mai 9, 2016

LE BOUQUET FLOTTANT DE CHEZ MAMAN

Au jardin, AVEC MES MAINS, DIY
.

mandala-fleur mandala-fleur paquerette mandala-fleur mandala-fleur mandala-fleur OLYMPUS DIGITAL CAMERA mandala-fleur rosier-bank mandala-fleur

Chez maman il y a mon enfance qui s’écaille sur la porte du mazet, des fleurs et des succulentes, de grandes palmes et les dates immatures mêlées de glycine.

Il ya toutes ces couleurs dont je faisais des bouquets, des pétales et la panisse qui s’accroche à mes jupes.

Il y a toujours eu mille fleurs dans la maison de mon enfance. Ma mère a le don pour faire des jardins fous et merveilleux.

Notre colline à nous est bien trop aride pour avoir un jardin si fleuri, alors lorsque je vais chez, elle je cueille à tout va. C’est un réflexe de l’enfance, j’aimais tellement ça, faire d’énormes bouquets. Les fleurs étaient mes compagnes d’enfant unique. Et notre “pièce aux fleurs”  remplie de bouquets sec et des grandes robes de ma grand mère a bercée mes toutes jeunes années.

De nos voyages de Thaïlande nous avons ramené le bonheur de faire des bouquets flottants. Pour ceux qui viennent ici depuis longtemps vous vous souvenez peut être de celui que j’avais partagé ici avec une Violette toute petite. Elle est passée maitre dans l’art des mandalas fleurs, mais celui qui fait les plus beaux c’est l’homme. Il a cette finesse dans les mains, ça me fait l’aimer encore plus je crois.

Les miens sont toujours très colorés, digne d’un décors de Bollywood, les siens sont tout en nuance et en camaïeu et en douceur.

En Thaïlande on trouve ces bouquets flottants un peu partout, dans les hôtels, les échoppes, les maisons. Les fleurs sont là pour souhaiter la bienvenue. Le ciel est devenu si gris tout à coup ici que toutes ces couleurs me donnent le sourire.

Le sourire, justement c’est ce que j’ai voulu essayer de vous donner avec ces photos. J’espère que j’y suis parvenue. En attendant le soleil, je vous embrasse.

Camille

Un Ps pour les crocheteuses, et je sais qu’elles sont nombreuses à passer par ici. Je vous invite à aller lire cet article sur le Journal de Saxe, on y parle mandalas au crochet et publication pour un livre. Si vous avez envie de laisser s’exprimer toute votre créativité et d’être publié(e), précipitez vous! Hiiii vous m’y rejoignez? Ce projet promet d’être dingue. Des mandalas crochetés aussi beaux que des fleurs. comment résister!

Article précédent Article suivant

Lire encore...

10 commentaires

  1. Répondre Lucile mai 9, 2016 à 7:30

    Je me retrouve tellement dans ton article, je suis tout aussi fan des fleurs et j’ai justement fait un bouquet flottant (bien plus petit que le tien) avec ces mêmes fleurs blanches….

    • Répondre 1maman2filles mai 9, 2016 à 8:14

      Très beau ces bouquets flottants, ça me donne de belles idées. Merci
      Si tu le souhaite, tu peux participé au RDV “L’enfant et la nature” sur mon blog 😉

  2. Répondre penat13 mai 9, 2016 à 8:17

    Superbe

  3. Répondre Alicia mai 9, 2016 à 8:26

    TROP FAN !!! (tu t’en doutes)

  4. Répondre Estellecalim mai 9, 2016 à 10:23

    C’est booooooooooo !!! (et je file voir, je suis crocheteuse et j’adore les mandalas 🙂 )

  5. Répondre Lulu La Lucette mai 10, 2016 à 9:40

    Moi aussi je faisais ça gamine mais c’était un peu moins construit, plus cracra… j’appelais ça mes soupes de lune chaude…
    bises et belle semaine Camille!

  6. Répondre Miss Zen mai 10, 2016 à 10:32

    C’est vraiment splendide , plein de soleils et de poésie …..

  7. Répondre coralie lya poisson mai 16, 2016 à 5:40

    superbe wahou♥ bonne semaine

  8. Répondre Cristina mai 19, 2016 à 11:49

    oh que c’est beau!

  9. Répondre Val Lao sur la Colline mai 24, 2016 à 12:32

    C’est vraiment très joli, ça me donne envie d’essayer.
    Je ne commente pas souvent mais j’aime beaucoup la bienveillance et la douceur de ton blog, Camille.

Laisser un commentaire