juin 30, 2020

Un short pas à ma taille.

LOOK
.

J’ai envie d’un short en jeans depuis un moment. Chaque été c’est la même histoire, je tourne autour du pot et je finis invariablement par acheter un short mou, confortable mais sans aucune tenue ni ligne particulière.

Il y a plusieurs jours, à la faveur d’un shopping entre filles j’ai trouvé un short taille haute ceinturé, ni trop court ni trop près du corps. Il me plaisait, je trouve ma taille, je ne peux pas l’essayer à cause des restrictions sanitaires mais j’ai des semaines pour le changer…. bref je l’achète toute guillerette. À la caisse la vendeuse me dit: les tailles sont aléatoires en ce moment. Dans ma tête je me dis: ah non pas ça, je vais quand même pas l’acheter taille au dessus! (La suite de l’histoire prouvera que ce réflexe de pensée est complètement idiot et dicté par des injonctions biens ancrées. )

Confiante, je rentre chez moi, à peine mon sac déposé je suis en culotte dans le salon, j’enfile le short. Il me va. Sauf que j’ai l’air d’un filet de poulet sous vide.

Mes épaules s’affaissent. Ce numéro sur l’étiquette me renvoie encore une image que j’essaie d’accepter ou de combattre (selon le jour que nous sommes dans le mois.) Faire un 44 n’est pas un problème (selon le jour que l’on est dans le mois!!) C’est ma nouvelle taille depuis des mois, ça me va… Je fais un petit 44, j’ai de la marge, je me sens bien.

Pourtant je sais que je ne porterai pas ce truc. C’est bon là. 46 ce n’est pas ma taille, ils n’ont qu’à bien tailler leur fucking short après tout… Je le laisse trainer au fond du sac avec le ticket de caisse. Cet été encore je n’aurai pas de short qui me plaise.

Les jours passent et je décide de me faire rembourser. Sur la route un autre possible fait son chemin. Et si j’essayais quand même la taille au dessus… Finalement qui se soucie de savoir en quelle taille il est, si je me sens bien dedans, s’il me va et que je le porte?

Je rentre dans le magasin, je cherche un peu, il en reste un seul, pile la taille que je cherche. Je choisis un échange plutôt qu’un remboursement, je rentre chez moi et je me glisse dedans. Tout rentre, cuisses, hanche, ventre fesses… Je le monte haut et il garde une longueur harmonieuse, je tente un tee shirt près du corps, je noue la ceinture, je chausse des sabots à petits talons.

Je me sens bien.

Je sors.

Je me sens bien.

Et voilà comment un short pas à ma taille, pas dans la taille dont j’ai l’habitude, une taille au dessus… est devenu simplement un short que j’aime.

Et voilà comment on se débarrasse d’une injonction de plus. 36, 46 ou 56? Où est le problème tant que l’on se sent BIEN.

S’il vous tente le short joli est en boutique .

Je vous embrasse les beautés.

Article précédent Article suivant

Lire encore...

17 commentaires

  1. Répondre Mel juin 30, 2020 à 6:43

    Merci pour cet article, je me retrouve complètement dans ce que tu racontes… sauf que je n’ai pas encore sauté le pas du 46… mais tu me fais réfléchir

  2. Répondre Magadopte juin 30, 2020 à 6:45

    L’été dernier, il me fallait un short. Je partais beaucoup, longtemps, loin, et léger. Il me fallait un seul short : il fallait que ce soit LE short. Je suis allée dans le même magasin avec ma mère et j’ai essayé tous les shorts que je pouvais, tous les styles. Et je l’ai trouvé ! La taille au-dessus parce que j’ai un « bon » cul qui ne rentre pas dans grand chose qui a un entrejambe. Et voilà, je le portais encore hier… Bref, tu as tellement bien fait !

  3. Répondre Céline / Shalima juin 30, 2020 à 7:10

    Ouh que je l’aime ce billet ! Et ce short ! Et toi !

  4. Répondre Sylvie juin 30, 2020 à 9:51

    Merci beaucoup pour ce partage…tu as franchi une belle étape, et les belles étapes font de belles jambes. Tu as très bien fait il te va à ravir quelque soit le jour du mois.

  5. Répondre Maud juin 30, 2020 à 11:58

    Il te va très bien … Et oui ce ne sont que des chiffres, tout comme l’âge….

  6. Répondre Sophia juillet 1, 2020 à 5:20

    Je fais un 36/38 mais jamais je ne pourrais porter un short! J’ai les jambes trop abîmées , c’est un complexe que je n’arrive pas à combattre. Ce billet me donne de la force , je me dis après tout Toi aussi tu peux porter un short mais mon reflet me fait tout de suite changer d’avis. Tant pis les pantalons fluides c’est tout aussi agréable non? :)) merci Camille pour ces mots toujours justes et réconfortant .

