mars 24, 2017

Une histoire Insta. L’as du volant

J'ÉCRIS
.

Je venais juste de récupérer les pinsons, je roulais au pas dans un embouteillage nîmois de fin de semaine. En accordéon, avance un peu, arrête toi, avance un peu. Nous étions tous proches de chez nous à un carrefour un peu difficile. À un moment à force d’avancer je me suis retrouvée au milieu du carrefour pile au moment où comme par magie tout s’est débloqué. Vous voyez de quelle situation je parle?

Déjà très engagée j’ai passé la première et j’ai continué mon chemin. Furieux un homme est arrivé par ma droite dans sa voiture bleue électrique et a pilé à deux centimètres de ma portière passager avant. Là où était installé mon fils.

Techniquement je lui ai grillé la priorité. Dans les faits, c’était un malheureux effet de l’embouteillage.

J’ai baissé ma fenêtre, j’ai commencé par m’excuser de mon impair malheureux et je lui ai dit à quel point son intimidation était dénuée de sens et idiote. À quoi cela lui servait il de me faire peur ainsi? Je lui ai aussi expliqué que j’avais dans cette voiture deux enfants qui ont sursauté de trouille en voyant arriver pile de leur côté un bolide furieux. Il a esquissé un sourire provocateur et narquois. Celui qui te crache à la tête: mais oui, mais oui, pauvre cône. Je suis partie. Tremblante.

Après avoir hurlé de rire parce que je venais de grommeler dans ma barbe un joli nom d’oiseau qui commence par C, mon grand a dit à sa soeur ” Tu vois ça Violette, si maman avait été un homme, jamais le monsieur ne l’aurait intimidé comme ça. C’est ça le sexisme Violette.”

je suis heureuse de ce que devient ce petit homme là. Tout n’est pas perdu n’est ce pas?

Le couillon à la voiture bleu n’a qu’à aller se faire cuire le cul, moi j’ai ma soirée parisienne d’hier soir avec Durance et mes copines. Et c’était bon et c’était beau. Bien plus beau qu’un sale type au volant qui pense qu’il a plus grosse que les autres. La voiture.

Article précédent Article suivant

Lire encore...

2 commentaires

  1. Répondre Elodie mars 25, 2017 à 8:37

    The apple doesn’t fall far from the tree 😉

  2. Répondre Je ne suis pas une poule mars 26, 2017 à 2:00

    Tu as de quoi être fière de ton fils. Il a l’air d’être un jeune homme intelligent, indépendant et libre. Je plussois Elodie, plus haut, car tu n’y es pas pour rien <3

Laisser un commentaire