décembre 31, 2015

LE DERNIER JOUR

LA VIE QUOI !
.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’ai attendu le dernier jour pour reprendre un peu ici. Ce n’est pas le temps qui m’a manqué non, ça on en a eu en pagaille. Ce n’est pas le manque d’inspiration non plus, j’ai ri chaque jour de ces vacances, j’ai râlé, j’ai dormi.

Non. J’ai juste eu envie de ne rien faire de fou. Le temps qui passe doucement ne se partage pas. Il se garde jalousement au creux du cœur pour les jours de moins bien.

Lorsque j’étais enfant je me représentais l’année écoulée comme un long chemin. Un peu sinueux avec des angles pour chaque saison, comme un nouveau départ tous les trois mois. Je le fais encore, ça m’aide faire un bilan de l’année écoulée.

Ici je viens écrire pour partager de jolis moments, je vous épargne les crises, les impôts en retard et les soirées tendues. Les engueulades restent privés, les chagrins et les spleens aussi.

Mon année a été longue et pleine d’embuches. Je l’ai vécue comme beaucoup d’entre nous un peu blessée par un mois de janvier qui nous a pris à la gorge pour nous laisser douloureux et ahuris. Mon année pourtant annonce pour mon foyer de bien jolis nouvelles, comme les crocus qui poussent les cailloux au fond de mon jardin pour fleurir chaque hiver.

Je ne sais pas bien à quel point janvier et Novembre ont marqué nos corps et nos âmes. Je sais simplement que pour moi ils sont là quelque part entre mes cervicales, ou dans le bas de mon dos. Une petite douleur sourde et pesante. Celle là aussi qui miraculeusement me fait sourire encore plus fort lorsque mes enfants sont heureux.

Mes enfants. Mon grand écart d’amour. Mes larmes les plus brulantes et mes plus grandes joies. Cette année je me suis découverte et inventée mère de grand. Quel choc encore, quel revirement. Cette partie de nos vies, je nous la garde aussi, je n’ai pas le recul suffisant pour me moquer de moi même sur ce point là.

Cette année m’a offert de beaux voyages en famille ou avec mes compagnons de blog. Ces voyages qui me tiennent chaud l’hiver, qui m’arrachent un éclat de rire lorsque je m’y attends le moins. C’est ce que je nous souhaite le plus ardemment. Des voyages même pas loin, des découvertes qui nous ouvrent le cœur.

À un moment donné vers l’automne, j’ai commencé à écrire ce genre de post complètement décousus. Celui ci en prend le chemin on dirait. J’aime écrire avec le cœur et les phrases arrivent comme des battements, les unes à la suite des autres sans logique ni fil conducteur.

À un moment donné aussi vous avez été de plus en plus nombreux ici, avec vos wagons de bienveillance pour ma famille et moi. Avec des questions et des critiques aussi. J’aime vos questionnements, pas seulement vos compliments. J’aime débattre et avancer. Et cette année a amorcé aussi le temps des remises en questions. Nous continuerons en 2016, ça j’y tiens beaucoup.

Mon chemin imaginaire pour cette année est flou.

Il n’y a rien de défini et de définitif. Les grands bonheurs se mélangent aux chagrins pour former une boule emmêlée et difficilement déchiffrable. Alors je vais vivre ce dernier jour comme toute cette année. Heure par heure en prenant le temps de sourire et d’aimer. Et ce soir je balaierai d’un baiser sur la bouche cette année de montagnes russes et je planterai mes yeux vers 2016.

Je vous souhaite de passer une journée sans prise de tête, une belle soirée ce soir, aussi douce que possible.

Et pour l’année à venir je vous souhaite de l’amour, de la confiance en soi, toute la lumière possible et des jours heureux. Des fous rire, et des siestes crapuleuses et des grasses mat aussi.

Je nous souhaite à tous un France plus douce, pansée de ses plaies et tolérante. Et tolérante.

Je vous embrasse fort, les fidèles, les de la première heures, les silencieux et les petits nouveaux. Les francophones et les autres. Je vous embrasse et je vous dis comme par chez moi.

Bon bout d’an.

Camille

PS: les photos en pagaille, je les pose là. À elles seules elles résument ces vacances pleine de vie et de riens.

Article précédent Article suivant

Lire encore...

29 commentaires

  1. Répondre Ana from gbc décembre 31, 2015 à 12:31

    Le plaisir de lire tes jolis mots : belle année à toi, Camille, et à ton amour de tribu !

    • Répondre ritalechat décembre 31, 2015 à 2:16

      merci merci merci !!!

  2. Répondre Eve décembre 31, 2015 à 12:46

    Elles sont belles tes photos. Continue d’être toi, j’aime ton écriture, ta franchise et ta bienvellance.
    Best blog of 2015 😀

    • Répondre ritalechat décembre 31, 2015 à 2:16

      toi même tu sais ma patate chérie !!!

  3. Répondre Anne décembre 31, 2015 à 1:05

    Quel plaisir de te lire tout au long de tes posts, de voir l’ouverture d’esprit de toute ta petite famille !!! Merci pour ces bons moments je te souhaite une très belle année 2016 et à nous tous une année paisible ! Nous elle sera forcément bonne car un petit bébé viendra agrandir notre famille d’ici quelques jours !

