mai 27, 2014

JE TE LAISSE RÊVER

Uncategorized
.

sacha1

À quoi tu penses? À quoi rêves tu?

Il y a quoi maintenant dans ta tête, mon grand?

As tu envie de me parler, ou préfères tu garder tes secrets?

Et quand tu as les yeux au loin, et qu’un sourire te mange le visage. Lorsque tu lis et que rien ne compte plus que les lignes, les pages et les chapitres.

Quand tu te réveilles chaque matin et que je suis déjà là pour te dire bonjour.

À quoi penses tu mon coeur?

Il y a ces moment fugaces où tu sembles redevenir fragile et petit. Juste là quand tes paupières battent  et que le sommeil te cueille. Lorsque  tu te blottis sous des couvertures, que nous regardons un film en riant et que nos pieds se cherchent pour se réchauffer.

Quand tu as mal, quand tu as peur.

J’entrevois le petit garçon. Il n’y a pas si longtemps pourtant.

Je ne regrette pas, je n’ai rien perdu, ni tes sourires ni tes premiers pas, ni tes incroyables regards et tes longs cils. Tu as été mon tout petit garçon. Ça je me le garde, ça ne partira jamais.

Mais j’aime te voir grandir, quelle fierté de t’avoir emmené jusque là. Non sans embuches ou quelques erreurs, mais toujours avec le plus profond respect de toi.

J’ai hâte de voir où ta vie te mène. Je prends chaque jour comme une nouvelle aventure. La tienne. Et je suis heureuse d’y prendre part pour l’instant. Je crois même que je n’ai plus peur du moment où tu la continueras sans que je sois constamment à tes côtés. Ça me serre un peu le ventre parfois, mais j’ai hâte de voir ce que ton chemin te réserve et ce que tu vas y planter.

Tu es grand la vache!

Tu es grand.

Il ne nous reste que 13 cm. Après tu seras mon grand pour de vrai.

Je te laisse rêver, je te laisse te construire.

Mais je suis là si tu en as besoin.

Je t’aime le Cha.

Maman Camille.

Article précédent Article suivant

Lire encore...

13 commentaires

  1. Répondre the blue school mai 27, 2014 à 4:26

    un bien joli message d’amour… j’ai un nœud au ventre rien que de penser à ces moments ou mes touts petits vont d’éloigner de moi, mais je repenserai alors à tes doux mots, merci.

  2. Répondre sunnyrève mai 27, 2014 à 4:36

    Ahhh je te l’ai déjà dit mais je ne peux pas m’empêcher de te le dire encore ton petit gars à des yeux si doux il a l’air ( mais pas que l’air en fait ) tellement chouette, curieux et intéressé… Je suis heureuse d’avoir des filles mais quand je lis tes mots j’ai envie d’être la maman d’un garçon! et quelle fierté ce doit être quand ils deviennent des hommes…

  3. Répondre woodyealine mai 27, 2014 à 4:55

    Trop mignon ton ti cha

  4. Répondre Salva mai 27, 2014 à 7:33

    Tu étais déjà la Jocelyne de “la liste de mes envies” ( le film sort), mais de plus, tu es une maman qui éveille en ses enfants l’essentiel. Et c’est ce qui est primordial. Bravo. Biz.

  5. Répondre Melle Bulle mai 27, 2014 à 9:39

    Quel beau témoignage d’amour !!! Et ton fils, quelle merveille !!!

  6. Répondre louison mai 27, 2014 à 10:12

    Tu trouves que c’est bien toi de me faire chialer en plein playground! J’ai l’air de quoi maintenant ! J’ai même pas mes lunettes de soleil en plus. 😉 doux baisers d’ici…

  7. Répondre sweetmillie mai 28, 2014 à 10:27

    plus que 22 cm ici… il est le plus grand de sa classe et ça me donne le vertige… 9 ans c’est tellement petit dans ma tête.
    😉 il est beau ton cha!

  8. Répondre Anne mai 28, 2014 à 10:44

    que c’est beau, tendre et émouvant!!!
    …plus que 13 cm pfffiou!

  9. Répondre aurore mai 28, 2014 à 2:05

    Et voilà j’ai la gorge serrée c’est si beau ce que tu écris. Il est beau ton fils il à l’ air si serein. Je pense souvent à tout ce dont tu parles quand je regarde mes deux garçons. J’ai envie qu’ils soient heureux c’est si essentiel pour moi. J’ai l’impression d’ en faire beaucoup trop pour eux mais en te lisant je suis rassurée. Bisous tout doux

  10. Répondre yeahyeahgirl mai 28, 2014 à 4:53

    mais qu’il est beau ce Cha ! et puis ton texte aussi. tout quoi.

  11. Répondre emantoli mai 28, 2014 à 6:51

    Chaque fois c’est pareil à la fin de tes articles je remplis ma poubelle de kleenex en me disant “c’est la dernière fois la prochaine fois tu seras forte”.
    Et l’histoire recommence sans fin mais qu’est ce que c’est bon. Merci

  12. Répondre Isabelle de Guinzan mai 30, 2014 à 6:44

    Quelle belle déclaration d’amour ! J’en pleurerais ! Pas étonnant que cette plante soit devenue si belle, arrosée de tant de tendresse !

  13. Répondre Emilia août 27, 2014 à 4:23

    encore un joli texte tres poetique

Laisser un commentaire