avril 20, 2020

Mon organisation pour la couture de masque.

Couture, DIY
.

Voici mon organisation pour la couture de masques. Vous avez envie d’être efficaces et rapide? Voici comment je m’y suis prise. Vous verrez à quel point avec un peu d’organisation on gagne un temps fou.

MISE À JOUR LE 30/04/2020 : modification et simplifications de certaines étapes, notamment celles des coutures, toujours dans l’idée de gagner du temps.

Vous m’avez souvent demandé sur insta d’ou venait le patron. C’est L’atelier des gourdes qui s’est occupé de “traduire” et retranscrire les recommandations de l’AFNOR et c’est là-bas que vous trouverez toutes les ressources nécessaires. Son travail est remarquable.

Ici vous allez apprendre à vous organiser pour coudre des masques en nombre dans un minimum de temps. Ici l’atelier tourne à plein tube pour mes proches et pour les personnes dans le besoin.

Faire le tri dans ses tissus.

Commencez par faire un tri de vos tissus. Cherchez d’une part un uni dans vos draps ou votre stock de tissu puis intéressez vous aux motifs. Farfouillez dans vos chutes, c’est le moment de tout liquider. Un fois votre choix fait, Lavez tout à 60 degrés et repassez les tissus. C’est la température à laquelle vous laverez ensuite vos masques. Il faut que vos tissus tiennent le coup.

Le secret pour bien s’organiser pour coudre des masques.

Le secret réside à travailler à la chaîne comme dans une vraie petite usine de production. Sauf vous faites tous les postes.

Voici comment dans l’ordre je procède.

  • Coupe des tissus.
  • Marquage des repères. (EDIT : vous pouvez désormais zapper cette étape)
  • Repassage des plis.
  • Couture. (Je vous détaille toutes les étapes de la couture ensuite.)
  • Lavage.
  • Stockage.

Pour ne pas vous décourager au départ, ne partez pas sur une production énorme. Tentez d’abord 5 masques puis voyez si mon organisation vous convient et adaptez là selon votre niveau de couture.

1 La coupe des tissus.

pour une meilleure organisation de la couture des masque j’ai imprimé le gabarit chez l’atelier des gourdes puis je l’ai plastifié. Si vous n’avez pas de plastifieuse vous pouvez découper un carton fort de 20 par 20 cm et reporter les crans de plis à l’aide du patron.

Pour la découpe, repassez bien vos tissus. découpez des bandes de 20 cm de larges puis recoupez ensuites vos carrés à l’intérieur de vos bandes.

Faites un petit tas de carrés unis d’un côté et de motifs de l’autre.

Cette étape n’est pas nécessaire si vous vous aidez de la vidéo que j’ai mise en line un peu plus bas.

2 L’assemblage.

Superposez deux carrés (uni+coloré) et passez les bords à la chaine à la surjeteuse ou au point zig-zag de votre machine. Coupez les fils à la fin de votre tas.

3 Le marquage des plis.

Au stylo d’abord.

(EDIT: vous pouvez désormais passer directement passer à l’étape du fer et ainsi gagner du temps.)

Faites avec les moyens du bord. Les friXion de la trousse des mômes qui s’effacent à la chaleur, un stylo effaçable à l’eau ou une craie…

Installez vos carrés surjetés ou surfilés comme sur la photo plus haut et à l’aide du gabarit marquez chacun des deux côtés. De cette façon l’opération est super rapide vous verrez.

Puis au fer.

C’est ce qui m’a donné le plus de mal. Je ne suis pas douée du tout pour les pliages. Pourtant j’arrive maintenant avec un peu d’habitude à marquer les plis au fer en un rien de temps. De la même façon ici je fonctionne par “ateliers” et je les marque tous d’un coup. Cette vidéo (si vous avez marqué les plis) devrait vous aider.

EDIT: Cette nouvelle vidéo vous aidera à plier sans marquage. Gain de temps assuré.

4 Organisation max pour la couture des masques.

Avant toute chose préparez tout autour de vous: canette remplie, élastiques ou liens découpés et à votre portée, renforts métalliques et ciseaux pour couper les fils. J’ai disposé tout ça dans des corbeilles que je mets près de ma machine, ça m’évite bien des allers retours.

