septembre 28, 2016

SES MOTS : ELLE EST OÙ LA GRAINE DU PAPA…

KIDS
.

Nous étions dans la voiture toutes les deux. C’est en général dans ces moments là qu’elle entame des discussions sérieuses.

La notre a commencé comme ça :

– En fait je crois que je vais d’abord faire une petite sœur et après un grand frère. Oui c’est mieux dans ce sens.

– La petite d’abord ? Tu es sure que c’est possible ?

– Ben oui une petite sœur en premier, parce que les grands frères parfois ben… bonjour quoi …

– Le truc, ma puce, c’est que forcément ton premier enfant sera le grand tu vois ?

– Ah oui… Bon ben alors je ne ferai que des filles, les garçons c’est vraiment trop embêtants de toute façon, ça sert à rien dans la cour, sauf à se bagarrer.

– Oui mais sans garçon, on aurait un problème tu ne penses pas ?

– On pourrait pas faire les bébés ! Il faut la petite graine pour faire des bébés. Ben écoute maman, je vais trouver la solution. Je vais faire les bébés avec moi-même et me mettre la petite graine dans le ventre voilà c’est tout.

– Ben non c’est pas possible, tu n’as pas de zizi de garçon…

– …

-…

– ATTENDS ! Mais elle se trouve où EXACTEMENT la graine des papas ?

C’est à ce moment précis que j’aurai voulus que son père soit là, que j’ai bien pensé lui faire le coup de la cigogne, du chou et de tout le bordel, que j’ai bredouillé, un peu, et que j’ai finalement fait comme pour son frère. je lui ai dit la vérité toute nue. Je lui ai parlé de sexe masculin, de zizi, de zigounette, c’est évidemment très vite parti en cacahuète à base de «  Mais COMMENT il la met dans le ventre  la petite graine ALORS ?!?! ». Je lui ai parlé posément en laissant mes joues rosies au dernier feu vert… Ça parlait amour et plaisir et câlin, avec des mots pour une bientôt six ans.

Elle a bien tout écouté, elle opinait du chef avec ses deux grands yeux ronds. Je lui ai demandé si elle avait encore d’autres questions…

– C’est trop dégoutant votre truc là. C’est réglé, j’aurai pas d’enfant, pas question qu’on me parle de graine d’accord ?

Voilà.

C’est ainsi que ‘ai expliqué précisément à mon enfant comment on faisait les bébés. EXACTEMENT. Ça c’est fait j’ai envie de vous dire, Deux gosses, deux fois les explications “papa dans maman” C’est bon j’ai donné! Vous noterez que les deux fois, les pères n’étaient pas là… Comme c’est BIZARRE !

Bisous tout le monde!

 

Article précédent Article suivant

Lire encore...

22 commentaires

  1. Répondre Mahie septembre 28, 2016 à 8:51

    Tellement mieux de ne pas leur mentir ou de leur raconter des histoires abracadabrantesques, Victoire ne s’y est pas trompé, elle t’a écouté, elle a compris, tout compris mais à cet âge BERK BERK les garçons …..

  2. Répondre Je ne suis pas une poule septembre 28, 2016 à 8:59

    Ahaha! J’ai bien ri! Ouuh que je suis pas prête pour ce genre de question…. Heureusement que Bébou n’a pas encore l’âge… Surtout que nous on va devoir expliquer, en plu, pourquoi papa n’a pas pu mettre la graine dans maman et que tout ça a eu lieu au laboratoire de PMA… Ca promet tout ça…

  3. Répondre DeboBrico septembre 28, 2016 à 9:39

    Mon grand aussi m’a posé ces questions dans la voiture… Je crois que c’est stratégique. Ils savent qu’o ne peut pas se dérober. Moi aussi je lui ai dit la vérité toute crue… jusqu’au moment où on est arrivé au “ben le zizi il pose la graine dans la zezette”… gros blanc. “Ah ok…. ” “ça te gène cette idée?” “non ça ira, mais plus besoin d’en parler, d’accord?!” 😉
    Bref les gosses quoi!
    Et ma petite qui me balance cette semaine “J’ai bien réflechi, je vais faire un bébé avec papa, c’est plus simple car c’est déjà mon amour… de toute façon on sera bien obligé parce que toi t’es trop vieille pour avoir un bébé dans le ventre”
    … bref on est pas sorti!!!

