LA DISSERTATION DE SPORT.

LA DISSERTATION DE SPORT.

Il est rentré du collège en larmes. « Mamaaaan j’ai eu une punition en sport, parce que j’ai mis un tout petit peu de déo sur mon copain. » (comprendre: j’ai vidé la bombe).

Je l’ai regardé en me retenant de rire.

Il n’a pas bien l’habitude mon grand des punitions, mais à moins d’une réelle injustice je ne suis pas du genre à contredire un prof.

« Ben écoute mon gars, ça arrive, tu assumes et puis c’est tout. C’est quoi cette punition ? »

J’ai craint le copiage bête et méchant de lignes, mais c’était sans compter l’imagination de la porf de sport.

Écrire vingt lignes sur « l’intérêt d’un règlement et de son respect ».

Okayyy…

On s’est dit que finalement c’était pas si inintéressant que ça, alors on a fait un plan, genre intro, développement, conclusion, on a trouvé des exemples, je lui ai suggéré des tournures de phrases et on a rempli le texte à grand renfort d’exemples concrets et d’une dose d’humour.

On a compté les lignes, raccourcit les marges et augmenté la police, vingt pile! À un moment mon père nous a fait remarquer que vingt lignes dactylographiées c’est largement au dessus de vingt lignes manuscrites. Effectivement ce détail de taille nous avait échappé.

Le grand a donné le jour dit, sa dissert à sa prof.

Il est rentré du collège avec un grand sourire. « La prof a lu ma punition et a dit devant la classe entière que ce que j’avais pondu était génial ! Du coup ils m’ont tous applaudi, jte raconte pas comment j’étais fier. »

J’ai trouvé assez chouette que cette prof ne l’enfonce pas et retourne une situation qui au départ était négative en quelque chose de valorisant pour un élève. C’est ce que je lui ai dit.

« Tu as fait quelque chose qui était interdit, tu t’es fait prendre, tu as réfléchi et réparé ton erreur en cherchant comment t’améliorer. T’as pigé maintenant ? Plus de déo dans les vestiaires ! La standing ovation, c’était pas prévu dans les tablettes, mais c’est cool.  Ta prof t’as filé une sanction intelligente, donc cool aussi»

Il avait cet air un peu fiérot avec son oeil qui frise et que je connais bien…

« Du coup on peut dire que j’ai eu 20/20 en punition ou pas ? »

Voilà.

Ça c’est le cha!

À très vite.

Camille.

Ps: La photo? Aucun rapport, mais je l’aime!

Partager

13 commentaires

  1. Daphné

    Trop fort !

    Il en a de la chance d’être accompagné par des adultes intelligents, attentifs, respectueux, et doté d’un sens certain de l’humour pour grandir. Heureusement qu’on fait tous parfois un pas de travers, c’est aussi indispensable pour grandir et réfléchir – quel que soit notre âge. Il faut aussi savoir détricoter son ouvrage pour le reprendre. Sinon, comment évoluerait-on ?

  2. mybrouhaha

    han j’adore cette histoire!!
    Intelligente cette prof dis donc, c’est chouette!

    TU sais que j’ai eu un punition un peu similaire quand j’étais en 5e, mais version pas fun. J’avais fait passer un mot en cours de latin à ma copine, j’aimais pas le latin et j’avais marqué en parlant de la prof « Hey Pinel, et ta soeur elle fait du vélo? »
    La prof l’a chopé, mot dans le carnet, convocation des parents et dissertation de 2 pages signée par les parents : « les paroles s’envolent mais les écrits restent » à 12 ans bien sûr… J’ai écopé en plus d’1 mois d’assignation à résidence pour la forme (même si ma mère a bien pouffé dans un coin à mon avis)
    Mais je me souviens avoir bien aimé faire cette dissert !

  3. celine

    J’adore l’idée que les parents prennent les punitions au sérieux et en font des moments éducatifs qui font grandir les enfants. La collaboration prof-parents c’est toujours quelque chose qui m’émeut parce que ça donne un sens à nos missions (celle de parents mais aussi celle de prof) . Bravo ! C’est certainement bien plus productif qu’une série de lignes et cela valorise tout le monde !

  4. Géraldine

    C’est génial les profs comme ça qui savent reconnaître le travail des enfants, et les valoriser, c’est tellement rare de nos jours et encore mes enfants ne sont qu’en élémentaire…
    Et bravo à ton grand aussi d’avoir retenu la leçon, faudrait pas qu’il y prenne goût remarque maintenant :D

  5. Fanny

    Je me lance, depuis le temps que je lis avec le sourire ou la larme à l’œil vos beaux articles…
    Je trouve cela super! de l’intelligence de toutes parts… Un 20/20 en punition, ça compte pour la moyenne? Mon n°2(en CM2 épileptique + TDAH + dysgraphique + HP) en a eu une récemment: « explique pourquoi tu n’écris pas tes devoirs dans l’agenda en 2/4 lignes » (sympa, la maîtresse, elle a tenu compte de ses difficultés à écrire) Je pense qu’elle a eu le sourire au bout des lèvres en lisant la réponse: « … je préfère lire l’encyclopédie des animaux rares ou disparus et le roman de mon frère parce que l’Odyssée, c’est un livre génial… »

  6. PTAK

    C’est vraiment chouette de faire d’une punition quelque chose de positif finalement. Mais moi j’aurais aimé la lire cette mini dissert’ !
    Bises
    Sylvaine

  7. luna

    merci pour le partage de cette anecdote et j’adore la conclusion de ton fils ! :)
    et Merci pour tes mots quotidiens, ton humour et ta douceur.
    bref je suis fan.
    bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.