C’est parti pour la couture.
  • Les ourlets: élastiques ou lien et renforts.
  • Zig-zag pour consolider les coutures des liens. EDIT: je procède autrement désormais pour éviter cette étape.
  • Coutures latérales pour fermer les plis.
  • Points d’arrêts de renforts.

Encore une fois je fonctionne par atelier.

EDIT: Voici comment je procède pour la couture pour gagner un maximum de temps. Pas de panique, si vous ne comprenez pas tout en lisant comme ça. Cela deviendra limpide en cousant. Sinon n’hésitez pas à me demander des explications en commentaire.

Les ourlets pour fixer les liens.

Pour zapper le point de renforcement au zig-zag, vous allez devoir passer plusieurs fois au point droit au niveau des élastiques. Ne lésinez pas et assurez vous que ce soit solide.

Une astuce pour le renfort.

Pur gagner du temps, au moment de passer le renfort en métal, je commence à coudre l’ourler sur 8 à 10 cm puis avant d’arriver au bout, je passe le renfort.

Fermez le masque.

Reformez vos plis et piquez les deux côtés. C’est à cette étape que vous pouvez encore repasser un petit coup en aller retour sur vos liens, histoire de ne leur laisser aucune chance de se faire la malle. Vous voyez qu’ainsi vous n’avez plus besoin de l’étape très rébarbative du point zig-zag.

Coudre les points d’arrêt des renforts.

C’est finalement en dernier que je fais cette étape. Sans les fils des point zig zag, vous avez beaucoup BEAUCOUP moins de fils qui se balade partout. Plus besoin de perdre du temps à les couper au fur et à mesure.

Le cas des fils. Vous allez en avoir partout (mais beaucoup moins avec cette nouvelle façon de faire). Soit vous choisissez de les couper au fur et à mesure à la fin de chaque étape/atelier, c’est moins rapide mais si vous débutez c’est indispensable. Une astuce en plus. Terminez la couture de vos points d’arrêt en dehors de votre tissu ou vraiment tout au bord. C’est tout bête mais de cette façon vous pourrez couper vos deux fils (canette et bobine) ensemble et ainsi gagner du temps.

5 Les finitions.

On touche au but mais il reste un étape cruciale: le lavage, à 60 degrés, je mets tous les masques dans un filet de lavage histoire que les liens ne s’emmêlent pas trop. Une fois lavés, je les manipule mains propre et masquée pour le étendre et les dépendre. Un fois sec, je les vaporise avec mon fer à repasser et je les mets dans des sacs congélation.

Et voilà!

Faire avec le coeur.

Pour répondre à une question qui est souvent revenue, je suis passée par une association qui demandait l’aide de couturières bénévoles. regardez sur les groupes Facebook de vos villes, je suis sûre que vous trouverez.

Si vous avez envie d’en lire un peu plus sur la couture, voici de quoi passer un bon moment ici.

N’hésitez pas à me poser vos questions en commentaire. j’y répondrai avec plaisir.

Un autre post ressource ici chez Milie.

Si mon post vous a été utile, n’oubliez pas de le partager sur Pinterest.

Article précédent Article suivant

Lire encore...

43 commentaires

  1. Répondre Sarah avril 20, 2020 à 8:09

    Bonjour,
    Merci pour toutes ces précisions. J’ai voulu faire ce masque cet aprem mais ça a été un flop ; je n’ai pas réussi à surfiler avec le point zigzag… je réessaye demain, avec de la pratique ça marchera peut-être. Une fois réussi, je tiendrai compte de vos conseils pour en faire à la chaîne. À demain (je vous lis tous les soirs…)

    • Répondre fatatrilli avril 21, 2020 à 8:37

      Bonjour, en regardant le tuto de l’atelier des gourdes, j’ai appris à surfiler sans surjeteuse : elle l’explique très bien au tout début de la couture.
      🙂

    • Répondre Ritalechat avril 21, 2020 à 8:40

      Hello Sarah, regardez la vidéo de l’atelier des gourdes, celles du tuto. Elle explique comment faire un point zig zag efficace. Le mieux de toute façon de faire plein d’essais.

