février 6, 2020

Les jeux d’hiver au jardin de Violette

Au jardin
.

RLC3

Ce soir j’avais envie de vous détailler les jeux d’hiver au jardin que s’invente Violette. Le temps gris et les températures basses n’empêchent pas cette grande fille de passer des heures entières à jouer dehors. Je la couvre bien et la plupart du temps elle enlève couche après couche à force de courir dans tous les sens!

C’est une gosse des jardins, dans le nôtre ou dans celui de mes parent, elle y trouve refuge et n’est jamais à court d’idées. En voici quelques unes.

Le jeu d’hiver préféré : la dinette de jardin

La soupe d’herbe, les nems de feuille, la ratatouille de cailloux, tout y passe. Dans la marmite chauffe des iris (mes pauvres iris !!). Elle installe une table comme au restaurant et si elle n’a pas de copine je suis immanquablement invitée à me régaler de ses préparations culinaires paléo !!

Jouer avec le chat.

Harry est un vrai compagnon de jeu pour elle et c’est d’ailleurs assez hallucinant de les voir jouer ensemble. Il saute dans les cerceaux, shoote dans le ballon, cours partout et suit son ruban de danse. C’est hilarant à voir… Ce chat, vraiment il ne lui manque que la parole.

Regarder le jardin pousser.

Elle est comme moi, elle aime observer ce qui pousse, comment ça pousse et à quelle vitesse. Les bulbes sont vraiment très gratifiants car ils sortent dès la fin de l’hiver… Ici certains sont déjà prêt à fleurir. Un véritable enchantement pour un enfant. Elle ne rechigne jamais à me suivre quand je commence à désherber et à mettre les mains dans la terre. Elle a ses gants et des outils à sa taille, mais bien sûr elle préfère ramasser les feuilles avec mon râteau, c’est vachement plus marrant ! Un jeux d’hiver contemplatif donc.

le jeu d'hiver sportif: Faire un parcours d’obstacle.

Le parcours est la spécialité de son père. Ils sortent tout, cerceaux, bancs, cailloux, coussins, cagettes, ils retournent le jardin et elle s’amuse des heures ! Bien sûr son chat n’est jamais loin… le plus dur n’est pas de faire quarante allers retours mais bien de tout ranger ensuite !

Improviser une marchande.

Elle s’installe à sa table et prépare tout le nécessaire pour ouvrir sa boutique préférée : la fleuriste. Elle n’oublie rien, la caisse, les rubans, et le papier journal pour emballer les feuilles. Le mimosa l’a échappé belle je vous le dis alors elle se rabat sur le lierre et les lauriers.

Lorsque nous habitions Paris, mon rêve était de voir ma toute petite fille dans un jardin, comme j’ai pu l’être à son âge. Alors bien évidemment j’adore la voir s’inventer mille vies au jardin, la voir créer, courir et ne jamais rechigner à m’aider. Prochain petit projet pour elle, planter seule des radis et semer des fleurs des champs. Si le temps le permets nous ferons ça ce week end.

J’ai hâte de retrouver le printemps. J’ai d’ailleurs retrouvé un post de notre jardin aux beaux jours avec une tout petite Violette déjà bien affairée. À lire ou relire ici.

 

Je vous embrasse.

 

Article précédent

Lire encore...

5 commentaires

  1. Répondre Odile février 7, 2020 à 7:05

    Super pour votre fille elle en gardera de très beaux souvenirs, c’est quand même mieux que la télé ou la tablette, de plus le petit chat est craquant. Bonne journée à vous

    • Répondre Ritalechat février 7, 2020 à 8:33

      Oui c’est sûr! Même si elle n’est pas en reste de ce côté là aussi.
      bonne journée pour vous aussi.

  2. Répondre Isabelle février 7, 2020 à 12:03

    Ritalechat, je voulais te dire que tes textes m’émeuvent toujours, quel que soit le sujet. Tu as ton style, tu t’es inventé tes expressions et je crois que je pourrais reconnaître un texte de toi parmi d’autres. Je sais qu’on t’a déjà posé la question… mais… à quand un livre de toi ?

  3. Répondre MamaCami février 7, 2020 à 2:41

    J’adore tes photos de Violette au jardin. Simon s’en donne à cœur joie aussi depuis que nous avons un petit jardin. Il a fait une cabane, il coupe des branches et mets des feuilles pour le lit, sur le toit, il creuse, ratisse, bref le bonheur! (je surveille quand même qu’il ne taille pas trop les plantes…).
    Petite, j’adorai jouer au jardin chez mes grand-parents. C’est pour ça qu’on a déménagé : on voulait absolument que Simon goûte ce bonheur-là!

  4. Répondre Solenne février 14, 2020 à 12:35

    La dînette du jardin, et la marchande… c’est toute mon enfance!
    J’ai grandi dans une cour de ferme, nous faisions des gâteaux au chocolat avec de la terre du jardin et toute sorte de végétaux et de graines (les grains de blé qui s’échappaient des bennes en période de moisson), et en l’oubliant comme ça dans nos cabanes, nous le retrouvions des semaines plus tard avec de l’herbe qui avait poussé dessus, on trouvait ça très drôle!
    J’en garde de très beaux souvenirs, merci de les réveiller!

Laisser un commentaire