septembre 6, 2016

MERCI POUR CE MOMENT

KIDS
.

jupe-tiaainaJ’avais envie de laisser ici ce soir un petit moment de ma journée. Je suis rentrée comme tous les enfants et chaque midi je retrouve ma petite école de la guarrigue. J’ai toujours eu une tendresse particulière pour les petites sections, ils sont si petits, regardent partout l’air un peu hagard, cherchent leurs marques…

Aujourd’hui une minuscule petite fille qui me tournait autour depuis hier est venue s’asseoir à côté de moi. Elle est si petite que j’ai été étonnée de pouvoir entendre le son de sa voix.

-T’as une chambre toi ?

– Oui bien sûr j’ai une maison avec une chambre pour moi. Et jai des chambres pour mes enfants aussi.

– Et t’as des jouets ?

– Non tu sais, je n’ai plus beaucoup de jouets à moi.

– Et il fait quoi ton papa ? Il vient te chercher bientôt ?

– Mon papa je crois qu’il doit être entrain de travailler.

– Ahhh ben alors ça va, il va pouvoir t’acheter des jouets tu vois?

 

Elle m’a fait rire cette enfant, elle m’a fait réfléchir aussi. Elle m’a reposé ensuite plusieurs fois la question, elle voulait s’assurer que mon papa viendrait bien me chercher. Miroir de son inquiétude à elle.

Je me suis dit qu’à l’autre bout de la ville il y avait mon enfant Violette surveillée par une dame comme moi, alors j’ai fait comme je voudrais que l’on fasse avec la mienne, j’ai caressé les cheveux de la petite J., je l’ai rassurée en la faisant rire… Regarder ces enfants s’adapter, trouver des stratégies pour vivre en communauté est toujours très émouvant. Ce job, aussi petit soit-il est une véritable pépite.

Et puis c’est bon de se souvenir que parfois la vie c’est aussi simple que converser avec une toute petite fille de trois ans.

***En photo, ma fille à moi, celle que je retrouve le soir et que je guette par la porte de sa classe. Mon soleil.

À vite vite.

jupe-tiaaina

Article précédent Article suivant

Lire encore...

14 commentaires

  1. Répondre Lait Grenadine septembre 6, 2016 à 8:31

    L’article qui donne du baume au coeur <3

  2. Répondre AnneAime septembre 6, 2016 à 8:41

    Merci, merci pour ce billet, je vais l’imprimer et l’afficher sur la porte de ma classe…parce que j’ai LA CHANCE d’être la maîtresse des petits, et que parfois, certains ne comprennent pas pourquoi. Merci d’avoir aussi bien écrit ce que je ressens chaque jour…

  3. Répondre Priscille septembre 6, 2016 à 8:48

    J’espère que c’est une dame comme toi qui s’occupe de ma 3 ans quand elle s’inquiète à l’école :

  4. Répondre Violette septembre 6, 2016 à 9:00

    Mon petit garçon est de fin d’année, il vient de rentrer en petite section et il est bien content je crois mais il me paraît encore si petit! Je serais ravie qu’il puisse avoir une telle conversation si le besoin se faisait sentir.
    Ce n’est pas un petit job de s’occuper des enfants, jamais! Les accueillir, les écouter vraiment, les rassurer, c’est si important!
    Merci pour ce joli partage, merci pour cette jolie attitude envers cette petite demoiselle et j’espère que votre papa vous achètera de chouettes jouets à Noël, vous les méritez 😉 !

  5. Répondre Callie septembre 6, 2016 à 9:01

    Quel joli billet… Je ne commente pas souvent, ici ou sur IG, mais je me régale a chaque fois de ta plume… Maman de famille recomposée, la jolie harmonie de ta famille me fait souvent rêver !

  6. Répondre Marjoliemaman septembre 6, 2016 à 9:46

    Ce que j’aime, c’est que cette petite fille te prenne pour son égale. Une autre petite fille qui attend son papa.

  7. Répondre Rosa septembre 6, 2016 à 9:58

    Chez nous, nous faisons la rentrée le 9, vendredi. Ma petite de 4 ans ne veut pas aller à l’école, elle me dit que plus tard elle ne veut être rien d’autre que notre fille! Vendredi sera une dure journée mais je sais qu’elle va trouver des adultes comme vous qui seront la rassurer par des gestes et des mots simple!

  8. Répondre Léopharelle septembre 6, 2016 à 10:07

    C’est toi la pépite pour ces enfants. Ce job que tu dis minuscule est tellement important pour les enfants !!! Dans ma commune le temps de la pause méridienne est géré par des personnes dépassées, blasées, odieuses, violentes (oui pour moi il y a de la violence). OK c’est pas simple. Mais elle ne vois rien de positif chez nos enfants. A cette rentrée la commune nous a pondu un passeport à point construit sans aucune pédagogie, sans consultation des différents acteurs, et surtout très négatif pour l’enfant. Rita c’est toi la pépite qui fait que de ce petit job en soit
    grand !!!

  9. Répondre DeboBrico septembre 6, 2016 à 10:10

    Pour cette perite fille tu étais juste une grande fille en petite section! 😉 tes mots me touchent particulierement aujourd’hui car la mienne de fille a eu un chagrin ce matin à l’école..

  10. Répondre Virginie septembre 6, 2016 à 10:44

    <3 Vive les pépites comme toi qui sont si attentionnées avec nos doudous <3

  11. Répondre Delphetarno septembre 6, 2016 à 11:18

    Ce sont des personnes comme toi qui font que nos petits deviennent ce qu’ils sont . Ils ont une énormes confiances en vous les ALAE, et se confient souvent à vous tous.
    Merci Camille et bravo : ta vie est belle

  12. Répondre Nora septembre 7, 2016 à 11:44

    Comme c’est joli ce que vous dites , tellement bien les conversations avec les petits

  13. Répondre ld septembre 8, 2016 à 6:37

    merci Mme Rita pour cette gratitude…ce petit moment offert qui me réconcilie avec la nature humaine…il me semble que le bonheur commence à cet endroit là…que la grandeur s’inscrit ici…sur ce petit banc…^^
    Je trouve que Ce que tu as offert à cette petite fille est inestimable…tu as pris le temps de lui parler “vrai”…les enfants nous montrent bien souvent le chemin du bonheur… Quand je me connecte pour de vrai à eux et bien je me sens terriblement en vie…c’est ma gratitude à moi…merci Rita …le regard que tu poses sur l’enfance au travers de ce billet me fait chaud au coeur et me montre ma voie…

  14. Répondre LES ENFANTS DU MIDI - Ritalechat septembre 19, 2017 à 8:42

    […] raconté l’histoire de J. l’année dernière un peu à la même époque. Et ce soir j’ai envie de vous en raconter une autre. Celle de S., […]

Laisser un commentaire