septembre 20, 2020

Une semaine à toute vitesse.

DES NOUVELLES D'ICI
.

Work Work Work.

Vendredi dernier a sonné la fin de ma toute première session sur le tournage de la nouvelle quotidienne de TF1. Des films pour la télé j’en ai fait pratiquement 80% du temps de ma carrière, je suis rodée au rythme un peu dingue, aux loges très tôt le matin et très tard le soir, aux comédiennes au réveil et aux cafés à la table régie pour se donner un coup de fouet. Le rythme ici est encore un cran au-dessus et ce n’est qu’un début.

Être avec mon mari dans la même équipe est un sacré plus, j’ai un allié de taille quand je sens que je vais flancher niveau fatigue, faire la route avec lui est inestimable aussi. On débriefe, on se soutient, on se félicite, on s’encourage. On s’aime fort, mais discrètement. Je mesure maintenant à quel point son travail a été dingue sur la préparation technique de cette série. Je suis super fière de lui.

Quant à moi, je cherche encore mes marques, si les automatismes sont très vite revenus (notamment dans le côté relationnel avec les comédiens, mais aussi sur le plan organisationnel de ma journée) je note chaque jour ce que je peux faire de mieux, de différent… Je suis épuisée le soir lorsque je me couche mais la journée je suis hyper dynamique, et ça c’est chouette.

Côté auto-entreprise, les contrats continuent d’arriver et je suis heureuse de voir que je ne m’en sors pas trop mal même si (et je m’en excuse auprès de mes clients) j’ai parfois quelques jours de retard. Je travaille le soir en rentrant et longuement le week-end. Je ne me plains pas, je suis contente de pouvoir tout cumuler. Je suis arrivée à une période de ma vie où j’avais besoin de toute cette effervescence.

La vie de famille.

Nous avons fêté cette semaine les 16 ans de Sacha. Notre organisation a fait que les enfants étaient chez mes parents ce soir-là alors après notre journée de tournage nous les avons rejoints. Ma maman à son habitude avait préparé tout un apéro avec de quoi faire la fête et souffler les bougies sur une tarte à la framboise, c’était simple, c’était pile ce qu’il nous fallait à tous.. Le grand trépignait d’avoir son cadeau (un nouveau téléphone) et nous nous sommes couchés dans ma chambre d’enfant. Que c’est drôle de retrouver cette maison, cette salle de bain, cette mezzanine qui ont bercé mon enfance. C’était une belle parenthèse dans ma semaine.

Ce week end.

Entre shopping pour les garçons, linge à laver et contenu à produire… Samedi soir nous avons dîné dehors sur notre terrasse avant que l’orage ne nous tombe dessus.

Nous fêtons un peu une bonne nouvelle qui est tombée mardi dernier, les travaux vont pouvoir commencer… et si tout va bien je ne serai pas en tournage… je vais pouvoir me consacrer au massacre annoncé de notre jardin, cuisine et arrière-cuisine et organiser comme il se doit leur reconstruction.

Les devoirs s’enchainent plus ou moins dans la bonne humeur. Je suis fatiguée mais j’ai désormais pas mal de ressources pour me recharger. Ancrage, méditation, pensée positive m’aident beaucoup…

Samedi soir… alors que la pluie lave tout, je viens de finir un article commandé pour le blog. Je travaille vite, j’ai appris à mieux m’organiser, à gagner du temps, à moins m’éparpiller. Ce temps précieux, ces minutes happées… Je les réserve aux enfants.

Bon en revanche je ne trouve pas le temps de coudre, et ça ça me gonfle !

Dimanche commence par le quotidien qui nous rattrape, le linge propre qui déborde, l’organisation de la semaine qui se profile… Et puis les amis, mes parents, les bougies que l’on ne souffle plus qu’avec les mains, covid oblige… Les trois “petits grands” toujours en train de construire des trucs. Cette fois c’est Coco qui a eu droit à sa cabane. Vous vous souvenez de celle de Harry l’année dernière ?

La terre était trempée et déjà l’herbe repousse mais nous avons eu droit à une très belle après-midi des derniers jours de l’été.

La semaine repart de plus belle. Je suis mieux organisée, j’ai cravaché dur ce week-end pour avoir à en faire le moins possible ces prochains jours en rentrant le soir. Moi au linge et à l’organisation des nounous… Lui aux courses et à la cuisine et planification des repas du soir… les enfants se sont avancés dans leurs devoirs… les tenues sont prêtes. On continue d’être une bonne équipe je crois.

C’était doux, c’était court bien-sûr, mais que ces deux jours étaient bons !

Je vous embrasse fort.

Article précédent Article suivant

Lire encore...

3 commentaires

  1. Répondre Céline / Shalima septembre 20, 2020 à 8:00

    Quel tourbillon, tu me files une de ces pêches à te lire !! Des gros bisous Camille, et plein de courage pour ces semaines qui pétillent !

  2. Répondre Odile septembre 23, 2020 à 6:01

    Joyeux anniversaire à votre Sacha, bonne semaine à vous.

  3. Répondre Magalie septembre 28, 2020 à 2:47

    Quelle organisation ! Bravo à cette famille qui est une véritable équipe ! On reçoit plein d’énergie rien qu’à lire le post. Merci 🙂

Laisser un commentaire