  2. Répondre Maud avril 21, 2020 à 2:43

    Bravo Camille, moi d’une part je ne sais pas coudre (je suis une quiche) mais en plus vu que nous sommes à l hôtel ben encore moins simple pour essayer de s’y mettre…… Je vais faire le tour du net pour voir si quelqu’un veut bien m’en vendre 2/3 pour nous.

    • Répondre Ritalechat avril 21, 2020 à 8:41

      Regardez chez Et puis Colette 🙂 et courage courage pour ce confinement étrange.

  3. Répondre Marjolaine Solaro avril 21, 2020 à 7:10

    Merci Camille pour ces éclaircissements, on s’y met cette semaine ! Bisous doux.

    • Répondre Ritalechat avril 21, 2020 à 8:41

      Hâte de voir! gros gros bisous ma biche.

  4. Répondre Marion avril 21, 2020 à 7:59

    Bonjour, merci. Moi j’ai un problème avec les élastiques. Je ne sais jamais quelle longueur coupée pour que ça ne soit pas trop serré ou trop large.

    • Répondre Ritalechat avril 21, 2020 à 8:43

      J’utilise 20 cm d’élastique ou 50cm de lien.

      • Répondre Clém mai 1, 2020 à 10:29

        Bonjour,

        Lorsque vous dites 20 cms, est ce la lougueur totale de l’élastique que vous coupez ou bien est ce que c’est 20 cms déduction faite des 1cm/1,5cms (x2) insérés dans le tissu ?

        Merci par avance pour votre réponse ; et très grand merci pour vos précieux conseils qui m’ont permis de me lancer (alors que je n’avais quasiment jamais touché à une machine à coudre avant !)

    • Répondre Delphine avril 21, 2020 à 9:37

      Bonjour,
      Je mets entre 16 et 17 cm pour les masques femme, 20 pour les hommes 🙂

  5. Répondre Laur avril 21, 2020 à 8:02

    Bonjour Camille. Merci pour cet article. J’ai fait mes 1er masques ce week-end. A l aide d un tuto sur internet. Par contre je n arrive pas à comprendre ce qu’ils appellent “homologué Afnor”. Mes masques ressemblent à tout ce qu on peut voir ici et ailleurs…pouvez vous m éclaircir? Merci beaucoup

  6. Répondre Delphine avril 21, 2020 à 8:05

    Merci Camille ce post est très utile car on peut facilement perdre du temps !! Merci merci!

    • Répondre Ritalechat avril 21, 2020 à 8:46

      Hihihi oui au début j’ai perdu un temps fou!

  7. Répondre fatatrilli avril 21, 2020 à 8:41

    Bonjour Camille et merci pour cet article très clair. Je m’y suis mise aussi à l’aide du tuto très clair de “l’atelier des gourdes” mais j’au un big big problème: dès que je passe à la dernière étape: coudre les côtés après pliage, mon aiguille mais ne coud pas… J’ai essayé de changer l’aiguille mais rien à faire. Peut-être sont-elles émoussées, de mauvaise qualité. Si vous pouviez me donner quelques pistes… ce serait chouette!
    En attendant, j’en ai recommandées sur RASCOL mais la livraison, ce n’est pas pour demain matin ^^!
    Merci 🙂

    • Répondre Ritalechat avril 21, 2020 à 8:47

      Hello! alors si vous n’avez pas une machine à coudre très performante, il se peut qu’elle ne soit pas assez puissante pour “monter” sur toutes les épaisseurs. Deux solutions: repassez bien vos plis avant la couture en les aplatissant et voyez ce que ça donne. ensuite vérifiez votre aiguille. elle doit être au moins de 90 voire 100 pour pouvoir bien coudre les épaisseurs.
      Vous utilisez bien du coton pour vos deux couches?

