septembre 10, 2015

SON RITUEL ANTI LARMES #2

Uncategorized
.

J’avais envie de revenir un peu sur les rentrées successives de Violette, trois en tout, une au jardin d’éveil et deux en maternelle.

Les séparations ne sont jamais faciles avec la petite, ça je l’ai compris bien avant l’école. Sa marraine et sa nounou s’en souvienne encore je pense. Violette avait besoin de manifester vraiment très fort sa non envie que son père, son frère ou moi partions. Pas de jaloux, tout le monde à la même enseigne, si l’un de nous trois quitte son champs de vision (ne serait ce que pour une course) sans lui dire au revoir à grand renfort de câlin, les larmes arrivent.

C’est mignon mais c’est pas pratique voyez ?

En même temps je ne demande pas à mes enfants d’être pratiques, donc j’ai essayé de chercher des solutions.

Pour le jardin d’éveil j’ai TOUT essayé. Le cœur sur la main de marjolie maman, l’album photo en tissu que je lui ai cousu, le nuage de courage et le papillon des champions, les petits dessins d’ève, je lui ai parlé de mes souvenirs d’écolières, je lui parlais de mes maîtresses et de ce que je faisais en maternelle… Rien n’y a fait. Elle était captivée, elle adorait tous ces moments, elle prenait beaucoup de plaisir à m’écouter raconter, coudre, dessiner, mais au moment de quitter mes bras et de rejoindre sa maîtresse c’était la crise.

Vous imaginez votre enfant, agrippée à votre coup comme si sa vie en dépendait et pleurant à chaude larmes ? Et bien vous êtes loin du compte ! Non vraiment ce sont des moments que je ne voudrais pas revivre. Il arrivait que certains matins j’ai une énorme boule dans le ventre à l’idée de ce qui allait se produire encore et encore.

La force de ma fille est qu’une fois en classe c’était terminé. Violette est une enfant extrêmement joyeuse. Violette est une enfant extrêmement tout en fait !

L’idée qu’elle trouverait une solution pour elle même quand elle l’aurait décidé avait fait son chemin. Je découvre cette enfant chaque jour mais je sentais que lui imposer des choses ne servirait à rien.

Et puis l’année dernière à la toussaint, le changement d’école de Sacha a bouleversé notre organisation du matin, nous avions désormais trente minutes en tête à tête avec elle. Son père a eu l’idée de génie d’aller boire un café avec elle. Je vous en parlais d’ailleurs ici. Les pleurs ont cessé le jour même. Nous étions avec elle, nous avions ce rituel absolument génial : un café et un verre d’eau pour elle, avec une paille et on fait la trompette avec le papier. Toujours à la même place et gare à toi papé si tu nous la piques avant qu’on arrive.

Cette année c’est carrément une heure certains matins que nous avons. Alors là c’est la fête, on en profite un peu pour écouter de la musique dans la voiture, on papote et ensuite on s’installe autour de notre rituel au troquet.

Et devinez quoi ? Plus de pleurs, à peine une petite chouinette qui passe très vite dès qu’elle aperçoit sa maîtresse adorée. Ce soir en rentrant elle m’a dit : « Tu sais quoi maman ? L’école, j’adore, même que je la réclame. »

Quand elle a décidé vous voyez.

En photo notre place attitrée, juste à côté du papé. J’adore cette photo avec son mouvement et ses générations qui se mélangent…

Ma Violette et son institution !je sais que je n’étais pas seule  dans ce cas, si pour certains la rentrée en maternelle se fait en douceur, pour d’autre c’est un peu plus douloureux. La chose que j’ai retenue et qui aide, est de beaucoup parler avant l’école, de ne pas laisser s’installer la tristesse et surtout surtout de ne pas faire trop durer les aux revoir. moi je partais très très vite, quite à chouiner à mon tour en sortant!

À très vite.

Camille

 

Article précédent Article suivant

Lire encore...

13 commentaires

  1. Répondre Lili de Jolis Voyages septembre 10, 2015 à 10:05

    C’est une idée que je n’aurais jamais eu et qui est bien sympa, surtout si elle répond aux difficultés que vous avez rencontrés.
    Belle nuit !

    • Répondre Olga septembre 29, 2015 à 11:48

      Super article ! Merci pour ce partage!
      Ma fille va avoir 5 ans, elle est en GS et les 2 premières années de maternel ont été un enfer aussi bien pour elle que pour moi! Pleurs le matin ainsi que dans la journée ! Tous les matins agrippée à mon coup…. Cet année à encore mal commencée… Beaucoup de pleurs le matin, nous dit qu’elle n’aime pas l’école c’est très difficile en tant que parents d’entendre cela a son âge ! Nous lui avons bcp parlé, essayé de comprendre pourquoi cet angoisse de nous quitter, essayer de la rassurer, rien à faire! Mais depuis que mon mari a eu la bonne idée que le câlin c’était uniquement à la maison et juste un petit bisou à l’école, ça va un peu mieux, mais elle prends énormément sur elle pour nous faire plaisir!
      Alors Un Grand merci pour votre article, en le lisant je me suis senti moins seule et me retrouve tout à fait.
      Bravo pour votre blog

  2. Répondre Elsa septembre 11, 2015 à 9:24

    ” je ne demande pas à mes enfants d’être pratiques” => Cette phrase est magiiiiique ! Je vais te l’emprunter si tu permets !