  4. Répondre Celine septembre 28, 2016 à 9:49

    Ce moment de pur bonheur après une journée de merde vous à ete offert par Sainte Rita !

  5. Répondre Lili et ses filles septembre 28, 2016 à 10:06

    Ah, ah, j’adore ! Ici, pour ma 5 ans, j’ai eu droit à “ils sortent comment les bébés ? ” (et papa n’était pas là non plus, comme par hasard …) . Et j’ai également opté pour la vérité toute crue ^^ Elle a eu l’air de trouver ça un peu bizarre, un peu dégoutant, mais ça s’est arrêté là, elle était satisfaite de ma réponse. J’imagine que celle-ci sera ma prochaine question, je me prépare donc 🙂

  6. Répondre Daphné @ Be Frenchie septembre 28, 2016 à 11:23

    Ca doit papoter grave dans la cour de récré depuis la rentrée; j’ai exactement les mêmes questions à la maison.

    Sauf que le mien a voulu aller acheter un sachet de petites graines de papa.

  7. Répondre Isa-monblogdemaman septembre 29, 2016 à 4:09

    “Pas question qu’on me parle de graine”. Alors là, c’est bien joué. Des cheveux blancs en moins !

  8. Répondre ellea40ans - Stephanie septembre 29, 2016 à 7:20

    Coucou. C’est toujours un grand moment ce genre de conversation. Ma fille qui avait à l’époque à peut près le même age que la tienne, me demande comment on fait les bébés. Je lui répond vaguement, que c’est le papa qui donne la graine à la maman. Aussi sec elle demande a son papa, qui était dans une autre pièce, de me donner une graine. LE papa lui répond qu’il peut pas parce qu’il les a perdu. Elle arrive en me disant ” maman, papa a perdu les graines, il faut que tu demandes a papi !” 😉

  9. Répondre Céline L septembre 29, 2016 à 8:20

    Bonjour,
    Moi aussi je suis passée par là avec 2 garçons. Un jour, mon fils revient avec un livre de la bibliohèque “le parcours de Paolo”, un spermatozoïde qui devient petite fille. ce livre est vraiment bien fait. ce qui est marrant, c’est qu’un jour leur papi parlait de cette fameuse petite graine, et mon fils lui répond “mais non, c’est un spermatozoïde!”.

  10. Répondre Virginie septembre 29, 2016 à 8:29

    Enorme 😉
    Une fois on est entrés aussi dans cette conversation avec mon grand, il a éclaté de rire… et mon mari m’a regardé de loin d’un air de dire “débrouille toi pour te sortir de là maintenant que tu as commencé…” 😉

  11. Répondre Bricole septembre 29, 2016 à 9:08

    Ah, ah, ah ! Et oui les papas ne sont jamais là au moment de LA question : “mais en vrai elle arrive comment la graine”.
    J’avais brodé un truc autour du câlin de sexe !

  12. Répondre emiliemilie septembre 29, 2016 à 9:31

    J’ai eu la chance de délivrer les mêmes explications, le papa était aussi absent. Un jour, mon fils m’a demandé, alors qu’une amie a eu un bébé “surprise”, pourquoi le papa il a mis sa graine dans le ventre de la maman, s’ils ne voulaient plus d’enfant!!! euh comment dire, parfois le papa dépose sa graine et c’est pas uniquement pour avoir un enfant…

    • Répondre Alice septembre 29, 2016 à 4:10

      Ah ah, on a eu le même genre de question de mon plus grand (8 ans quand il a posé la question). “Mais si vous faites du sexe (en mode calin, quand les 2 personnes sont amoureuses tousse toussa) pour avoir des bébés, vu qu’on est 2 avec ma soeur, vous l’avez fait 2 fois ?”
      Ben oui, voilà, 2 fois …

