arrivée sur ton article et donc ton blog en tapant dans mon moteur de recherche préféré « traumatisée rat mort »… Oui, je suis traumatisée car bizarement… « mon » rat m’attendait… je l’ai retrouvé dans le couloir, mort, et puant. Vidé de son sang… et collé au carrelage (encore une bonne raison de ne pas avoir de parquet) Heureusement… mon chéri n’est pas en déplacement ! Donc merci pour cet article qui pourrait (presque) me faire croire que je suis chanceuse de l’avoir trouvé mort (mais puant encore une fois).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>