    • Répondre ritalechat décembre 31, 2015 à 2:15

      Oh oui une année paisible ce serait chouette un peu! Et puis pour toi, une naissance! quelle belle nouvelles. Belle rencontre avec ce bébé tout neuf, et bon réveillon!

  4. Répondre Charlotte décembre 31, 2015 à 1:22

    Merci Camille. C’est un régal de te lire, c’est souvent émouvant, régulièrement énergiseant et inspirant et toujours bienveillant. Pour sûr en 2016 je continurai à te suivre. On ne se connaît pas mais je t’embrasse tendrement toi et ta tribue fabuleuse.

    • Répondre ritalechat décembre 31, 2015 à 2:14

      je prends les bisous!! merci à toi pour tes commentaires toujours supers sympas!

  5. Répondre morgane décembre 31, 2015 à 2:03

    Tes mots sont toujours aussi justes je t’ai découverte cette année et j’adore te lire alors je serais heureuse de retrouver ton blog en 2016.
    Beau réveillon à toi et ta jolie famille

    • Répondre ritalechat décembre 31, 2015 à 2:14

      Merci beaucoup! à toi aussi, beau réveillon…

  6. Répondre Lucie décembre 31, 2015 à 2:18

    Bravo pour ces mots posés là et qui résume un peu nos voeux à tous. Cette année sera à jamais dans nos mémoires et on continuera de (sur)vivre. Belle année à toute ta famille!
    Ps: pas de problème pour les photos sur mon portable!

  7. Répondre solenne décembre 31, 2015 à 2:35

    C’est toujours un tel plaisir de te lire ma Camille!! Nos moments passés ensemble sont rares mais j’espère qu’on se verra très bientôt!! Je te souhaite une belle fin de 2015 et une merveilleuse 2016, ne change rien, tu es géniale ainsi que toute la famille.
    Je vous embrasse tous très fort et bon révéillon!

  8. Répondre Aurore décembre 31, 2015 à 2:44

    Merci pour ce joli post de fin d’année.

    J’ai passé un noël morose alors que rien ne pouvait justifier autant de tristesse, de moqueries et de moments sans joie même pour les enfants. Bref une belle-famille qui va très mal…et qu’on ne peut pas aider malheureusement

    Je compte bien me faire un nouvel an plein d’amour avec mes enfants juste eux et nous j’ai tant envie de commencer 2016 par un moment doux et joyeux.

    2016 sera l’année de la bienveillance, du vivre ensemble, et d’amour car l’amour c’est gratuit et ça n’a pas de prix en même temps.

    Merci pour tes jolis posts, de faire partager tes bons moments, de voir tes enfants si beaux grandir et ta jolie famille atypique qui tient encore mieux que n’importe quel arbre centenaire..

    Bon réveillon et que tes voeux se réalisent

    Bisous

    Aurore

  9. Répondre La vie en Tisanie décembre 31, 2015 à 2:44

    C’est toujours un tel plaisir de lire tes mots, même (ou peut-être surtout?) quand ils sont décousus! Excellente année 2016 Camille!

  10. Répondre Rosy décembre 31, 2015 à 3:31

    Je découvre ton blog aujourd’hui, tout nouvelle à te lire sur ton compte Instagram…J’aime beaucoup ton écriture et te souhaite une belle fin d’année 2015!
    Au plaisir de te lire ici ou sur Instagram…
    Rosy (IG chezrosy)

  11. Répondre Mafavic décembre 31, 2015 à 3:32

    Bon réveillon à toi Camille et aux tiens.
    Reviens vite avec tes mots qui font réfléchir et font du bien, la bienveillance toujours en étendard.
    Nous serons ici aussi contents de dire aurevoir à cette année difficile qui aura esquinté beaucoup de monde autour de nous et nous aura moyennement épargnés nous-mêmes, le seul mérite de 2015 aura été de m’obliger à me recentrer sur mes essentiels.
    Reviens vite avec tes laines, tes réflexions, ton humour et tes enfants qui grandissent.

  12. Répondre Joelle décembre 31, 2015 à 4:50

    Merci pour ce beau billet,comme un épilogue à cette année 2015, merci pour tous vos jolis mots qui ne cessent de me toucher… De notre coté, cette année 2015 aura été difficile avec des mauvaises nouvelles et des épreuves à surmonter, mais cela permet aussi de vivre encore plus fort les bons moments qu’elle nous à offert…puis de les garder dans un coin de sa tete et de son coeur, heureusement les enfants et la famille sont une source intarissable de joie et de bonheur ! Je vous souhaite une année 2016 pleine de belles choses pour vous et vos proches !

  13. Répondre Marie décembre 31, 2015 à 6:12

    Quel bel article. Moi aussi je me sens indéchiffrable pour 2016. Le flou. Alors comme toi je prends le temps et je profite juste des petits bonheurs. Plein de bisous à vous tous.