  7. Répondre Elise juillet 1, 2020 à 8:13

    Merci Camille pour ce billet!
    Je me retrouve tellement dans ce que tu dis, et ça en général!
    Je suis en pleine phase ” prends soi de toi”, pour le “aime ton corps, aime toi” c’est en cours.
    Comme toi, plus de teinture dans les cheveux, j’accepte mes filets, mèches blanches et on me dit que ça me va bien!
    J’essaye d’aimer mon corps qui m’a donné 2 merveilleuses filles, le chemin est long et douloureux…
    mais de te lire me fait du bien et m’encourage dans mon chemin vers le “je me sens bien et j’emm… le regard des autres”
    Merci pour tous tes mots posés juste au moment où j’en ai besoin
    Elise

  8. Répondre Rose juillet 1, 2020 à 9:23

    Tu es canon !
    Je n’ai pas un short à ma taille : d’un été sur l’autre j’en achète un “à ma taille” qui s’avère trop petit puis l’année suivante, bien décidée, de ne pas renouveler cette erreur j’en achète un… trop grand !
    Ton article me décide à me pencher sérieusement sur la question, parce que j’adore être en short ! 😉

  9. Répondre Maritxu juillet 1, 2020 à 11:32

    Merci. Quel bien tes articles font parfois !

    • Répondre Nathalie squiban juillet 1, 2020 à 6:24

      Et oui quelle taille ? Suivant les marques ou magasins il faut changer de taille et alors ? En tout cas vous êtes magnifique

  10. Répondre FREDERIQUE juillet 1, 2020 à 1:11

    Camille, les tailles ne veulent plus rien dire – j’essaie à chaque fois car un coup c’est du M, un coup du L, une fois du 40 ou du 42. Il faut que tu sois bien dans ton vêtement. Et on s’en fout que ce soit du 42 / 44 / 46 du moment que toi tu te sens bien dedans !!! et personne ne va aller voir la taille que tu portes.
    Moi mon souci c’est la hauteur de mon tronc….. je ne suis pas “standard”. Trop long tronc.
    Je t’embrasse.

  11. Répondre LilouEtCie juillet 2, 2020 à 9:51

    On est d’accord on s’en fout de la taille ! et puis Kiabibi il taille petit ok ?! T’es belle et tu sens bien, seule chose qui compte. Bon moi je vais le coudre le short et à ma taille ! Na !

  12. Répondre moune juillet 2, 2020 à 5:07

    coucouuuuu, Ritalechat , je viens juste de vous découvrir, grâce au post de “”petits DOM ” .. et son sac de naissance !!
    Un découverte que votre blog , je suis ravie ! Votre belle humeur est communicative , ça fait un bien fou en ces temps moroses, confus ..
    Je ne suis pas bavarde et …assez timide , mais je promet de passer de temps à autre .

    Moune .

    Je vais prendre “connaissance ” de votre parcours du combattant .. contre la cigarette ..

  13. Répondre Sabrina - Et si le bleu juillet 2, 2020 à 8:28

    Moi aussi, j’en rêvais depuis plusieurs années d’un “vrai” short en jean dans lequel je me sente bien. Je suis passée par le pantacourt, puis, le corsaire, et là, en trouvant LE bermuda, je me sens enfin bien. Un 44 parait-il, j’ai surtout pensé confort et bien-être. Enfin.

  14. Répondre Lyloo juillet 6, 2020 à 6:30

    Maintenant ( on va dire depuis l’année dernière) le chiffre ne m’arrête plus, plutôt que d’être serrée et mal dans mes vêtements je passe à la taille au-dessus 46 aussi et on s’en fout des chiffres, enfin on essaye hein 😉 avant je ne prenais pas la taille au dessus et je le disais en faisant un peu attention ça ira, à part que ménopause et hypothyroïdie le poids pris a beaucoup de mal à repartir. Bonne journée et cette année comme toi j’ai trouvé mon short de l’été 🥰 en 46 😉

  15. Répondre Bredele juillet 9, 2020 à 1:04

    c’est ce que me dis toujours ma petite maman qui coupe soigneusement la taille du vêtement aussitôt acheté 🙂 même si elle fait un 38/40. Justement parce qu’on ne doit pas se freiner pour ça !! elle est bien raison

  16. Répondre Claire juillet 11, 2020 à 6:13

    Bonjour,
    je découvre votre joli blog et j’adore vos billets <3
    C'est drôle parce que moi aussi j'ai fait ce chemin : je cherchais un short et je me sentais mal dans tous ceux que j'essayais ! J'ai fini par conclure qu'en réalité ces shorts sont taillés pour des filles de 16 ans et que j'ai passé l'âge depuis… fiouuuu 😉
    Moi je suis une femme, plus une petite poulette qu'on peut emballer dans du stretch trop moulant et trop court. Je veux de la tenue, une coupe, une dégaine. Et donc je surtaille systématiquement mes shorts et !a va beaucoup mieux.
    Bref, le problème ce n'est pas VOTRE taille, c'est l'industrie du textile qui croit qu'on veut toutes s'habiller comme britney ou beyoncé ;P

Laisser un commentaire