    • Répondre Alice septembre 11, 2015 à 10:48

      J’adore aussi cette phrase.
      Et merci pour ce post tout doux qui rassure mon petit coeur de Maman. Ma “Violette à moi” (une super grande, attention, elle est en GS cette année) a eu des grosses difficultés aussi le matin jusqu’en MS alors qu’elle est rentrée en TPS dès 2 ans et demi. Mais seulement avec moi, avec Papa, ça se passe plutôt bien.
      Un rendez vous avec la maîtresse de MS en février a permis de déverrouiller qq trucs et surtout, c’est son anniversaire des 5 ans qui a tout changé. Elle est devenu grande, dans sa tête !
      Je te rejoins donc bien: rien ne sert de les forcer, c’est quand ils décident nos petits êtres humains !

  3. Répondre Virgie-Monica septembre 11, 2015 à 12:03

    Quel bel article! Merci!
    Pour mon “grand” (6 ans déjà) la rentrée en TPS a été difficile, mais il était souvent malade et manquait beaucoup l’école, je me suis dit que c’était certainement normal. Puis en PS rebelotte jusqu’en mars! Là il a eu un déclic (un meilleur copain est apparu dans l’équation ça aide) et depuis tout va bien!
    Ma petite vient d’entrer en PS (3 ans). Si les 2 premiers jours ont été parfaits (sourire, bonheur, bref, la famille parfaite qui amène ses enfants parfaits tu vois le tableau), la suite a été bien moins idyllique (cris, larmes, et ce dès le moment de quitter la maison). Je cherche moi aussi la solution, à suivre! 🙂

  4. Répondre Youpi ! Retour à l’école ! | Blablabambini septembre 11, 2015 à 2:49

    […] Le rituel anti-larmes de Rita Le Chat […]

  5. Répondre Manuella septembre 11, 2015 à 9:56

    Ca fait du bien de lire que ça arrive aussi chez les autres, et surtout, que ça s’arrête ! Parce que les miennes, elles n’avaient jamais pleuré, et voilà que cette rentrée, elles s’y mettent toutes les 2 en même temps !!! La “grande” est terriblement attristée qu’on ait changé sa meilleure copine de classe (ils ont osé nous faire ça 4 jours après la rentrée !) et la petite ne comprend pourquoi on ne la laisse pas rester à l’école avec sa soeur… Ca fait 2 semaines qu’on me passe le coeur au rouleau-compresseur tous les matins ! Et tu sais quoi… y a pas de bistrot dans mon village !!!
    Mais bon, y a une nounou adorable à qui je peux donner toute ma confiance et un maître ultra-motivé que ma grande adore, alors bon, les feuilles vont tomber et les larmes vont cesser… enfin j’espère !
    Bon WE.

  6. Répondre caroline septembre 11, 2015 à 11:21

    Et comment on fait quand c’est maman qui chouine à la porte de la classe que la maitresse est obligée de refermer sur elle? tu as raison, je devrais aller me le boire ce café… merci pour ce joli texte

  7. Répondre Aline septembre 12, 2015 à 9:17

    Elle est magnifique cette photo. Et je trouve qu’il n’y a pas plus enviable que ce rituel là. Si j’avais un chouette troquet près de mon boulot, je le ferai sans hésitation. Si en plus avec ma fille…

  8. Répondre mamievlin septembre 12, 2015 à 2:06

    C’est une idée géniale, cette pause matinale dans un troquet. Ca va lui faire un super souvenir d’enfance. Et puis si en plus ça permet de calmer son angoisse, c’est vraiment bien. Les miens sont émotifs mais pas à ce point, quelques larmes pour le petit, presque jamais rien pour la grande. Mais rien n’est acquis dans la vie, je garde cette idée de pause-café-verre d’eau pour les prochaines rentrées ! ;o)

  9. Répondre Bouille de Gum septembre 12, 2015 à 10:35

    J’aime beaucoup cette solution, c’est adorable! 🙂

  10. Répondre La Nube septembre 13, 2015 à 7:57

    Et moi j’aime beaucoup cette photo!

  11. Répondre bentleyw décembre 27, 2018 à 9:19

    Hi guys, I am Bentley an expert in content writing.

    I enjoy solving people’s problems and make them happy. That is what I have been doing for many years now.
    I have been writing since I was 12 years old and never knew it would turn out to be a full-time career. I have also been able to handle several assignments that involves writing. And I worked in three organizations as a volunteer to assist people.My interest has always been to help people succeed. And I go the extra mile to make that happen.
    I enjoy writing books and have helped people from countries like Mexico.
    I work with a service provider whose mission is to provide quality papers and make people happy. In fact, many students come to me for professional help on a daily basis because they know I always deliver. And I will continue to provide nothing but the best to build trust like I have been doing for the past few years.

    Expert academic writer – Bentley – //www.mscn.org/]Mscn.org Team

Laisser un commentaire