  14. Répondre MamaCami décembre 31, 2015 à 6:15

    Et bien moi en cette fin 2015, et après avoir savouré les mots et les photos de ton dernier billet de l’année, j’ai envie de te dire merci. Merci d’être là aussi souvent, aussi généreusement, aussi gaiement, Merci de nous toucher, nous émouvoir, nous faire marrer, Merci de tes textes, de tes photos, Merci de nous faire partager les jolis moments de ta vie de famille et Merci aussi de la belle énergie qui transparait au travers de ton blog. Bien souvent, quand j’ai le blues, j’aime bien venir ici, ton petit monde est tellement vivant, coloré, et joyeux! ça me donne la pèche 🙂
    Bref, merci à toi de continuer en 2016! Parce que mine de rien, ça demande du temps de tenir un blog.
    Bon bout d’an et bon réveillon!
    Bises

  15. Répondre TIC tics décembre 31, 2015 à 7:04

    Je me sens toujours un peu “voyeuse” quand je lis un de tes posts mais j’aime partager ta vie et sa vision si belle et heureuse !
    Tu me rassures presque en disant qu’il y a aussi des crises !! je n’osais y croire !! lol !
    366 jours l’année prochaine, de quoi avoir un paquet de belles aventures !!!
    Belle soirée et plein de bonheur serein !!

  16. Répondre L'Oursonne décembre 31, 2015 à 7:36

    Je fais partie des “ptites nouvelles” ici. Je t’ai découverte il y a une semaine au gré de mes vagabondages sur internet.
    Ca fait plaisir de voir qu’il y a encore des gens comme toi sur la blogo qui partagent des moments de vie, des vrais émotions, des pensés fouillies…c’est ça que j’aime. C’est aussi admettre que notre vie derrière le blog/l’écran ne se résume pas à ces belles photos léchées qu’on fait mais qu’il y a parfait des rêves brisés, des jours sans…
    J’aime bien ton blog et il fait maintenant partie de ma listes de blog que je consulte chaque jour…2016 sera donc pour moi en compagnie de Rita le chat!

  17. Répondre Lulu La Lucette janvier 1, 2016 à 7:28

    Moi je me régale à chacun de tes articles! Tu fais partie de mon rituel du matin, un thé, des tartines et un ptit tour chez Rita et les autres! Tes mots me prennent aux tripes, me font rire, sourire, me tirent bien souvent une larme… Tu as toujours une gentille attention, une petite réponse, alors merci♥
    Très belle année 2016 à toi et ta famille Camille

  18. Répondre Marie janvier 1, 2016 à 11:15

    Je fais partie des silencieuses.
    Mais aujourd’hui j’ai envie de te souhaiter une belle année 2016.
    Tu fais aussi partie de mon quotidien, j’aime te lire, ta joie de vivre et il n’est pas un article qui me laisse insensible.
    C’est bon de partager ton expérience de maman et tu m’aides, sans le savoir (ce ne sera plus vrai) à vivre plus sereinement ma propre vie de maman, un peu à l’image des petits bouts de laine avec lequels tu construits de douces couvertures, je pioche un peu chez toi et ailleurs des bribes qui font de moi la personne plus épanouie qu’hier et un peu moins que demain.

  19. Répondre Marjoliemaman janvier 2, 2016 à 10:28

    Comme je l’aime ce billet plein de toi. Comme je l’aime 2015 pour avoir eu le bonheur de te rencontrer. Mille baisers et belle année Camille.

  20. Répondre papeline janvier 2, 2016 à 4:16

    Un texte très émouvant et pudique à la fois, que j’ai lu de la première à la dernière ligne, le mois de janvier est fait de voeux et d’espérance, alors je vous souhaite une belle année apaisée.

  21. Répondre Anne flore janvier 4, 2016 à 8:24

    Merci pour tes mots…toujours si justes et touchants. .je te suis avec assiduité tant ici que sur IG. ..je ne prends pas toujours le temps de commenter. .mais c’est un bonheur de partager tes moments de vie. .t’es enfants sont bien chanceux. ..belle année chère Camille. .je t embrasse

  22. Répondre LekiLuLi janvier 4, 2016 à 8:27

    bonne année chez vous 🙂

  23. Répondre Stefanny janvier 6, 2016 à 11:34

    Bonsoir, je fais partie des silencieuses mais fidèles lectrices et là je viens de rattraper mon retard, je n’étais pas passée ici depuis les vacances…
    Je vous souhaite une belle et douce année. Et j’en profite pour dire merci tout simplement, pour tout ce partage, ces textes qui sont remplis d’émotions. Merci.

  24. Répondre Plancke janvier 9, 2016 à 7:44

    Camille, où Ma Rita Le Chat 🙂 ….il est tôt, je pourrais dormir mais non, je préfère te lire….tu m’apaises, tu me fais rire et tu redonne la force d’y croire, d’y arriver….oui, cette année fut difficile, je suis également blessée par ces événements terribles, pourquoi tant de haine, d’idioties, de barbarie …..un travail dans lequel je ne me retrouve plus, des kids encore petits…….mais, je me relève, je t’ai à côté de moi….et je retrouve le sourire ……merci Camille, je te souhaite une belle année 2016 ! Sandrine.

Laisser un commentaire