décembre 5, 2019

L’urgence de l’aquarelle

J'ÉCRIS
.

Un jeudi comme des vacances. Suspendu.

Depuis plus de trois ans et demi que j’ai arrêté de fumer c’est la première fois que j’ai un gros rhume, je l’ai senti venir mais il est allé plus vite que mes remèdes de grand mère. Ce matin à la faveur d’une torpeur incontrôlable j’ai décidé de sortir le joker de l’année. C’est un peu tôt je sais mais tant pis, j’étais si fourbue que je me suis trainée jusqu’à l’emploi du temps du grand pour vérifier qu’il n’avait pas d’évaluation importante et je suis allée border la petite. Il est tôt ma puce, mais aujourd’hui on reste couchés. C’est joker. Elle m’a dit merci dans un sourire endormi et s’est retournée en s’enveloppant de sa couette.

Le grand a émergé à huit heures et disant “Heuu M’man c’est huit heures, c’est joker aujourd’hui?”

Ma maman me faisait ça, juste une journée sans école, rien de grave en somme, juste des souvenirs qui restent, un farniente inattendu en pleine semaine d’un automne frisquet. C’est rare et impromptu, c’est d’autant plus précieux.

J’ai sorti mes mouchoirs en tissus, je suis allée cueillir du thym pour m’en faire une tisane (merci maman Ève pour m’y avoir fait penser), les enfants ont regardé des épisodes de Friends, on a vaguement mangé. À un  moment j’ai su que je me trainerai toute la journée et j’ai appelé mes parents pour qu’il prennent le relai…

Il sont venus pour le gouter. Ils ont pris les enfants et je me suis reposée.

Et puis j’ai peint. Comme une urgence de colorer cette jolie carte de mon calendrier de l’avent. Je n’avais que ça en tête. J’ai trouvé les bonnes couleurs et le pinceau le plus fin. Je me suis assise à la table de la cuisine avec un petit verre d’eau pour diluer les pigments. C’était doux ce minuscule moment rien qu’à moi. Et ça venait parfaitement compléter le bonheur que j’ai chaque jour de toute ma vie à activer mes mains pour fabriquer, coudre, faire des jetés de laine ou écrire des mots.

C’est joker aujourd’hui mais c’était loin de ne servir à rien. Il la fallait cette journée off, j’en avais besoin.

Les années qui passent  et qui commencent doucement à se voir autour de mes yeux ont ça de bon, elles m’autorisent à m’autoriser, sans honte ni culpabilité.

Cette carte peinte symbolise ça. Un jeudi un peu pourri à avoir la tête dans du coton mais à en apprécier chaque moment.

Je vous souhaite des joker, des levage de pied, des vies sur pause et des jeudi à ne rien faire d’autre que ce qui doit sans que cela ne coûte trop.

Je vous embrasse un peu de loin. Faudrait pas que je vous refile mon rhume.

Ps: Si vous hésitiez cette année, n’hésitez plus l’année prochaine, le calendrier de l’avent Chouette Kit est parfait pour faire une pause dans une journée marathon, redonner confiance et s’aimer mieux. Oui oui. Rien que ça.

 

Article précédent Article suivant

Lire encore...

8 commentaires

  1. Répondre Marie Bambelle décembre 5, 2019 à 8:30

    Ils sont doux ces mots, et comme souvent, ils tombent à point pour moi. J’ai des articles à écrire, j’aurais dû sortir marcher, mais j’ai passé la journée à dessiner en écoutant des podcasts et en regardant des séries. Et ce soir, repas crêpes. Boum, joker. On verra le reste demain.
    Bonne soirée Camille, qu’elle soit douce.

  2. Répondre Céline / Shalima décembre 6, 2019 à 7:30

    Je m’accorde parfois des journées off, après un week-end qui a passé trop vite, ou après une grosse période de boulot. Mais pas si souvent en fait, et les enfants c’est uniquement quand ils sont malades. Mais ils l’ont eu hier, leur journée joker, avec la grève, et j’ai bien envie de m’en prendre une aujourd’hui…
    (Je regrette de ne pas avoir craqué sur le calendrier Chouette Kit cette année, il y a l’air d’avoir plein de couture, et c’est ce que je préfère ! Quelle bonne idée cette aquarelle, je vais colorier mes anciennes cartes !!)
    Bisous doux !

  3. Répondre Florence décembre 6, 2019 à 10:27

    C’est ça !! Depuis que je suis malade je vis mes journées comme ça !! Des journées joker ,comme un pied de nez à la mort . Même pas peur et beaucoup de joie et de plaisir. D’ailleurs je vais de mieux en mieux et toc !

    • Répondre Florence décembre 6, 2019 à 10:29

      Zut j’ai oublié de gros bisous 😉

  4. Répondre Florence décembre 6, 2019 à 10:28

    Zut j’ai oublié de gros bisous 😉

  5. Répondre Marjolaine Solaro décembre 6, 2019 à 10:33

    Elle est jolie cette idée de joker et ça doit faire tellement de bien…
    Ici ça a été une balade accordée alors que je n’avais pas le temps. En fait je l’avais ce temps et la balade avec mon amie était magnifique.

  6. Répondre lavieacinq décembre 9, 2019 à 9:11

    Concept adoré ici aussi! Et comme toi, l’âge venant je ne ressent plus de honte ou de culpabilité!

    Une journée de classe en moins, cela ne porte à aucune conséquence! Jeudi, ma collégienne avait seulement une heure de cours le matin de 8h30 à 9h30. Je lui ai simplement dis la veille qu’elle pouvait rester au lit et se lever quand elle le souhaitait! Ma lycéenne n’avait pas de cours (profs en gréve). Du coup, elles se sont fait une journée à la cool (en matant Friend’s aussi, grandes fanes ici!!) et en faisant des cookies pour les courageux qui sont quand même aller travailler (mon chéri, mon grand garçon et moi)!
    Quel bonheur de rentrer le soir, de les trouver heureuses d’avoir partagé cette journée entre elles, d’avoir partagé un truc ensemble et de voir nos sourires!

    Moi, j’appelle ça du bonheur volé au quotidien (qui nous bouffe vite faut dire!!!) 🙂

    Je ne le fait que très rarement, mais à chaque fois, se sont des souvenirs qui me réchauffent le coeur (la dernière fois, c’était l’année dernière pendant un gros épisode neigeux où je me suis retrouvée juste avec mes deux fifilles pour une parenthèse enchantée, un moment de pur bien être)!

  7. Répondre Léa décembre 21, 2019 à 8:19

    Bonjour question un peu hors sujet : que me conseillez vous comme matériel d’aquarelle avec petit budget. Svp
    C’est tellement bon de déculpabiliser bravo ce n’est pas toujours facile de s’écouter et de s’accorder des petits moments à soi.

Laisser un commentaire