  13. Répondre Laura septembre 29, 2016 à 12:54

    Oh mais c’est sournois de poser la question en voiture ! Le piège !
    Je trouve que tu t’en es très bien sortie, tellement que je vais essayer de garder tes mots dans un coin de ma tête pour les resortir le fameux jour où 🙂

  14. Répondre Clairette septembre 29, 2016 à 1:07

    Mdr!! J’ai fait exactement comme toi avec ma fille vers le même âge… et ça s’est très bien passé avec elle, elle était contente d’avoir une réponse de grande!! Par contre, le lendemain à l’école, les mamans m’ont fusillé du regard parce que ma puce avait expliqué tous les détails à ses copines pendant la récré !! ^^ hihihi

  15. Répondre Alexandra septembre 29, 2016 à 3:39

    Hihihihihi la mienne de bientôt 5 ans (et qui souhaite une petite soeur) à parler à son papa : Tu sais Alice elle m’a dit qu’elle allait nous trouver une petite graine, bah oui elle a déjà une petite soeur elle !!
    On a rit, beaucoup …
    Ils sont tellement mignons …

  16. Répondre liliceline34 septembre 30, 2016 à 6:51

    Exactement pareil pour mon grand. Dans la voiture en tête à tête, sans papa. “Mais comment il fait le papa pour rentrer la petite graine dans le ventre de la maman?” Et pareil j’ai dit la vérité et il m’a fait “aaaahhh” en gloussant 😉

  17. Répondre C septembre 30, 2016 à 1:49

    hahaha je rigole et je compatis, on y est toutes plus au moins passées…je peux t’anticiper que la version plus détaillée pour les ados en abordant préservatif et tout n’est pas mal non plus ha ha ha…enfin, après mon joli discours, j’ai dit à mon fils que j’étais aussi gênée que lui, du coup on a rigolé un bon coup ensemble et je crois que le message qu’on pouvait parler de ça aussi est passé. Enfin, j’espère sinon c’était un grand moment de solitude pour rien!
    Bon weekend à toutes et à tous, avec ou sans petite graine

  18. Répondre Hélène octobre 3, 2016 à 6:32

    Excellent! Ma grande avait posé la question à ma mère…qui a été très cash (je me souviens très bien de ses explications bien cash aussi quand je lui ai posé des questions sur la chanson Fernande de Brassens quand j’étais petite…;-) ). Je pense que les explications lui ont convenu…elle n’en a plus jamais parlé! (ou alors elle est traumatisée, j’hésite). Ma bientôt 5 ans quant à elle est à fond sur la mort en ce moment: elle ne veut pas d’enfants parce qu’elle ne veut pas grandir parce qu’elle ne veut pas que son père et moi mourrions…j’aurais préféré qu’elle me demande comment on fait les bébés!

  19. Répondre La tambouille de Bouille octobre 4, 2016 à 6:15

    Je trouve ça tellement chou!
    Même si j’avoue que je n’ai pas hâte que les loulous me posent ce genre de question (j’ai un peu de marge, le plus grand à 2 ans et demi ah ah ah)

  20. Répondre moomin_mamma_ octobre 5, 2016 à 11:51

    Pardon de faire la rabat-joie, mais si le monde commençait enfin à expliquer aux enfants que les pères ont une moitié de graine, et pas une graine. On est pas juste du bon terreau…. bon sang de boué!
    Et non, ce n’est pas que de la rhétorique.
    *rabat-joie-power* à vot’ service 😀

  21. Répondre Ne dites plus « le papa met la petite graine  mais dites… avec Françoise Héritier (2/2) | «Singulier masculin septembre 4, 2017 à 6:35

    […] fait, je ne sais pas si cette expression est encore utilisée (en vérifiant, par exemple ici, je vois qu’elle circule encore parmi les enfants, et que les parents ont tendance à […]

Laisser un commentaire