      • Répondre fatatrilli avril 21, 2020 à 9:17

        Mon tissu est du coton mais je mets parfois 3 épaisseurs quand il est fin. J’utilise du fil polyester pour coudre.. et ma machine est une Brother FS40, pas super performante mais pas la base non plus. Je vais réessayer l’astuce du repassage, merci! 😉

  8. Répondre MamaCami avril 21, 2020 à 9:01

    Coucou Camille,

    Un grand merci pour ces explications! Tu me motives pour m’y mettre et tes conseils sont précieux pour la désorganisée que je suis 😀

    • Répondre Cecile30 avril 21, 2020 à 6:51

      Brs merci à toi bel article.
      Juste un autre conseil pour la barrette de nez, on peux mettre les bâtonnets pour nettoyer les pipés des hommes 😉😙 bonne soirée (Lapivoine30)

  9. Répondre Céline / Shalima avril 21, 2020 à 9:23

    Au top ces conseils, et tous les liens au même endroit ! Merci Camille

    • Répondre Céline mai 1, 2020 à 10:53

      Bonjour Camille,
      et merci pour toutes ces explications.
      Je n’arrive pas bien à comprendre l’histoire du renfort. Je comprends l’utilité et le type de renfort utilisé mais pas le système : longueur du renfort, faut-il en mettre en haut et en bas, faut-il mettre plusieurs épaisseurs de renfort, est-ce que ça supporte bien le lavage ?
      Je crois que j’ai tout bien lu, également les articles de l’atelier des gourdes, mais je n’ai pas vu le paragraphe expliquant ça (ou alors je l’ai manqué…)
      D’avance merci beaucoup !

  10. Répondre Sarah avril 21, 2020 à 5:23

    Merci pour vos conseils. Je l’ai fait, c’est bon 😀

  11. Répondre Estelle avril 21, 2020 à 8:45

    Merci beaucoup pour cet article très précis ! Je pense qu’il tombe à pic pour beaucoup…Débutante en couture, je n’osais pas trop me lancer mais ton article donne de bons conseils.
    Belle soirée à toi !

    • Répondre Marty mai 14, 2020 à 6:46

      Bonsoir.

      Quel beau travail !
      Vous me donnez envie de m’y mettre.
      Pouvez-vous me dire s’il faut ajouter un filtre ?
      Quelle matière ?
      Merci pour votre réponse.

  12. Répondre Cactus By Kti avril 22, 2020 à 10:50

    Couturière débutante je viens d’en faire 20. Je vois que je me suis pas trop mal débrouillée et organisée en lisant ton article. Bon j’avoue ma moitie m’aide a faire les marques et couper les élastiques pendant que je passe mon temps à défaire les fils emmêlés dans la machine 🤣
    Merci pour tes articles
    Bonne soirée

  13. Répondre Caumon avril 23, 2020 à 8:52

    Bonjour et merci pour toutes ces precisions
    J’ai réalisé une quarantaine de masques pour un EPHAD mais faute d’elastique j’ai fait des liens avec des tee-shirts en Jersey. Ces liens sont très bien mais s’emmêlent beaucoup dans la machine à laver bien que placés dans un sachet. Avez vous une solution ?
    Merci.

  14. Répondre Julie avril 23, 2020 à 5:03

    Bonsoir Camille,
    Merci pour toute cette organisation et ces précisions. Je m’y mets 🙂
    Bises
    Julie

  15. Répondre #17 – une sixième semaine de confinement | Merci pour le chocolat ! avril 27, 2020 à 7:44

    […] de coudre mon bob de pluie Momo, et j’enchaîne avec un atelier masques intensif en suivant les conseils de Camille: je fais tout à la chaîne. Je découpe tout à la suite, puis j’épingle en série. Arrive […]

  16. Répondre Babymeetstheworld avril 28, 2020 à 8:47

    Coucou,
    J’ai prêté ma machine à coudre juste avant le confinement :/ Elle m’aurait bien servit ! J’ai fait des masques sans couture mais ça n’est pas idéal. Heureusement ça ne coute pas trop cher à l’achat ici en Espagne.

  17. Répondre Marianne Hemmer mai 1, 2020 à 7:03

    Merci beaucoup pour ces explications, conseils et astuces ! (Au passage, que de jolis tissus !). Bonne journée.

  18. Répondre Katia C. mai 1, 2020 à 10:42

    Bonjour,
    Merci pour tous vos conseils de méthodologie et astuces. J’en ai fait une 20e avec le point zigzag pour le surfilage et je viens de recevoir une sur jeteuse. Ma question est : faites-vous des arrêts de coutures sur les chainettes à chaque angles ou vous coupez directement la chainette à ras?

    Merci de votre réponse, et continuez à nous partager vos instants de vie.

  19. Répondre Céline mai 1, 2020 à 10:56

    Bonjour Camille,
    et merci pour toutes ces explications.
    Je n’arrive pas bien à comprendre l’histoire du renfort. Je comprends l’utilité et le type de renfort utilisé mais pas le système : longueur du renfort, faut-il en mettre en haut et en bas, faut-il mettre plusieurs épaisseurs de renfort, est-ce que ça supporte bien le lavage ?
    Je crois que j’ai tout bien lu, également les articles de l’atelier des gourdes, mais je n’ai pas vu le paragraphe expliquant ça (ou alors je l’ai manqué…)
    D’avance merci beaucoup !
    (Ps : message posté 2 fois car la première fois il s’est mis en réponse à un autre message…🙄)

    • Répondre Ritalechat mai 1, 2020 à 11:00

      Alors pour le renfort. je le mets dans l’ourlet de la partie haute. Il supporte très bien le lavage. Une seul épaisseur suffit et je fais des longueurs de 14cm environ. Est ce que ça t’aide?

      • Répondre Céline mai 2, 2020 à 6:54

        C’est parfait ! Merci beaucoup !

  20. Répondre Anne-Claire mai 1, 2020 à 12:02

    Bonjour Camille, merci pour cet article et bravo pour ta production de masques ! Je vais me lancer ce week-end, à ma petite échelle, et je me demandais si tu avais réalisé des masques avec du Liberty ? Je me demande s’il tient bien au lavage à 60° ? J’ai pas mal de chutes, mais très peu de temps libre pour coudre (maman de 2 jeunes enfants…) donc je venais chercher conseil… Si quelqu’un a un retour d’expérience, je suis preneuse ! Merci

  21. Répondre Anne mai 2, 2020 à 12:32

    Bonjour je n ai peut être pasbien lu ms qu est ce que c est le renfort? Ou puis en acheter??? Merci

    • Répondre Ritalechat mai 2, 2020 à 8:32

      hello, le renfort est un fil métallique pour épouser la forme du nez. Tu en trouves chez truffaut par exemple.

  22. Répondre Ophiliee mai 2, 2020 à 8:16

    Bonjour Camille,
    Merci pour cet article !
    Est-ce possible d’avoir plus de détail sur l’enchaînement à la surjeteuse ? fais tu les 4 côtés en même temps d’un seul carré ou tu fais le même coté pour tous les carrés et tu coupes ensuite les fils entre chaque pièce ?
    Comment fais tu pour rentrer le surjet après la fin de couture ? C’est quelque chose qui prend du temps je trouve…
    merci pour ton aide

    Bonne soirée

    • Répondre Ritalechat mai 2, 2020 à 8:32

      Hello, non pour l’étape de la surjeteuse, je fais carré par carré. Je coupe le surjet au ras (pour une fois, je ne le fais jamais en prêt-à-porter. Il est bloqué dans les couture des ourlets.

  23. Répondre Couture : une tenue de printemps. - Ritalechat mai 7, 2020 à 6:06

    […] dans l’outlet!) / Collier Adeline Affre (existe en argent) / Sac de course Marlie’s /Masque […]

  24. Répondre Marty mai 14, 2020 à 6:47

    Bonsoir.

    Quel beau travail !
    Vous me donnez envie de m’y mettre.
    Pouvez-vous me dire s’il faut ajouter un filtre ?
    Quelle matière ?
    Merci pour votre réponse.

  25. Répondre MichèleS mai 18, 2020 à 2:19

    Bonjour Mme Le Chat ! J’ai lu lquelque part chez vous, il y a peu de temps (blog ? IG ?) que vous aviez acheté un super élastique (vous disiez même”laissez m’en un peu”) Pouvez vous me redire où sont ces références ???Merci !

    • Répondre Ritalechat mai 19, 2020 à 7:55

      hello Oui tu en trouves chez lil weasel.

Laisser un commentaire